Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

12 mars 2016 6 12 /03 /mars /2016 17:19

Eyon matsog Sion, mayi ki ku evol, to a tobo a mien eyon matsog Yerusalem, akëlë kui anë sosoo mod ayi tole anë engengen mëlendë-më kidi, akëlë kui anë Nkode woe ayi koeban, angayon anë alamba.

Mëyon mësë mayi yen sosoo woe, minkukuma misë miayi kam ntomba woe, bayi wa yole mkpaman dzoe, e dzoe ya Nti emen ayi fala a anyu die. Wayi bo anë ekat-duma a mo më Nti, wayi bo anë ntom-edzoe a mo më Zamba woe.

Bayi ki fë wa loe na : "Bëtëbë", to aboda si doe, bayi ki fë do yole na :"Ngolo"; bayi wa yole dzoe na: "Nnem-Nyëbë", aboda si doe lentoa dzoe na: "Alugu", amu Nti ayi wa wog mben, aboda-si-doe ambëlë nnom ya alug do.

Ndoman mod yayi lug ngon mininga, boan boe bayi nyin a mendie moe, nlug ayi tag ai mininga woe: eyë hem fë Zamba woe ayi tag ai wa nala.

Ebug Nti dzili.

======================

A cause de Sion je ne me tairai pas, à cause de Jérusalem je ne me tiendrai pas en repos, jusqu'à ce que sa justice jaillisse comme une clarté, et son salut comme une torche allumée.

Alors les nations verront ta justice, et tous les rois ta gloire. Alors on t'appellera d'un nom nouveau que la bouche de Yahvé désignera.

Tu seras une couronne de splendeur dans la main de Yahvé, un turban royal dans la main de ton Dieu.

On ne te dira plus : " Délaissée " et de ta terre on ne dira plus : " Désolation ". Mais on t'appellera : " Mon plaisir est en elle " et ta terre : " Épousée ". Car Yahvé trouvera en toi son plaisir, et ta terre sera épousée.

Comme un jeune homme épouse une vierge, ton bâtisseur t'épousera. Et c'est la joie de l'époux au sujet de l'épouse que ton Dieu éprouvera à ton sujet.

Parole du Seigneur

Repost 0
9 mars 2016 3 09 /03 /mars /2016 22:00

Ebug medzo besan bekalara

Besan bekalara ya beso a Yerusalem bedzo na :

« Beelzebul ane nye a nyol », bedzo fe na : “A dzoe ndzoe minkuk engo atsidan besatan !”

Ndo Yesu anga loe boe a anga be, anga tsig bo bengee, nye na: Eye Satan ane dzam tsidan Satan ya ?

Ayon ane ngam ngam ase ki dzam tobo. E nda ene ngab ngab yase kidzam tebe. Ndo hem nge Satan abar tebe na aluman aï nyemen, akaban fe ngam ngam, oyeme na mekol metie ya nye asi,aman ya. Da mod ase ki dzam nyian a nda ngungul mod, anga san ye byem, se na atam nye man fan ngadag, abog te hem azu yen zen ya sa nye nda. Bebela, makad mina minsem ya boan be bod benga sem aï bikak benga kak, bise biayi boe dzuban; he da, e mod anga kak mfufub Nsisim, anga bi ki bidzuga: nsem woe one kole.” Akobogo nala mbol bekada na: “Mbe nsisim ane nye a nyol.”

--------------------------------------------------------

L’ accusation des maîtres de la loi :"Les *maîtres de la loi qui étaient venus de Jérusalem disaient :

«Béelzébul, le *diable, habite en lui !» Et encore : «C’est le chef des esprits mauvais qui lui donne le pouvoir de chasser ces esprits !»

Alors Jésus les appela et leur parla en utilisant des images : «Comment Satan peut-il se chasser lui-même ? Si les membres d’un royaume luttent les uns contre les autres, ce royaume ne peut pas se maintenir ; et si les membres d’une famille luttent les uns contre les autres, cette famille ne pourra pas se maintenir. Si donc Satan lutte contre lui-même, s’il est divisé, son pouvoir ne peut pas se maintenir mais prend fin.

Repost 0
9 mars 2016 3 09 /03 /mars /2016 22:00

Ebug medzo besan bekalara

Besan bekalara ya beso a Yerusalem bedzo na :

« Beelzebul ane nye a nyol », bedzo fe na : “A dzoe ndzoe minkuk engo atsidan besatan !”

