Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

28 octobre 2017 6 28 /10 /octobre /2017 23:46

Yanga : Attends

Yanga Ma_zu : attends je viens, attends j’arrive

 

Etietie : Aussitôt

Nsisim(se prononce ANSSISSIM) : L'esprit

Minnom : Les vieux, les vieillards

Mod zin : Quelqu'un, quelqu'une

Atoa : Etait assis

Angabe toa : était assis

Mewom mebè : Vingt

Mewom mebè aï binyi : Vingt-quatre

Minnom mi bod : les vieux gens, les vieilles personnes

 

Bitoa : sièges, des fauteuils

Etoa-kum : trône

Bifé : D'autres

Tele : se tenir, autour

Ekat : Une couronne

 

 

Zingi : Vainqueur

 

biwoman : Vêtements

Mimfum biwoman : Vêtements blancs

Bikat bi mvot : Des couronnes d'or

Bikat: Des couronnes

 

Bitoa bife : D'autres sièges, fauteuils

Tele etoa-kum : Autour du trône

Mekin : Les gorges

menga wog : J'entendis

Mfum (se prononce EMFOUM) : Blanc

Ekabeli : Un cheval

Ehindi : Noir

Ewolo : Se dit de quelqu'un de courageux

 

Osu (se prononce OSSOU) : en premier

Bifedega : les sceaux

Zamgba : sept

Elae : Un arc

Mentem : Voici

Mentem na : Et voici

Ontele ma : me parut

Afami : Quand

Te : Ne

Miave : Donnez

Menga Nuou Be Aspro Bebai Angogué : J'ai bu deux comprimés (de marque) Aspro hier

A Nyu : Boire, il boit

Eyuan : fois

Eyuan dza : la première fois

Bisse : tous, toutes

Yanga : Attends

 

Menga Nuou Be Aspro Bebai Angogué : J'ai bu deux comprimés (de marque) Aspro hier

A Nyu : Boire, il boit

Eyuan : fois

Eyuan dza : la première fois

Bisse : tous, toutes

Yanga : Attends

 

 

A tsende : Changer

Owé : Oui

Ye Meve Wa Bibouma Bife ? : Veux-tu (voulez-vous) que je vous donne d'autres médicaments ?

Owé, Hama : Oui donne (donnez) m'en

Repost 0
27 octobre 2017 5 27 /10 /octobre /2017 22:48

Fas : partie

Efedega : Le (un) sceau

Bibibigan : Les bêtes sauvages

Bewoe : Qu'ils (elles) tuent les hommes, pour faire périr les hommes

Benga tsig kin : Qu'ils ont coupé le cou, Qu'ils ont immolé

Nyina : Quatrième

Mbarmenye : La mortalité

Bita : La (les) guerre(s)

Aïoken bita : L'épée de guerre ou l'épée

Ndo : Alors

Bedzoe dzo : Qu'ils la commandent

Efas (se prononce EFASS) : une partie

 

Tana : Cinquième

Ne bewoe aïoken bita : pour faire périr les hommes par l'épée

Mekali : Les beignets

Kon : Les haricots

Mekali é Kon : Beignets et haricots

Koas (se prononce KOASSE) : Le poisson

Koas amboumen : Le poisson braisé

 

Mi : Des

E bod : les personnes, gens

Nyol : le corps

Kin : le cou

Etom (se prononce ETOAM) : à cause de

Aï mboolan : Avec les témoignages

Ebug : La parole

Fas Bè : Deuxième partie

Fas Lala : troisième partie

 

Abomdzam : Couleur pâle

Menga wog : J'ai entendu.

