Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

7 octobre 2017 6 07 /10 /octobre /2017 23:59

Bod : les

Bifas : Les parties

Menga – kom : J'ai arrangé, j'ai construit

A_kom : arraché

Abui : beaucoup

Nganga abui : Merci beaucoup

Ngan abui aï e bod bese benga noan ndzug ne bakom a kalara nyo : Merci beaucoup à toutes les personnes qui ont pris la peine de participer à la fabrique de livre.

 

Dzala : Remplir

 

Ma-dzala : Je remplis

Wa-dzala : Tu remplis

A-dzala : Il (elle) remplit

Bya-dzala : Nous remplissons

Mya-dzala : Vous remplissez

Ba-dzala : Ils (elles) remplissent

Bakobo aï wa : Ils (elles) parlent avec toi.

 

Mbol Ya Zamba akobo aï bia anyu Abraham aï anyu Beprofet : Comme Dieu nous parle par la bouche d'Abraham et par la bouche des prophètes.

 

Mbol Ya Zamba akobo aï bia a anyu Mban Moan Woe Oben : Comme Dieu nous parle par la bouche de son fils

 

Efas (se prononce « AIFASS ») : La partie, une part

Bifas : Les parties

 

Betara ban : Nos pères à nous, nos propres pères

Mbol : Comme

 

Akobo : Il parle

 

Akobo aï bia : Il parle avec nous

 

Osu (se prononce « OSSOU ») première

 

Efas Osu : La première partie

Efas Béé : La seconde (deuxième) partie

 

 

Zamba Abraham : Le Dieu d'Abraham

Zamba Betara : Le Dieu de nos pères

 

Repost 0
6 octobre 2017 5 06 /10 /octobre /2017 22:21

Ngoa (se prononce NGOAK) :

La pierre, le caillou

Bibuma : les fruits

Madi : je mange

Biadi : nous mangeons

Afub (se prononce AFOUB) : le champ, la plantation

Bisë : tous, toutes

Biadi bibuma bisë ya afub           :           Nous mangeons tous les fruits de la plantation

Nge wayi di           :             Si tu veux manger

A_kili : interdire

Ma_kili : j’interdis

Menga kili wa          :             Je t’ai interdit de

 

 

Fam : un homme, un garçon

Mininga : une femme

Me-në è  je suis

A-në è   il est,

Mi-në è  vous êtes,             

Bi-në è nous sommes,    

Wo-në è  tu es

Me-në fam è  Je suis un homme,  

A-në mane fam è C’est un jeune homme

Wo-në minenga è  Tu es une femme  

A-në mane minenga  è C’est une jeune femme

Fon è  le maïs,            

Fa è la machette,                   

Flawa è  la fleur  

 

Wa bo-dze ? è  tu fais quoi ?       

Bya bo-dze ? è nous faisons quoi ? (Que faisons-nous ?)

Ngob  ===  la  chaussure,             

Beengles  ===  les anges

A-bié === accoucher,                     

Ma-biè  === j'accouche,

Di-mi === éteindre,                          

Di-mi  lam-ba  ===  éteinds la lampe

 

Dzoge : laisse, délaisse

Odzoge : que tu Laisses, abandonnes

Binòň :  Les lits

Binòň bite :  (binon bite) :  Ces lits

Bibubuga :          cassé, fracasses

Binë                                                                    Sont (ils sont)

Binòň bite binë bibubuga :                            Ces lits sont cassés (sont fracassés)

Dis                                                                       L’œil

Ai dis :                                                                Un œil

Mvende :                                                           Conseil

A mvende :                                                         Un conseil

Mvende yuden nyili                                         Voilà un conseil de Dieu

Okene                                                                 Une bague

Ofumbi :                                                            Une orange

Angon :                                                               Un cadenas

Mongo                                                                Un enfant

Abobom                                                              Il dort

Abok :                                                                 Un moment

Oyani :                                                               Tu mets à sécher (tu sèches)

Aman kot :                                                         Une petite veste

Onòn meki :                                                      Tu prends du sang

Wadi                                                                   Tu manges

 

Repost 0
5 octobre 2017 4 05 /10 /octobre /2017 22:29

Mbembe amos : bonsoir

AÎ wu be kalara mengatil wa ? as-tu reçu le courrier (la lettre) que je t’ai expédié

Breth : le pain

Maa_di breth : je mange du pain


Bane Boanga bayege Nquoba Ewondo : Les petits enfants apprennent la langue ewondo

 