Ndo Yesu anga loe boe a anga be, anga tsig bo bengee, nye na: Eye Satan ane dzam tsidan Satan ya ?

Ayon ane ngam ngam ase ki dzam tobo. E nda ene ngab ngab yase kidzam tebe. Ndo hem nge Satan abar tebe na aluman aï nyemen, akaban fe ngam ngam, oyeme na mekol metie ya nye asi,aman ya. Da mod ase ki dzam nyian a nda ngungul mod, anga san ye byem, se na atam nye man fan ngadag, abog te hem azu yen zen ya sa nye nda. Bebela, makad mina minsem ya boan be bod benga sem aï bikak benga kak, bise biayi boe dzuban; he da, e mod anga kak mfufub Nsisim, anga bi ki bidzuga: nsem woe one kole.” Akobogo nala mbol bekada na: “Mbe nsisim ane nye a nyol.”

--------------------------------------------------------

L’ accusation des maîtres de la loi :"Les *maîtres de la loi qui étaient venus de Jérusalem disaient :

«Béelzébul, le *diable, habite en lui !» Et encore : «C’est le chef des esprits mauvais qui lui donne le pouvoir de chasser ces esprits !»

Alors Jésus les appela et leur parla en utilisant des images : «Comment Satan peut-il se chasser lui-même ? Si les membres d’un royaume luttent les uns contre les autres, ce royaume ne peut pas se maintenir ; et si les membres d’une famille luttent les uns contre les autres, cette famille ne pourra pas se maintenir. Si donc Satan lutte contre lui-même, s’il est divisé, son pouvoir ne peut pas se maintenir mais prend fin.

Repost 0
7 mars 2016 1 07 /03 /mars /2016 21:39

Kikidigi: le matin

Aï Ndib : à l'aube

Ana: aujourd'hui

Wadzala : vous remplissez, tu remplis

Moan : l'enfant

Die : sa

Mintag : la joie

Mbu (se prononce EMBOU) : l'année

Tege : sans

Mbara : peur, trouille

Ana, miayi yem na Nti ayi so na azu bia kode;kikidigi aï ndib, miayi yen duma die. Biayi dzia Gloria.

A Zamba, wadzala bia ai mintag mbu osë

a biayanga akode dan,

biakogëlan ai wa,

mbol biafon ai Mban Moan woe na anë Nkode wan, bo na bibëbë a fë nye nala, tege mbara,

eyon ayi so na anë Ntsig-Ntol wan.

==============

Ajourd'hui, vous saurez que le Seigneur viendra pour nous sauver (libérer) ; au petit matin (à l'aube), vous connaîtrez sa gloire. Nous demanderons le Gloria.

O Dieu (Eternel), vous nous remplissez de joie toute l'année

où nous attendons notre rédemption,

nous te prions (nous vous prions),

comme nous l'espérons avec votre Fils qui est notre Sauveur (notre Rédempteur),

faites que nous observions les mêmes règles avec Lui, sans peur (sans crainte),

lorsqu'Il reviendra comme notre Libérateur.

Repost 0
5 mars 2016 6 05 /03 /mars /2016 22:51

A Zamba ngul mësë : Dieu tout puissant

Meman : j'ai fini

Biman : nous avons fini

Bidi : la nourriture

bibëlë : nous avons, nous possédons

biman ya di bidi ya bibëlë ngaaga akode : nous avons fini de manger que tu nous donnes

asu (se prononce ASSOU) : pour

Enyin : la vie

Kom : éternel, pour toujours

asu enyin kom : pour l'éternité, pour toujours

Biakogëlan : nous prions

wa : toi

ndo biakogëlan ai wa: alors nous te prions

abog : la période, le moment

abog akode daan a di bakag mëlu : pour notre pardon des péchés

Bo na : faites que nous

bitoan komëzan : que nous nous préparions

Nnem : le cœur

Mian : nos

Minnen : les cœurs

Minnen mian : nos cœurs

Abiali : la naissance

Bizu : nous venions, que nous venions

Nyo : ton, votre

Moan : enfant

bo na bitoan komëzan minnen mian, bizu hem so dzeme ndiba abiali Nyo Moan ai dzin.