Tolendon : Le séjour des morts

Amvus : Derrière lui,

Ebug : La parole

Zamba : Dieu

Benga : à qui

Tsig : couper, immôler

Tsig kin : Egorger, Immôler

 

Toan : La trompette

 

Enga dzo aï ma na : Elle me parlait ainsi

 


( S'il y a plusieurs voix, on les distingue)

 

E kin : La première voix

 

Bede (Bédé) : Monte

 

Bede a yob mu : Monte ici

 


Masug (se prononce MASSOUG) : Je salue, Je vous salue

 

Binga wog : Nous avons entendu

 

Minga wog : Vous avez entendu

 

Binga wog : Elles (ils) ont entendu

 

 

 

Amvus hala : Après cela

 

Menga yen : Je regardai

 

Repost 0
26 octobre 2017 4 26 /10 /octobre /2017 23:55

Bikokoma : la création

Bebela : vérité

Mboolo : le témoin

Tin : le commencement, le début

Akobo : dit

Enyin : vie, la vie, les œuvres

Akobo na : ce qu’il dit, ce qu’elle dit, il (elle) dit ceci

Dzoe : ta, tes, ton, votre, etc

Enyin dzoe : ta vie, tes œuvres, etc

 

 

Mayem : je connais, je sais

Aheb ou AVEP : le froid

Mawok aheb : j’ai froid

Mayem enyin dzoe : je connais ta vie, je connais votre vie, je connais vos œuvres

Ayon : le chaud, le bouillant,

Ki : ne, ni

Awok ki : il (elle) n’entend pas

Wa se ki : tu n’es pas

Afiba : la fièvre

Wonë afiba : tu as de la fièvre, tu as la fièvre

To ayon wa se ki : tu n’es pas chaud

To aehb wa se ki : tu n’es pas froid

 

Menga : J'ai

Wog : entendre (entends)

Nyol : le corps

Abomdzam : Couleur pâle

Menga wog : J'ai entendu.

Tolendon : Le séjour des morts

Amvus : Derrière lui,

E mod : La personne, Celui, Celle

 

Tili : les écris, un écrit

A yo : vomir, il (elle) vomit

Mayi : je vais

Mayi wa yo : je vais te vomir

Bod : Des personnes

Mewom mebè aï minyi : Vingt-quatre

Mitoa : Etaient assis

Mitoa etere : Etaient assis dedans,(simplement)Etaient assis

Bikat bi mvot : des couronnes d'or

 

Azan : Au milieu

Mis (se prononce MISSE) : les yeux

Aï mis a osu : des yeux devant

Aï mis aï amvus : des yeux derrière

Befiege : Remplis

Bevevee : Les êtres vivants

Repost 0
25 octobre 2017 3 25 /10 /octobre /2017 23:52

 Ndo Menga yen a mbo-nnom e mod angabe toa a etoa-kum, mbom kalara otoa mvulan mvulan, otoa fe ntilan a abum aï a mvus, mfedan aï bifedega zamgba.

 

Puis je vis dans la main droite de celui qui était assis sur le trône un livre écrit en dedans et en dehors, scellé de sept sceaux.

 

Akekwi, to a yob, to asi, to asi etere, tege aï e mod, angabe dzam yaè kalara to ki alan nye.

 

Et personne dans le ciel, ni sur la terre, ni sous la terre, ne put ouvrir le livre ni le regarder.

 

 

Nnom (se prononce ENNOM) : Un vieux

Nnom mod : un vieillard

Mayon : Je pleure

Wayon : Tu pleures

Ayon : Il (elle) pleure

Ngul : Fort

Ngungul : Puissant

Mfedan : Fermé, scellé

Za ? : Qui ?

 

 

Abum (se prononce ABOUM) : dedans, le ventre

A mvus : en dehors

Bidibiga : les clés

Bifedega : les sceaux

Zamgba : Sept

Ntilan : écrit

Menga yon : Je pleurai

Wonga yon : Tu pleuras

 

Ndo Label Ngongo Ottou Antoine Christian anga yen a mbo-nnom e mod angabe toa nyié babi

 

Alors Label Ngongo Ottou Antoine Christian vit à sa droite la personne qui était assis près de lui 

 

Biayon : Nous pleurons

Miayon : Vous pleurez

Bayon : Ils (elles) pleurent

 

A Mbo-Nnom : Dans (Près) la main droite

Menga yen : Je vis, Je regardai

Wonga yen : Tu vis, Tu regardas

Anga yen : Il vit, Il regarda

Binga yen : Nous vîmes, Nous regardâmes

 

Tege aï e mod : Et personne

y'ongabe dzam yaè kalara : Ne pouvait ouvrir le livre

Yaè (se prononce YAA) : Ouvrir

Ma yaè : J'ouvre

Wa yaè : Tu ouvres

A yaè : Il (elle) ouvre

Te wayon : Ne pleure point, ne pleure pas

 