Nquoba (se prononce Anquoba) : la langue

 

Abegue : Porter

Anfek : Un sac

Wabegue : Tu portes

Boanga baake a Zukulu : Les enfants vont à l'école

 

Bayege Ingliss, Fulensi, Sport, Bivoë esse : Ils apprennent l'Anglais, le Français

 

Nkane Bivoë : Des sortes de jeux

 

(Nkane Bivoë : Ndamba, « Football », Bake Mimbil «  Ils courent »)

 

Akomdo : l'éducation civique, la politesse

 

 

Bayege Akomdo : Ils apprennent la politesse

 

Eding akam ebot bevoak : le respect des autres (quelque soit le rang social)

 

Eding : L'amour

 

Metoa assis ossou banc : Je suis assis devant

 

Anë fe Mene zam ke toaba amvuss (se prononce amvouss) : Comme Je aussi m'asseoir derrière

 

Ne mavoglo Eyegle Zukulu : Pour écouter le maître de classe

 

Nge Eyegle Doacten kik ! : Aussi bien que l'enseignant de la religion (le catéchiste, l'enseignant du Coran ou de la Torah, etc)

Repost 0
4 octobre 2017 3 04 /10 /octobre /2017 21:53

Mis (se prononce Misse) : Les yeux

 Doabra : le docteur

a koan  : malade

Ki-ki abö ma a Misë : J’ai le vertige (ou encore le vertige me prend aux yeux)

Abok : La fête

Assong : La dent

Mesong (se prononce Messöng) : Les dents

 

A Mod (se prononce A mot) : La personne

Asié (se prononce Assié) : Travaille {ou encore il(ou elle)  travaille}

A mod assié messong : Le dentiste (ou encore la personne qui soigne « traite » les dents  )

Doabra Mesong (ou Docktor Mesong) [ se prononce Messong]: Le dentiste (ou encore le docteur des dents)

 

Ma koan : Je suis malade

Melè (se prononce Me lai) : Trois jours

Makoan a messong melu melè äna : J’ai mal aux dents depuis trois jours

 

Ekanga : Le pont

Mbyè : Les ongles

Kub (se prononce Kup) : Le coq

Ki-Ki (se prononce Ki  Ki) : Le vertige

 

Ma  bö : Je fais

Wa bö :Tu fais

A bö : Il fait

Bya bö : Nous faisons

Mya bö : Vous faites

Ba bö : Ils font

 

Melu melu (se prononce Me-lou Me-lou) : depuis plusieurs jours (des jours et des jours)

Makoan A Messong : J’ai mal aux dents

Kal : La sœur

NyoKal : Ta sœur

Essia : Le père

Esoa Wama (se prononce Essoa Wama): Mon père

Nyoa Wama : Ma mère

 

Me toa : Je me trouve

Wo toa : Tu te trouves

A toa : Il se trouve

Bi-toa : Nous nous trouvons

Mi-toa : Vous vous trouvez

Be-toa : Ils se trouvent

 

Repost 0
3 octobre 2017 2 03 /10 /octobre /2017 23:42

Alu (se prononce « Alou » ) : La nuit

Abog : l'époque, l'heure

Abog ya bianyin di ! : A cette époque où nous vivons, A l'heure actuelle, C'est le moment

Ayem : Savoir (le verbe)

Mayem : Je sais

Angaman : est fini, c'est fini(e)

Bia Babi : Près de nous

Ndzogan mamme mvid aï biem bivoe ya ete : littéralement veut dire « 

Madzang : Frères, Soeurs

Anyin (se prononce « A Nying » comme il s'écrit) : Il (elle) vit

Mamann : Je finis

Wamann : Tu finis

Amann : Il (elle) finit

Byamann : Nous finissons

Myamann : Vous finissez

Bamann : Ils (elles) finissent

Akode antoa ya bia babi: Car le salut est plus près de nous maintenant

Awola ya hebe a oyo aso a ya : littéralement veut dire « L'heure de se réveiller est arrivée, l’heure est venue de sortir de votre sommeil

 

 

Awulu a Mfyè ete

Il marche dans la lumière

Miayem : Vous savez

Mwuwub (se prononce Mwouwoub) : un voleur (une voleuse), un escroc

Miadzala : Vous remplissez

Adzala : Il (elle) remplit

Madzala : Je remplis

Wadzala : Tu remplis

Byadzala : Nous remplissons

Badzala : Ils (elles) remplissent

 Wayem : Tu sais

Ayem : Il (elle) sait

Byayem : Nous savons

Myayem : Vous savez

Bayem : Ils (elles) savent

Repost 0
2 octobre 2017 1 02 /10 /octobre /2017 23:55

Mbembe alu (MBEMBE ALOU) : bonne nuit

Obo Ya?            Tu as fait comment?