A dzoe Kristus Nti Wan

Repost 0
4 mars 2016 5 04 /03 /mars /2016 23:23

Aduru (se prononce ADOUROU): Conduire

Metoa : la voiture, le véhicule, l'automobile

Maduru Metoa : je conduis une voiture, je conduis une automobile

Abiali Kristus, ndo ya ete a nyi.

Maria, nyia woe, angabë bëlë mëtin m'alug ai Yosep; osusua yë na banyin fufulu, atem na antoa abum ai ngul Mfufub Nsisim.

Mbol Yoseph, nnom woe, angabë sosoo mod, tege yi na asoman nye, ndo angayili na ayi nye soe a mësoe.

Angëlë bëlë ntsogan te a nnem, ndo Engles Nti angayene nye a biyëyem, nye ai nye na : "A Yoseph, a moan David, të wambara noan Maria nyo-ngal; e dzi yabiali abë nye dzili, yaso abë Mfufub Nsisim. Ayi bie man fam, oyolege nye dzoe na Yesus, amu n'nye fo ayi kode ayon die a minsem mie."

E dzam asë di lengabooban fo a ebug ya Nti angakobo a anyu be profet etoban na : "Ngon mininga yayi noan abum, ebie man fam; bayi nye yole dzoe na Emmanuel, nala watyan na : Zamba-anë-ai-bia".

A vëbë Yoseph angavëbë a oyoa, ndo angabo mbol Engles angabende nye, ndo anganon ngal woe a nda dzie.

Ebug Nti dzili.

===========================

La naissance de Jésus, comment elle arriva.

Marie, sa mère, ayant été fiancée à Joseph, se trouva enceinte, par la vertu du Saint-Esprit, avant qu'ils eussent habité ensemble.

Comme Joseph, son époux, qui était un homme de bien et qui ne voulait pas la diffamer, se proposa de rompre secrètement avec elle.

Comme il y pensait, voici, un ange du Seigneur lui apparut en songe, et dit : "Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre avec toi Marie, ta femme, car l'enfant qu'elle a conçu vient du Saint-Esprit; elle enfantera un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus; c'est lui qui sauvera son peuple de ses péchés".

Tout cela arriva afin que s'accomplît ce que le Seigneur avait annoncé par le prophète : " Voici, la vierge sera enceinte, elle enfantera un fils, et on lui donnera le nom d'Emmanuel, ce qui signifie Dieu avec nous".

Joseph s'étant réveillé fit ce que l'ange du Seigneur lui avait ordonné, et il prit sa femme avec lui.

Parole du Seigneur.

Repost 0
3 mars 2016 4 03 /03 /mars /2016 19:27

Paulus, etuga Kristus, ya bengaloe na abo man Apostel, ya bengatöb asu ekad Mbembë Foe Zamba, E ba bësë minë a Roma

E foe, ya angakag osusua a anyu bëprofet a Mfufub Ntilan,

foe ya abë Moan woe ya anë na : mfa ya nyol, angabiali a nda-bod David

mfa ya nsisim ya wafubu dzom esë ai ngul aku-lë-son bëwu, azuzu ya atobo Moan Zamba ai ngul esë, Yesus Kristus, ya angavë bia gratsia, aloe fë bia.

Asu yë na mëyon mësë mëwog nye, mëyëbë fë nye ; mina hem minë mëyon mëte, mina ya Yesus Kristus angaloe.

A Zamba adin mina, a mingaloeban a etye mimfufub, gratsia ai mvoè biboo ai mina abë Zamba, ya anë Esia wan, ai abë Nti Yesus Kristus.

Ebug Nti dzili

=====================

PAUL, SERVITEUR du Christ Jésus, appelé à être Apôtre, mis à part pour l’Évangile de Dieu, à tous les bien-aimés de Dieu qui sont à Rome.

Cet Évangile, que Dieu avait promis d’avance par ses prophètes dans les saintes Écritures,

concerne son Fils qui, selon la chair, est né de la descendance de David

et, selon l’Esprit de sainteté, a été établi dans sa puissance de Fils de Dieu par sa résurrection d’entre les morts, lui, Jésus Christ, notre Seigneur.

Pour que son nom soit reconnu, nous avons reçu par lui grâce et mission d’Apôtre, afin d’amener à l’obéissance de la foi toutes les nations païennes,

dont vous faites partie, vous aussi que Jésus Christ a appelés.

À vous qui êtes appelés à être saints, la grâce et la paix de la part de Dieu notre Père et du Seigneur Jésus Christ.