Minga yen : Vous vîtes, Vous regardâtes

Benga yen : Ils virent, Ils regardèrent

 

Mbol : Comme

Abaala : Garder, Entretenir, Préserver

Ma baala : Je garde

Wa baala : Tu gardes

A baala : Elle (il) garde

Ebug (se prononce EBOUG) : la parole, la phrase

Mbol onga baala Ebug dzam aï Fin : Comme tu as gardé mes paroles avec finesse

 

Kalara : un livre

Ndo : Puis

Repost 0
24 octobre 2017 2 24 /10 /octobre /2017 23:33

Enyo : celui, celle

Metoa : une voiture, la voiture, l’auto

Mebela metoa : j’ai une automobile, j’ai une voiture

Wa_bela etotoma : tu as une moto, vous avez une motocyclette

 

Oken : un couteau, une épée

Fé ou FAI : une machette

Ndzon : aiguë

Ndzeban : aiguisé, tranchant

Ndzon oken : une épée aiguë, une épée aiguisée.

 

Ya benga woe abe mina : qui a été mis à mort chez vous

Mayem e hom otoa : Je sais où tu demeures

Ndzon oken : l'épée aiguë

Meyo mebè : à deux tranchants

Ouyo : le sommeil.

Label NGONGO Christian abe a ouyo : il était endormi

 

Bon (se prononce BOAN) : les enfants, les fils et filles

Bon be Israel : Les fils d'Israel

Tsit : la viande

Ngobinda : l'impudicité

Bedi tsit : Ils ont mangé la viande

E Hom : là, ici, où tu te trouves

Otoa : habites

 

Tili engles nda -Zamba ya Pergama na

Enyo abele ndzon oken, ndzeban ndzeban, meyo mebè akobo na : Mayem e hom otoa : e hom etoa-kum satan ene. Da oyeme aï dzoe dam akpim, wandzi ki siié dzoe dam, to a abog Antipas, bebela mboolo wom, ya benga woe abe mina, e hom Satan atoa.

Da, madzo wa aï dzom zin : mina bod mine, eba ya bayebe dokten Balaam ; anga be tindigi Balak ne akoli bon be Israel olam, asu ye na bedi tsit ya benga tuni ngunmelan, bebo fe ngobinda.

 Bod behog ya ngam Nikolas bene fe abe wa. Aka singi evus dzoe, tege aï nala ma nyolo mazu luman aï bod bete aï oken bita ya anyu dam.

Enyo abele melo, awogo e mam Nsisim makad menda me zamba : Mayi ve zingi manna y'asolo, meve fe nye asongok afumu, obege mkpaman dzoe ya mod ayem ki, sesala he e mod anon asongok te.

 Écris à l'ange de l'Église de Pergame

 

Voici ce que dit celui qui a l'épée aiguë, à deux tranchants : Je sais où tu demeures, je sais que là est le trône de Satan. Tu retiens mon nom, et tu n'as pas renié ma foi, même aux jours d'Antipas, mon témoin fidèle, qui a été mis à mort chez vous, là où Satan a sa demeure.

Mais j'ai quelque chose contre toi, c'est que tu as là des gens attachés à la doctrine de Balaam, qui enseignait à Balak à mettre une pierre d'achoppement devant les fils d'Israël, pour qu'ils mangeassent des viandes sacrifiées aux idoles et qu'ils se livrassent à l'impudicité.

De même, toi aussi, tu as des gens attachés pareillement à la doctrine des Nicolaïtes. Repens-toi donc ; sinon, je viendrai à toi bientôt, et je les combattrai avec l'épée de ma bouche.

Que celui qui a des oreilles entende ce que l'Esprit dit aux Églises : A celui qui vaincra je donnerai de la manne cachée, et je lui donnerai un caillou blanc ; et sur ce caillou est écrit un nom nouveau, que personne ne connaît, si ce n'est celui qui le reçoit.