Wayi                   Tu veux


N'Tebe Osu          Se tenir (maintenir) devant


Wakui                  Tu sors


Obo ya nge wayi na okui ai ntebë osu woe ?               Comment t'es-tu pris si tu souhaitais sortir te retrouver à l'avant?


Edin (se pronoce édin)                       L'amour


Anga bo na                           Il a fait ainsi


Ndo fo anga  bo na               Ensuite (et puis) il a fait ceci


Anga zu                                  Il(elle) est venu


Benga zu                                 lls étaient venus


Amos                                         Le jour (la journée)


Mod     (se prononce souvent möt)      Une personne


E mod osu                                    La première personne


Menga sili                                  J'ai demandé


Anga sili                                    Il (elle) a demandé (questionné)

 

Benga sili                                   Ils (elles) demandent, questionner


Menga Yalan                              J'ai répondu

 

Anga Yalan                                Ils (elles) ont répondu

 

Betara: Nos pères

Benga lig na: Ils (elles) ont laissé [ces consignes]

Ebug : La parole

Ebug Zamba : La parole de Dieu

Kele kad Boan Label Ngongo na : Va dire aux enfants de Label Ngongo que

Abog te : A cette époque (A ce moment là)

Minga yen : Vous avez vu
Anga yen : Il a vu
Menga yen : J'ai vu

Benga yen :Ils (elles) ont vu

Mazu (se prononce mazou) : Je viens

Azu (se prononce azou) : Il (elle) vient

Awom : Dix

Awom Mvende Zamba : Les dix commandements de Dieu

Mina beben : Vous-mêmes

Ai mina :  Avec vous

Minga yen mbol menga bo asu daan a Egypten : Vous écoutez Vous avez vu ce que j'ai fait pour vous en Egypte

Miwog : 
Mawog :  J'écoute


Atodzi :  Maintenant

Awog :  Il (elle) écoute

Milugufe : Vous bénissez

Repost 0
1 octobre 2017 7 01 /10 /octobre /2017 20:45

Anlo ; la tête : head

Asu (se prononce ASSOU) : la face, le visage : face

Annoug ; la bouche

Ebog : l’épaule

Woh : la main : hand

En_noug : le doigt : finger

Me_noug : les doigts : fingers

Mis (se prononce MISS) : les yeux ; eyes

Dis : l’œil

 

Abai ; la cuisse : leg

Me-bai : les cuisses ; legs

Akol : le pied : foot

A voeng : oublier

Wä :  toi

Söb ; laver, brosser : wash, brush

Mekol : les pieds : feet

Ma yem asu doe : je connais ton visage, I know your face

 

Feth mis : ferme les yeux ; close your eyes

Feth annoug : ferme la bouche ; close your mouth

A-yag  : ouvrir ; open

Yag annoug : ouvre la bouche : open the mouth

Dzoé : le nez : the nose

Mëlo : les oreilles

 

Älo : l’oreille

A-song (se prononce ASSONG) : la dent ; the tooth

Me-song : (se prononce MESSONG) : les dents ; the teeth

Te wä voeng sob messong : N’oublie pas de brosser les dents

 

Ta wä voeng asob messong möe : n’oublie pas de brosser tes dents ; Don’t forget to brush your teeth

Nda dzama  annë babi a Paris : ma maison est proche de Paris

Nga ? : N’est-ce pas ? , isn’t it ?

Repost 0
30 septembre 2017 6 30 /09 /septembre /2017 20:37

Christian annë fam : Christian est un garçon

Maria annë minigan : Marie est une femme

Yasmina annë mod : Yasmina est une personne

Hé Maria bannë Yasmina  benë an_mvoué : Maria et Yasmina sont-elles des amies?

Hé be_belë boan ?  :Ont_ils des enfants?

 

Hé Yosep a_voué ndamba ? : Joseph joue-t’il au football ?

Hé Mark a_voué tennis ? :  Mark joue-t-il au tennis ? 

Hé ba_voué tennis ? : Jouent-ils au tennis ? 

Hé ba_voué ndamba ? : Jouent-ils au football ?

 

Hé Wa_qwaba englis ? : Parles-tu anglais ?

Tege : non

Waa_Ki ? : Et toi ? (Et vous ?)