Parole du Seigneur

Repost 0
2 mars 2016 3 02 /03 /mars /2016 20:36

Nti ayi nyian a nda dzie

amu n'nye anë nkukuma duma.

Si-ndon yawoge ai Nti, ai akuma asë ya ete,

si-ndon esë, ai e bod bësë bënë ete.

Amu emen n'nye angabonde dzo a man a yob,

emen angatoe dzo a asoe a yob.

Za ayi bed a nkol Nti?

za ki ayi tele mëkol a mfufub dzal woe?

E mod mo më,ë mfuban, ai nnem a saan,

e mod anë tëgë kani évoé son.

Mod te ayi bëlë ntotomama abë Nti,

ayi yen sosoo abë Zamab Nkode woe.

Mvon bod te a nyi, e mvon bod yadzen nye,

e mvon bod yadzen mvom-asu Zamba Yacon!

================================

Le Seigneur possède le monde et ses richesses,la terre et tous ses habitants. C'est lui qui l'a plantée.

A l'Eternel la terre et la richesse qu'elle renferme,

La terre entière et les personnes qui l'habitent!

Car il l'a fondée sur les mers,

Et affermie sur les fleuves.

Qui pourra monter à la montagne de l'Eternel?

Qui s'élèvera jusqu'à son lieu saint?

Celui qui a les mains innocentes et le coeur pur; Celui qui ne livre pas son âme au mensonge, Et qui ne jure pas pour tromper.

Il obtiendra la bénédiction de l'Eternel,

La miséricorde du Dieu de son salut.

Voilà le partage de la génération qui l'invoque,

De ceux qui cherchent la face du Dieu de Jacob!

Repost 0
1 mars 2016 2 01 /03 /mars /2016 23:57

Yesu awulugu a betison aï a mal mal,

ake ayegele a menda me dokten maban, ayedegan Mbembe Foe y’ayon Zamba, aledege akon ase, aholigi fe mintye mise.

Ayen anga yen minkunda mi bod, ngol esuzu fo nye a nyol, amu benga be he som som, bake baluu bu ane mintomba ya miadzeman aï nnoni.

Ndo azu dzo aï beyege boe na : "Bidi bine abwi a mefub, da bekoe bidi abod. Kogelan hm aï mod afub ne alom besie a mekoe moe. "

==============================

Jésus parcourait villes et villages ;

il enseignait dans leurs synagogues, prêchait la Bonne Nouvelle du Royaume et guérissait toutes les maladies et toutes les infirmités.

Voyant les foules, son cœur fut rempli de pitié , car ces gens étaient fatigués et découragés, comme un troupeau qui n'a pas de berger.

Il dit alors à ses disciples : "La moisson à faire est grande, mais il y a peu d'ouvriers pour cela. Priez donc le propriétaire de la moisson d'envoyer davantage d'ouvriers pour la faire. "

Repost 0
Published by LABEL NGONGO - dans di Ewondo Esuzu Label Ngongo
commenter cet article
29 février 2016 1 29 /02 /février /2016 17:25

Awog Yesu anga wog nkobo hi, anga kam fo, ndo

Mbol Yesu anga zu a nda Petrus, antala nkié Petrus adzogo aï fiba ? ndo anga bi nye a wo, fiba aman fo ; enye akodo asi nyo, anga belan aï bo.

Ngoge enga yi vin, benga zu nye lede abwi bod ya besatan bendegele, "anga tsidan bebe minsisim aï bibug bikwi nye a anyu ; aledege minkokon mise, mbol ye na anyu profet Isayas atoban na ": anga noan mintye myan, abege akom daan.

Ayen Yesu anga yen na nkunda bod okuban nye a nyol, ndo anag bende na bedan a kinin ayat. Ndo nsan bekalara mbog anga so, nye aï nye na : “A nyegele, mayi wa ton e hom ese wake”. Yesu nye aï nye na : “Koe si ebele mimbil, anon ya yob abele mumba, Moan mod nye tege aï e hom ya abede nlo.” Ndo nyege mfe abodo nkobo, nye na :”A Nti, tam me dzoge meke dzeb tara”.