 

Repost 0
23 octobre 2017 1 23 /10 /octobre /2017 23:24

Matthias asi ki a nda : Matthieu n’est pas à la maison

Nda : la maison

A nda : à la maison

Mu ou MOU : ici

Asi ki mu (ASSI KI MOU) : Il (elle) n’est pas là

Akuma ou AKOUMA : la fortune, les biens

Zen (ou ZENE) : la voie, le passage, la route

 

Bya bebe ki television : nous ne regardons pas la tv (la télévision)

A_bebe : regarder, il (elle) regarde

A_bebe ki : il ne regarde pas

A_bebe ki mu : elle ne regarde pas ici

Ma_lod a dzal Yaoundé angola : Je passe dans la ville Yaoundé la capitale

A_lod : passer

Dzal : la ville

Angola : la capitale

 

Akad na : il dit ceci

Akobo na : Il parle ainsi

Mebè : Deux

Otoa : Tu demeures

Metoa : Je demeure, J'habite

Wotoa : Tu demeures, tu habites

Betoa : ils demeurent

Bod : les gens, les personnes

 

Angabe : il était

A_lod : il (elle) passe

Angabe lodo : il passait, il était entrain de passer

Abwi (ABOUI) : beaucoup, énorme

Abwi akuma : énorme fortune, énorme richesse

Toya : les impôts, les redevances

 

Ma: Je, me voilà

Nyolo : Voilà

Ma nyolo mazu : Me voilà qui arrive, j'arrive

Mazu (se prononce MAAZOU): je viens

Wazu : tu viens

Azu : Il vient

 

Ayen : voir, il (elle) voit

Ndzoe : le chef, la chef

Ndzoe a nnam : le président de la république

Nnam : le pays

Ele ou AILEE : un arbre

Suzu ou SOUZOU : descend

A_suzu : il (elle) descend

 

Dzoe : Le nom

Abog : Aux jours, à l'époque

Bebela : La vérité, fidélité

Bebela mboolo wom : Mon témoin fidèle

 

Dzoe dam : Mon nom,Ma foi

Wandzi ki siié dzoe dam : Tu n'as pas renié ma foi

 

Avol : vite

Suzu avol : descend vite, descend rapidement

Aloe : il (elle) appelle,

Avol avol : très rapidement

Amu : parce que

Esinga ou ESSINGA : le chat, la chatte

Esinga a_bed ele : le chat monte sur l’arbre

A_kab : il (elle) partage

Akab : généreux, généreuse

Wöne akab : tu es généreux

 

Masiié (se prononce Ma Siée: Je travaille

Wasiié : Tu travailles

Asiié : Elle travaille

Byasiié : Nous travaillons

Myasiié : Vous travaillez

Basiié : Elles (ils) travaillent

 

Kab akuma dzoe : partage ta fortune

Mimbubua : les pauvres, les misérables

Esinga esiki a ele : Il n’y a pas de chat dans l’arbre

 

Repost 0
22 octobre 2017 7 22 /10 /octobre /2017 19:48

A_dzala : remplir

Mvende : les commandements, les conseils, les interdictions,

A_dzala ntut : accomplir

Bebela : la vérité

A bebela na : en vérité

Mod : quelqu’un, quelqu’une, une personne

Te mod : Que personne

Ake : aille

A-tsog : croire, penser

Mazu ou MAZOU : je viens

Mandzi ki : je ne suis pas

Amu ou AMOU : car, parce que

Angadan mbog : qui transgressera

 

Makad mina do : je vous le déclare

Makad wa na a Label NGONGO Ottou Antoine Christian, në wa syé embang a nda bisié : Je te dis Label NGONGO Ottou Antoine Christian de bien travailler au travail

Aton : un point

Osusua ou OSOUSIA : avant

Yob ; le ciel

Antoa na : c’est devenu ainsi, dès lors

Enyo : ceux, celles

Atoan : élever

Ma_toan moanga : j’élève un enfant

Ma_toan baonga : j’élève des enfants

Nge ou NGUE : ou

Antoa na : dès lors

 ----------------------------------------------------------

NYIAN MVENDE /  la loi et les commandements

 

Te mod ake tsog na menga zu tsam mvende nge Beprofet ; me mandzi ki so tsam, menga zu dzala ntut.

N’allez pas croire que je sois venu abroger la Loi ou les prophètes. Je ne suis pas venu abroger, mais accomplir.