Owé : - Oui (Oui je parle l’anglais)

Hé Wa_qwaba ewondo ? Parles-tu l’ewondo ?

Tege ma_qwaba ki ewondo : - Non, je ne parle pas ewondo

 

 Hé Maria Antoinette adouru (adourou) metoa woué ? : Marie Antoinette conduit-elle sa voiture ? 

Tege, A-dourou ki metoa woué.  :  - Non, elle ne conduit pas sa voiture.

 

Hé Frédérique annë a manë fam ? Frédérique est-il un garçon ?

Frédérique n’est pas un garçon : Frédérique a_ssi_ki manë fam

Anton adi ndoak : Antoine mange une mangue

Thierry adi ki ndoak : Thierry ne mange pas une mangue

 

François assi_ki fulensi : François n’est pas français 

Boan bezoukoulou bassié ki, nga ? : Ces élèves travaillent dur, n'est-ce pas ? 

Nda dzama  annë babi a Paris : Your house is near Paris, isn't it?

 

Kate abele Mvou annë berger genman : Kate a un  chien berger allemand

 Bebelë essinga :: Ils ont un chat

Repost 0
29 septembre 2017 5 29 /09 /septembre /2017 23:58

Ndu-Bod (se prononce NDOU BOD) : le baptiseur

Mvam (se prononce An Vam)     Un ancêtre (aïeul ou grand-parent)
Bimvam           Les ancêtres

alug : mariage

Nnom (se prononce annom)   Le mari (l’époux)

Meetin me alug : engagement de mariage

Mengabe bele metin me alug     J'avais un engagement de mariage

Nyia       La mère (maman)
Nyia woe       Sa mère
Nyia wamma       Ma mère

Akobo        Il parle
Byakobo    Nous parlons
Miakobo      Vous parlez
Bakobo       Ils parlent

Maria abye Pietrus abe nnom Ngongo Ottou Christian
Marie engendre Pierre de son union (mariage) avec Ngongo Ottou Christian

 

Yohanes Ndu-Bod         Jean Baptiste

Akobo        Il parle
Byakobo    Nous parlons
Miakobo      Vous parlez
Bakobo       Ils parlent
Beyem          : Les invités
Bihiyem      : Les rêves

Madugan          : Je rentre
Wadugan         : Tu rentres
Adugan         : Il rentre

Byadugan         : Nous rentrons
Myadugan             : Vous rentrez
Badugan            : Ils rentrent
Me bele      J'ai
We bele      Tu as
A bele        Il a
Bi bele       Nous avons
Mi bele      Vous avez
Be bele      Ils ont

 

Mayi      Je veux
Wayi      tu veux
Ayi         Il veut
Byiayi        Nous voulons
Mi ayi       Vous voulez
Bayi         Ils veulent

Ma nye bidi       Je garde la nourriture
Wa nye byem      Je gardes des choses
A nye  biyé         Il garde les vêtements (les habits)

Mengabe      J'étais
Wengabe       tu étais
Angabe          Il était
Bingabe         Nous étions
Mingabe        Vous étiez
Bengabe        Ils étaient

Mayebe     Je crois
Wayebe     Tu crois
Ayebe       Il croit
Byayebe     Nous croyons
Myayebe      Vous croyez
Bayebe        Ils croient

 

Wonga dugan an-nda              : Tu étais rentré à la maison

Binga dugan an-nda             : Nous étions rentrés à la maison

Ndo Binga dugan an-nnam            : Alors, nous étions rentrés au village

A-Nnam woban             : Leur village (ou " dans leur village ")

Repost 0
29 septembre 2017 5 29 /09 /septembre /2017 01:23

 

Soanda : dimanche

Abomé : clouer, il (elle) cloue

Bekele : ils partirent

Abok : Au moment

Nyé :  'se prononce comme il s'écrit) Lui

A toban : Rencontrer

Aï : Avec

Aï mod : Avec une personne

Ebug : La parole

Biadzeng Ebug Zamba : Nous cherchons la parole de Dieu

Ndo biadzeng Ebug Zamba : Alors il cherche la parole de Dieu

 

Efas Osu (se prononce Effas Ossou) : La première fois

 

Mbol Ya Zamba akobo : Comme Dieu parle

 

Ebug dzi : Cette parole

 

A dzoe : Se nommer

Mayege : J'apprends

Akomdo : l'éducation civique, la politesse, le respect

Bivoè : les jeux

Eding akam ebot bevoak : le respect des autres (quelque soit le rang social)

