Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

3 septembre 2017 7 03 /09 /septembre /2017 22:29

Mbembe amos : Bonjour journée, bonjour (dans la journée)

Mbembe kidi : Bonjour (le matin)

Etietie : Aussitôt 

Ndo fo : alors, mais aussi

Nsisim : esprit, l'esprit

Zamba : Dieu

onga yali ma : m'avait répondu

Mentala : il y avait

Etoa : un siège, un fauteuil, une chaise

Etoa_kum : siège de roi (de reine), un trône

Mod : une personne, quelqu'une, quelqu'un

Atoa : s'assoir, était assis...

Etele a yob : dans le ciel

mod zin ; une personne, quelqu'un

 

 

 

Afulan (afoulan) : ressemble, ressembler

Mod : quelqu'un, une personne

Ete : dans, dedans

Angabe : était

Ngok : la pierre

Kornalina : sardoine

Mawog ziè ; J"ai faim 

 

 

E mod angabe toa ete afulan aï ngok Yaspa aï kornalina ; ndutum onga be kodegan etoa dzie a nyol, oyenene he ane ngok smaragda.

 

Celui qui était assis avait l'aspect d'une pierre de jaspe et de sardoine ; et le trône était environné d'un arc-en-ciel semblable à de l'émeraude.

 

Etietie, ndo fo nsisim Zamba onga yali ma. Mentala etoa_kum etele a yob, mod zin atoa a etoa-kum te...

 

Aussitôt je fus ravi en esprit. Et voici, il y avait un trône dans le ciel, et sur ce trône quelqu'un était assis.

Repost 0
Published by LABEL NGONGO
commenter cet article
2 septembre 2017 6 02 /09 /septembre /2017 23:20

Mbembe Kidi ; Bonjour

Kidi Ambeng : bonjour (comme réponse)

Amvus (se prononce Amvouss) : Après

Amvus hala : Après cela

Menga yen : Je regardai, je vis

Wonga yen : Tu regardas, tu vis

Anga yen : Il regarda, il vit

Binga yen : Nous regardâmes, nous vîmes

Minga yen : Vous regardâtes, vous vîtes

Benga yen : Ils regardèrent, ils virent

 

Ota : Tu vois

Mbè (se prononce EMBAI) : Une porte, la porte

Oyoo : Etait ouverte

Kin : La voix

Label Ngongo Ottou ayege ewondo.

Menga wog : J'avais entendu

Wonga wog : Tu avais entendu

Anga wog : Il avait entendu

Binga wog : Nous avions entendu

Minga wog : Vous aviez entendu

Wonga wog : Ils avaient entendu

Amvus hala, ndo menga yen eyen dzam . Ota ! Mbè ongabe oyoo a yob, e kin menga wog ekobogo aï ma na : Bede a yob mu, melede wa e mam mayi boban amvus.

Après cela, je regardai, et voici, une porte était ouverte dans le ciel. La première voix que j'avais entendue, comme le son d'une trompette, et qui me parlait, dit : Monte ici, et je te ferai voir ce qui doit arriver dans la suite.

Repost 0
1 septembre 2017 5 01 /09 /septembre /2017 07:29

Manyon : ton frère

A dis : l'oeil

 

 

Okodi : Demain, Le lendemain

Nyemen : Lui-même, Elle-même

 

Mindzug : Les difficultés, les peines

Amos : La journée, Aujourd'hui

Amos ose : Tous les jours, A chaque jour

Amos ose wayean aï abim mindzug die : A chaque jour suffit sa peine

 

Meyanan : Besoin

Mibele Meyanan : Vous avez des besoins

Mebele Meyanan : J'ai des besoins

Wobele Meyanan : Tu as des besoins

Abele Meyanan : Elle (il) a des besoins

Bibele Meyanan : Nous avons des besoins

Bebele Meyanan : Elles (ils) ont des besoins

 

Esia Wan : Notre Père

Esia Woe : Votre  Père

Esia Ban : Leur Père

Label Ngongo Ottou Antoine Christian akobo ewondo

 

Te miasanan : Ne vous inquiétez pas

Obo : Fais

Mabo : Je fais

Wabo : tu fais

Abo : Elle (il) fait

Biabo : Nous faisons

Miabo : Vous faites

Babo : Elles font

 