 

Amu makad mina do, a bebela na: osusua ye na yob ai si, bialod, to i, to man aton i, ayi ki kodo a mvende, sena mam mese meman kpean.

Car je vous le déclare,  en vérité, avant que ne passent le ciel et la terre, pas un I, pas un point sur l’I ne passera de la Loi que tout ne soit arrivé.

 

Antoa na enyo ose angadan mbog ya e ban mvende betog ba, ayegele fe bod ne bedan nala, enyolo anga bo mod ntog a ayon ya yob, enyo nye anga dzala memvende mete, ayegele fe mo bod, enyolo te anga bo mod nnene a ayon ya yob.

 

Dès lors celui qui transgressera un seul de ces plus petits  commandements et enseignera aux hommes à faire de même, sera déclaré le plus petit dans le Royaume des cieux; au contraire, celui qui les mettra en pratique et dans le Royaume des cieux. 

 -------------------------------------------------------------------------

Tsam : supprimer, abroger

Amu (se prononce AMOU) : parce que

Menga zu dzala : je suis venu remplir

A bebela na : en vérité

Makad : je dis, je déclare

Makad mina : je vous le dis, je vous le déclare

Beprofet : les prophètes

Te mod : que personne

Menga zu : je suis venu

Osusua (se prononce OSOUSSOUA) : avant

 

A Tsam : il supprime, elle abroge

Mvende : la Loi

Mandzi ki so : je ne suis pas venu

Makad : je dis, je déclare

Makad mina : je vous le dis, je vous le déclare

Ntut (se prononce NTOUT) : plein

Bialod : passent

To I :  pas un I

To man aton I : pas un point sur l’I

Ayi ki kodo :  ne passera pas

Malod : je passe

Walod : tu passes

Alod : Il (elle) passe

Bialod : Nous passons

Repost 0
21 octobre 2017 6 21 /10 /octobre /2017 23:33

Alugu ou ALOUGOU : rendre gloire (à Dieu), louer Dieu

Benga lugu : ils (elles) rendent gloire

Enyin : la vie

Aligi : rester

Wa : toi

Matem : je connais

Awulu ou AWOULOU : marcher

Enyin aligi ya wa : La vie qui te reste déjà

Mayem enyin dzoe : Je connais ta vie

Akobo : Elle (il) dit

Bayi wulu : Ils (elles) marcheront

 

 

Yob :  Ciel

Yesu a ne a Yob : Jésus est au ciel

Dzala : Le village

Edzedzala :  La ville

Ndo fe :  Ensuite

Bakar ki :  On ne fait jamais

Makoe alamba : J’allume la lampe (se prononce Makoué)

Wakoe alamba : Tu allumes

Bakar ki bon na bekoe alamba : Et l’on n’allume pas une lampe

 

Esia (se prononce ESSIA) : le père, le Père

Esia wan : votre père

Bekoe : qu’ils (elles) allument

A sobo : se cacher

Ase ki dzam sobo : Il ne peut se cacher

Mine : Vous êtes

Mine Nku si : Vous êtes le sel de la terre 

Mine Mfié si : Vous êtes la lumière de la terre

Si : La terre

Nku ( se prononce ENKOU) : Le sel (Le sel alimentaire)

Nku y a si : Le sel de la terre

Mfié (se prononce hmfié ) : Le sel de la terre 

Mfié Si : La lumière de la terre 

Mene : Je suis

Wone  : Tu es

Mekol : Les pieds 

Akol : Le pied

Ai Mekol : Avec les pieds (pour à pied lorsqu’on  se rend d’un point à un autre 

Nda : Maison

Miabo : vous faites

Mene a Nda : Je suis à la maison 
Bine a Nda : Nous sommes à la maison

Wa : Toi 

Abe : chez 

Bya zu abe wa : Nous venons chez toi 

Repost 0
21 octobre 2017 6 21 /10 /octobre /2017 16:23

Abwi (Aboui) : beaucoup

Abog : au moment

Ankokoan : un malade

Mwoai : guéri (en bonne santé)

Minkokoan : les malades

Amos : la journée

An_lo ou Nlo : la tête

Angoge (Angogue) : hier

Mabo : je fais

Mbembe : bon, bonne

Mbembe Amos :  bonjour (dans l’après-midi), bonne journée

Nye ou Niye : lui

 