 

Eding : L'amour

 

Metoa assis ossou banc : Je suis assis devant

 

Anë fe Mene zam ke toaba amvuss (se prononce amvouss) : Comme Je aussi m'asseoir derrière

 

Ne mavoglo Eyegle Zukulu : Pour écouter le maître de classe

 

Nge Eyegle Doacten kik ! : Aussi bien que l'enseignant de la religion (le catéchiste, l'enseignant du Coran ou de la Torah, etc)

 

Metoa assis ossou banc anë fe Mene zam ke toaba amvuss ne mavoglo Nyeguele Zukulu : Je suis assis devant comme je peux également m'asseoir derrière afin d'écouter le maître d'école

 

Abok bake aZukulu Boanga bayegle fe ne bekat Mbembe Kidi, Mbembe Amoss, Mbembe Ngogue assus be bonde Bakat Mbembe Alu (alou)

 

Menga Kobo : J'ai parlé

Wonga Kobo : Tu as parlé

Anga Kobo : Il (elle) a parlé

 

 

Moanga : Un enfant (l'enfant)

Mene_dzoen Antoine LABEL NGONGO OTTOU : Je m'appelle Antoine LABEL NGONGO OTTOU

Yuden : juif

Nkukuma (se prononce ANKOUKOUMA) : le roi, le dirigeant

Babomé : ils clouèrent

Abegue : Porter

Anfek : Un sac

Wabegue : Tu portes

 
Ndo benga kom etoa, benga nnoni nye. A nlo klos ayob, benga bomolo abam, atoa ntilan na : Yesu nyo, Nkukuma Yuden.

 

Après l'avoir crucifié, ils se partagèrent ses vêtements, en tirant au sort, Puis ils s'assirent, et le gardèrent.

Pour indiquer le sujet de sa condamnation, on écrivit au-dessus de sa tête : Celui-ci est Jésus, le roi des Juifs.

 

  

Mabegue Anfek : Je porte un (le) sac

Bayege Akomdo : Ils apprennent la politesse

 

Maake anda Tsoss amoss Soanda : Je me rends à l'Eglise le dimanche

 

AmeMoss me Soanda, maake a Mess : Les dimanches en général, je me rends à la messe

 

Zukulu (se prononce Zoukoulou) : L'école

 

Boanga baake a Zukulu : Les enfants vont à l'école

 

Bayege Ingliss, Fulensi, Sport, Bivoë esse : Ils apprennent l'Anglais, le Français

 

Nkane Bivoë : Des sortes de jeux

 

(Nkane Bivoë : Ndamba, « Football », Bake Mimbil «  Ils courent »)

 

Akomdo : l'éducation civique, la politesse

Bebe be bod bebè benga be bomo aï nye a klos, enyo a mbo-nnom, enyo mbog a mbo-ngal.

 

Avec lui furent crucifiés deux brigands, l'un à sa droite, et l'autre à sa gauche.

 

 

E bod belodo bekpelege nye, beta fe nye, bemegeze minlo,

Les passants l'injuriaient, et secouaient la tête,

 

 

bo na : Wa ya one bug Tempel, odugan nye man lon amvus melu mela, kodege hm wamen, nge one Moan Zamba, suzu a okele hala !

en disant : Toi qui détruis le temple, et qui le rebâtis en trois jours, sauve-toi toi-même ! Si tu es le Fils de Dieu, descends de la croix !

 

 

Eye fe besan bekalara, mvindi nnam aï befada be nnen bekpelege nye nala, Bo na :

Les principaux sacrificateurs, avec les scribes et les anciens, se moquaient aussi de lui, et disaient :

 

Abim bod anga nyii, yaki nyii nyemen !

Enye ane Nkukuma Israel, asuzu hm a klos abog di, biyebe nye.

Il a sauvé les autres, et il ne peut se sauver lui-même ! S'il est roi d'Israël, qu'il descende de la croix, et nous croirons en lui.

 

 

Anga fudi afidi dié ase abe Zamba, Zamba akodege hm nye abog di, nge adin nye, amu anga dzo na : « Mene Moan Zamba ! »

Il s'est confié en Dieu ; que Dieu le délivre maintenant, s'il l'aime. Car il a dit : Je suis Fils de Dieu.

 

to bebe be bod anga be aï bo a klos ba, bo bekpegele fe nye, dzam deda.

Les brigands, crucifiés avec lui, l'insultaient de la même manière.

Repost 0

Articles Récents

Liens