Moni : L'argent

Zamba : Dieu

Mod : Une personne, Nul (pronom indéfini)

Mbog : L'un, L'autre, L'une

Repost 0
31 août 2017 4 31 /08 /août /2017 07:29

Mayaa : J'ouvre

Wayaa : Tu ouvres

A yaa : Il ouvre

 

Mbè (se prononce EMBAI) : la porte

A kud : Frapper, cogner

 

Makud : Je frappe

Wakud:Tu frappes

Akud : Elle frappe

Biakud, nous frappons

Miakud : Vous frappez

Babud : Ils frappent

 

Kudan mbè : Frappez à la porte

Ozu Minaa Yaaben : On viendra vous ouvrir

 

Mazu bee : J'obtiens, On me donnera

Wazu bee : Tu obtiens, tu as obtenu

Azu bee, Il obtient, on lui donnera

Biazu bee : Nous obtenons, on nous donnera

Miazu bee : Vous obtenez, On vous donnera

Bazu bee : Ils obtiendront, Il leur serra donné

 Label  Ngongo Ottou Antoine Christian atil ewondo assu Bebedzan

Mazu yen : Je trouve, Je verrai

 

Wazu yen : Tu trouveras

Azu yen : Il(elle) trouvera

Enyo : Celui, quiconque

 

Dzenan : Cherchez

Madzen : Je cherche

Wadzen : Tu cherches

Adzen : Elle cherche

Biadzen : Nous cherchons

Miadzen : Vous cherchez

Badzen : Ils cherchent

Repost 0
Published by LABEL NGONGO
commenter cet article
30 août 2017 3 30 /08 /août /2017 07:24

Nyiigan :Entrez

A nyien : entrer (le verbe)

a mbè : la porte

y'one :  qui est

obebean : étroite

y'one obebean qui est étroite

 Amu : parce que, car

Ele : Un arbre

Label Ngongo Ottou Atoine Christian ma_atil

Yawum (se prononce YAVOUM) : Croît [du verbe croître]

Ese (se prononce ESSE) : Tout, tous,

Bibuma (se porte BIBOUMA) Fruits

Mimbembe : Les bons

Mimbembe bibuma : Bons Fruits

Ewoaban : est jeté

A Ndoan : Au feu

 

Miayi Boyem : Vous les reconnaîtrez

Yayi Kpeban : Sera coupé, est coupé

Awumu (se porte Avoumou) : Porte, produit

Bebè : De Mauvais

Label Ngongo Ottou Atoine Christian ma_atil

Bebè Bibuma : De Mauvais fruits

Benga fad : Ils ont cueilli

Repost 0
4 mai 2016 3 04 /05 /mai /2016 07:09

Nti ayëdan do, kin ekëlë kui a n'nyie si,

nye na: "Kadan ngon Sion na: Nkode woe

nyolo azu, akuma die asë anë ai nye

esamba, ai wo esie woe. Abog te bayi bo

loe dzoe na: "Mfufub Ayono", "Nti-Akode",

mfa woe bayi wa loe dzoe na: "Nkenga-

Dzala", siki fë na "Bëtëbë-Dzala".

-----------------------------------------------

Voici que le Seigneur se fait entendre

jusqu’aux extrémités de la terre, Dites à la

fille de Sion : "Voici ton Sauveur qui

vient ; avec lui, le fruit de son travail, et

devant lui, son ouvrage. Eux seront

appelés « Peuple-saint », « Rachetés-par-

le-Seigneur », et toi, on t’appellera « La-

Désirée », « La-Ville-qui-n’est-plus-

délaissée

 

Repost 0
1 mai 2016 7 01 /05 /mai /2016 20:53

Dzoe : le nom, un nom

Amu : parce que, car

A-yole : l’appeler

Nti : le Seigneur

Bia : Nous

Bayi : ils voudront

Zamba : Dieu

Bësë-Kama : l’Admirable

Abiali : est né

Mod : Le peuple

Mfiè : les ténèbres

Afiè : s’illuminer

 

Mod mfiè afiè bia ana, amu Nti abiali bia, bayi nye yole dzoe na:

"Bësë-Kama, Zamba, Nkukuma mvoè, Esia ayon y'okidi:

edzoe dzie yangâbo ki ai sug."