Ngoge (ngogue) : le soir

Nlo-dzobo : le coucher du soleil

Vien ou Viyen : le soleil

A_bombo : se coucher

Akar_bombo : se couche habituellement, se couche d’habitude

A_vin : noircir, s’obscurcir

 

Mise ou misse : toutes, tous

Minsisim ou min_sissim : les esprits

Engayi : allait

Engayi vin : allait noircir

 

Mazu ou Mazou : je viens

Azu ou AZOU : venir

Benga zu ou benga zou : ils (elles) venaient

Me_Béle : j’ai

Wo_béle : tu as

A_béle : il (elle a, il (elle) possède

Nyol : le corps

Be_bè ou bebè : de mauvais

Bebè minsisim : de mauvais esprits

A_mbè : la porte

A_mbè si : devant la porte

A_lede : guérir

 

Ngoge engayi vin, abog nlo-dzobo akar bombo, benga zu fo aï nye minkokon mise aï eba bengabe bele bebè minsisim a nyol.

 

Le soir, après le coucher du soleil, on lui amena tous les malades et les démoniaques.

 

 Tison ese engaman so koan a mbè si. - Et toute la ville était rassemblée devant sa porte.

 

Ndo anga lede abwi minkokon ya lekono akon mekyaè mekyaè, atsidan fe abwi besatan.

 

Il guérit beaucoup de gens qui avaient diverses maladies; il chassa aussi beaucoup de démons.

 

Angabe tege dzoge na besatan bekobo, amu beyeme nye mben.

  

Il ne permettait pas aux démons de parler, parce qu'ils le connaissaient bien.

Repost 0
19 octobre 2017 4 19 /10 /octobre /2017 23:40

Benyin : Les vivants

Bewu : Les morts

Mayebë : Je crois

Ngul : la force, la puissance

Mvende : Les commandements, les conseils

Edin : L'Amour


Mebele abwi mam Y'atili mina : J'ai beaucoup de choses

 

mintag : heureux, content, joyeux

Bebela : La vérité

 

Esia (se prononce Essia) : Le Père, notre Père

Menga tobo sug ya mintag : J'ai été fort réjoui (ou J'étais heureux)

zen :Le chemin, la voie

 

 


Mebele abwi mam Y'atili mina : J'ai beaucoup de choses qui vous concernent

 

mintag : heureux, content, joyeux

Bebela : La vérité

 

Esia (se prononce Essia) : Le Père, notre Père

Menga tobo sug ya mintag : J'ai été fort réjoui (ou J'étais heureux)

zen :Le chemin, la voie

 

Mavoglo Ewondo : J’écoute l’Ewondo

Anë fe : Comme

Mene zam ke toaba amvuss (se prononce amvouss) : Comme Je peux aussi m’asseoir derrière

Anë fe : Comme

Mene zam ke toaba amvuss (se prononce amvouss) : Comme Je peux aussi m’asseoir derrière

Ne mavoglo Eyegle Zukulu : Pour écouter le
maître de classe

Mkpaman : le nouveau (la nouvelle, les nouveaux)

Mkpaman Amvoe : Le nouveau testament

Nyia : mère

Nyia woe : Sa mère

Bane Boanga bayege Nquoba Ewondo

 

Les petits enfants apprennent la langue
ewondo

 

 

Ngul mesë : Tout puissant

Mayebë Yesus Kristus : Je crois en Jésus-Christ

Zamba : Dieu

 

 Mvende Edin : Les commandements de l'Amour


Mebele abwi mam Y'atili mina : J'ai beaucoup de choses

 

mintag : heureux, content, joyeux

Bebela : La vérité

 

Esia (se prononce Essia) : Le Père, notre Père

Menga tobo sug ya mintag : J'ai été fort réjoui (ou J'étais heureux)

zen :Le chemin, la voie

 

 

A_nga Kobo : Il a parlé

Me nga sö : Je suis venu

 

Wo'nga sö : Tu es venu

 

A'nga sö : Il (elle) est venu

 

Bi'nga sö : Nous sommes venus

 

Mi'nga sö : Vous êtes venus

 

Be'nga sö : Ils (elles) sont venus

 

Repost 0

Articles Récents

Liens