Yesu nye aï nye na :” Zaag bike, dzoege bewu bedzeb mimbim miaban”. Ndo anga bed a mal, beyege beza baton nye. Mod nkulu aso a tari na avun a man ; ondzi na : minsum mendim minga yi yimbi aï mal. Ntie ose hi, nye akele te he a oyoa. Ndo beyege benga subu a anga he, behele nye, bo na : « A Nti ka bia, ye biaman wu ! » Nye aï bo na : « Dze miambara ? A bod nyebe one abod ba ? » Ndo anga kodo asi, anga bam aï nkulu aï man, bise he ayoot, akubug. Bod bekama adzo di, bo na : « Za akyaè mod di : na nkulu aïman biawog nye ? ».

Akwi anga kwi a kindik ayat, a nnam Begadarena, ndo bisimba bibè binga kwi a meson, biso toban aï nye, bisimba bite bingabe mesis eyegan, antoa na to mod azombogo ki fe na akii zen te. Benga yedan fo a yob etere na : "Ye one ne mfedan eyie aï bia nga, a moan Zamba "? Ye one nsoan na wazu bia ndegele abok angale tege kwi ? Mod nkunda ngoe angabe a mediiga ngodo te. Besatan benga kogelan aï Yesu na : « Nge waboe bia, lomo bia a nkunda ngoe hili Yesu nye aï bo na : Kanan hm ! Ndo benga kwi, beke nyian a ngoe, ndo nkunda ngoe onga men a ndon ayob, oke suman a man, ose oman fo wu. Ndo benoni bengaman tub, bekele a tison, benga ke balee e dzam ase di, aï edi bisimba. Ndo fo bod bese ya tison benga bugi, beke toban aï Yesu. Ayen benga yen nye, benga kogelan aï nye na akodo bo nnam.

-----------------------------------------------------

Jésus se rendit à la maison de Pierre. Il y trouva la belle-mère de Pierre au lit : elle avait de la fièvre. Il lui toucha la main et la fièvre la quitta ; elle se leva et se mit à le servir.

Le soir venu, on amena à Jésus un grand nombre de personnes tourmentées par des esprits mauvais. Par sa parole Jésus chassa ces esprits et il guérit aussi tous les malades.

Il le fit afin que se réalise cette parole du prophète Ésaïe : « Il a pris nos infirmités et nous a déchargés de nos maladies. »

Quand Jésus vit toute la foule qui l'entourait, il donna l'ordre à ses disciples de passer avec lui de l'autre côté du lac. Un maître de la loi s'approcha et lui dit : « Maître, je te suivrai partout où tu iras. » Jésus lui répondit : « Les renards ont des terriers et les oiseaux ont des nids, mais le Fils de l'homme n'a pas un endroit où il puisse se coucher et se reposer. » Quelqu'un d'autre, un de ses disciples, lui dit : « Maître, permets-moi d'aller d'abord enterrer mon père. »

Jésus lui répondit : « Suis-moi et laisse les morts enterrer leurs morts. » Il monta dans la barque, et ses disciples le suivirent. Et voici, il s'éleva sur la mer une si grande tempête que la barque était couverte par les flots. Et lui, il dormait. Les disciples s'étant approchés le réveillèrent, et dirent : « Seigneur, sauve-nous, nous périssons! » Il leur dit: « Pourquoi avez-vous peur, gens de peu de foi? » Alors il se leva, menaça les vents et la mer, et il y eut un grand calme. Ces hommes furent saisis d'étonnement: « Quel est celui-ci, disaient-ils, à qui obéissent même les vents et la mer? »

Comme Jésus arrivait sur l'autre rive du lac deux possédés sortirent du cimetière à sa rencontre ; ils étaient si méchants que personne ne pouvait passer par ce chemin. Et voilà qu'ils se mirent à crier : « Que nous veux-tu, Fils de Dieu ? Es-tu venu pour nous faire souffrir avant le moment fixé ? » Un grand troupeau de porcs cherchait sa nourriture. Les démons suppliaient Jésus : « Si tu nous expulses, envoie-nous dans le troupeau de porcs. » Jésus leur répondit : « Allez-y. » Ils sortirent et ils s'en allèrent dans les porcs ; et voilà que, du haut de la falaise, tout le troupeau se précipita dans la mer, et les porcs moururent dans les flots. Les gardiens prirent la fuite et s'en allèrent en ville annoncer tout cela, avec l'affaire des possédés. Et voilà que toute la ville sortit à la rencontre de Jésus ; et lorsqu'ils le virent, les gens le supplièrent de partir de leur région.

Voir les commentaires

Repost 0

Articles Récents

Liens