 

Le peuple qui marchait dans les ténèbres a vu se lever une grande lumière:

On l'appellera " Admirable, Conseiller, Dieu puissant, Père éternel,

Prince de la paix. " Son autorité durera les siècles des siècles.
 

 

 

Repost 0
28 avril 2016 4 28 /04 /avril /2016 22:52

Mod össe : Tout le monde

Mod : une personne

Mënë : je suis

Wä-Ndeg-le : Tu embêtes; tu m'ennuies

Mä-yi Nku : je veux du sel, passes-moi du sel

Nku (EN-KOU) : le sel

Ndeg-le (An-Ndeg-le) : l'ennui, l'embêtement, les embêtements

Mine : vous êtes

Wayi ä-ki Kup : tu désires une omelette

Si : la terre

Ma dzeng Mimbembe mi-mam : je recherche des belles choses

Bya-bö Ya ?: Que faisons-nous ?

Mimbembe : les belles, les bonnes

 

Repost 0
27 avril 2016 3 27 /04 /avril /2016 07:34

Adzem abok : il (elle) danse à la fête.

Anga tob : Il (elle) a pris (choisi)

Mod-të adzeng Esié : Cette personne recherche du travail

 Zamba anga tob : Dieu a choisi

Esié : le travail

Zamba anga tob ma : Dieu m'a choisi

A nyian woe : De sa (propre) volonté

Asu (se prononce ASSOU) ye na : pour que

Mebo : Que je sois " fasse "

Man Apostel : un apôtre

Madzan : un frère

Aï madzan : avec son frère

Abe Nda : dans la maison

Abe Nda Zamba : dans l’Eglise " la maison de Dieu"

 

 

Repost 0
24 avril 2016 7 24 /04 /avril /2016 22:32

Akele awulu a nnam Galilea öse,

ake ayegele a menda me dokten,

ayedegan Mbembe Foe ya Ayon Zamba,

ake asie bod akon ase aï mintye misse.

Dzoe die ayaman a fö a nguma Syria,

beza nye lede akyae minkokön asse, aï eba

besimenan aï mintye mekyae me_sse,

aï eba bengabe bele bebe minsisim a nyöl,

aï eba befasa kanda aï mintet.

Abwi etitib bod aza laton nye, betiege a Galilea aï a

Dekapol, aï a Yerusalem, aï a Yudea aï a Yordan ayat.

=======================================

Jésus parcourait toute la Galilée,

enseignant dans les synagogues,

prêchant la bonne nouvelle du royaume,

et guérissant toute maladie et toute infirmité parmi le peuple.

Sa renommée se répandit dans toute la Syrie,

et on lui amenait tous ceux qui souffraient de

maladies et de douleurs de divers genres,

des démoniaques, des lunatiques, des paralytiques ;

et il les guérissait.

Une grande foule le suivit, de la Galilée, de la

Décapole, de Jérusalem, de la Judée, et d'au delà du

Jourdain.

==========================================

Ma-Kom Yob : je crée le ciel

Wa kom Yob : tu crées le ciel

Ba kom : Il répare

Mawok Wa : Je t’écoute

Awok Wa : Il t’écoute

ABO : Faire

Mabo ( se prononce Ma BAUX et non pas comme il s’écrit): Je fais

Wabo : Tu fais

Abo : Il ou elle fait

Bya bo : Nous faisons

Mina bo : Vous faites

Babo : ils font

Öse (se prononce OSSE) : Toute (tout)

Ase (se prononce ASSE) : Toute, tout

 

Menda : Maison

Dokten : Doctrine

Menda me dokten : Les maisons de doctrine (de catéchisme), à l’époque, ce doit être dans les lieux de synagogue.

Makoan : (se prononce comme il s’écrit) Je suis malade

Wakoan : Tu es malade

Akoan : Elle est malade

Byakoan : Nous sommes malades

Minakoan : Vous êtes malade(s)

 

Bakoan : Elles sont malades

Aï mintye misse : Avec toutes les infirmités

Akoan ase : Toutes les maladies

 

Nguma : Toute

Nguma Syria : Toute la Syrie Beza nye lede : Ils amenaient (Afin d’éviter le verbe « apporter »

 

YESU AYEGELE, ABO BOD MVOE – Jésus enseigne, Il guérit (fait que les gens guérissent)

Repost 0

Articles Récents

Liens