Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

5 septembre 2015 6 05 /09 /septembre /2015 21:03

Atili : écrire, elle (il) a écrit

Mfufub : un saint

 

Abog te, ndo fo Yesu angadzo ai bëyege boe na :

               "Mbol ongayënan a abog Noe, eyë a fë layi kui nala ai

asoo lë Moan Mod. Osusua mven-endëgëlë, bod bengabë të

hë a di bidi, hë a nyu mëyog, hë a balug bininga, hë a baké a

mëlug, akëlë kui amos ya Noe anganyian a Arka: mod tege

buni to dzam, akëlë kui anë mven-endëgëlë engatye a yob,

ndo engakë ai bo bësë a wonëlo; eyë hem fe layi yênan nala

ai asoo lë Moan Mod. Abog te layi kui na: bod bëbë bënë a

afub, bënônö mbog, e nyo mbog aligi; bininga bëbë bakog

a akok, bënônö mbog, e nyo mbog aligi.

 

           Töbëgan hem mitala, amu miayen ki awula Nti wan ayi

so ai do. Yëman do mben mben na, ngë mod-nda ayëmë

awula n'wuwub wayi so ai do, ngë ayi talëba ana, tege yëbë

na bëbug nye nda. Mfa wan fê dzam dëda: tobëgan a

ngomëzan, amu awula miabune ki ndo hem Moan Mod ayi so

ai dö.

Ebug Nti dzili.

-------------------------------------------------------------

 

A ce moment là, Jésus dit à ses disciples :

"Ce qui s'est passé du temps de Noé se passera de la même façon

quand viendra le Fils de l'homme. En effet, à cette époque, avant la

grande inondation, les gens mangeaient et buvaient, se mariaient ou donnaient leurs filles en mariage, jusqu'au jour où Noé entra dans l'arche; ils ne se rendirent compte de rien jusqu'au moment où la grande inondation  vint et les emporta tous. Ainsi en sera-t-il quand viendra le Fils de l'homme. 

Alors, deux hommes seront aux champs : l'un sera emmené et l'autre laissé.

Deux femmes moudront du grain au moulin : l'une sera emmenée et l'autre laissée. Veillez donc, car vous ne savez pas quel jour votre Seigneur viendra. Comprenez bien ceci : si le maître de la maison savait à quel moment de la nuit le voleur doit venir, il resterait éveillé et ne le laisserait pas pénétrer dans sa maison. C'est pourquoi, tenez-vous prêts, vous aussi, car le Fils de l'homme viendra à l'heure que vous ne pensez pas. »

 

Repost 0
3 septembre 2015 4 03 /09 /septembre /2015 17:15

Akama: ébloui, troublé, émerveillé

Nzezam : un lépreux

Nkobo: le dialogue, le bavardage

Bod : les gens

Mvoè : guéri

Adzoe Yesu : au nom du Christ
Idzoe : l'autorité

Asuu : baisser, aussitôt

Asuu nkobo : fait baisser la conversation, il abaisse la conversation, il arrête le dialogue

Ayegele : ses enseignements

Die : son, sa
Ayegele die: son enseignement

bekama ayegele die: Ils étaient impressionnés par son enseignement
Amu : parce que

Ayegele : enseigner, elle (il) enseigne

nye ayegele ane mod y'abele fim : il enseignait comme une personne détentrice de l'autorité
Se ki: elle (il) n'est pas

Ane : comme

Besan bekalara : les maîtres de la foi, les lévites

Yesu abo nzezam mvoe : Jésus guérit un lépreux

Abog : Au moment,

Asuzu : elle (il ) descendait

Nkol: la montagne

Minkunda : beaucoup

mi: de
bod : les gens, les personnes

A_ton : suivre

A_ton mod: suivre quelqu'un

Nye : lui

Repost 0
2 septembre 2015 3 02 /09 /septembre /2015 22:15

ADZOE Yesu


                Asuu Yesu anga suu nkobo, bod
bengabe he kob tsoè, bekama ayegele die:
amu nye ayegele ane mod y'abele fim
nkobo, se ki ane besan bekalara baban.

 

YESU ABO NZEZAM MVOE


      Abog Yesu asuzu nkol, minkunda mi
bod minga ke mia ton nye. Ndo nzezam
onga subu nye babi, olaban asi, nye na: A
Nti nge wadin, fubugu te ma! Ndo Yesu
anga sam wo, anamba nye, nye na:
"Mayebe, fuuban!" Yesu nye ai nye na:
"Te a na okad mod e dzam di. Kele, oke
lede fada nyol dzoe, ove fe efaè ya Moses
anga bende: eye bayi yen ndem etere."

 

--------------------------------------------------

L'autorité de Jésus

 

Quand Jésus eut achevé ces instructions, tous restèrent
impressionnés par sa manière d'enseigner ; car il n'était
pas comme leurs maîtres de la loi, mais il les enseignait
avec autorité.

 

Jésus guérit un lépreux

 

Jésus descendit de la montagne et une foule de gens le
suivirent. Alors un lépreux s'approcha, se mit à genoux
devant lui et dit : « Maître, si tu le veux, tu peux me rendre
pur. » Jésus étendit la main, le toucha et déclara : « Je le veux,
sois pur ! » Aussitôt, l'homme fut purifié de sa lèpre. Puis
Jésus lui dit : « Écoute bien : ne parle de cela à personne. Mais
va te faire examiner par le prêtre, puis offre le sacrifice que Moïse
a ordonné, pour prouver à tous que tu es guéri. »

Repost 0
1 septembre 2015 2 01 /09 /septembre /2015 05:37

Anyu (se prononce ANYOU) : la bouche

Alo: l'oreille

Melo: les oreilles

A_Nyian : Entrer, elle (il) entre

Ma_nyian : j'entre

Wa_nyian: tu entres

Bia_nyian :  nous entrons

Mina_nyian: vous entrez

Ba_nyian: elles (ils) entrent

 

Ayon: le royaume

Abwi: beaucoup

Yob; le ciel, les cieux

Mendim: l'eau

Tara: père, grand-père

Se ki: ce ne sont pas

Embo: ce sont eux, ce sont elles

Besatan: les démons

Satan: le diable, le démon

Zamba: Dieu

Nti (se prononce An_ti): le Seigneur

 

Bayi: qui veulent

 

Mayi: je veux

Wayi; tu veux

Ayi : elle (il) veut

Biayi: nous voulons

Miayi: vous voulez

Bayi: elles (ils) veulent

 

Baloe : qui appelent

Maloe: j'appelle

Waloe: tu appelles

Aloe: elle (il) appelle

Bialoe: nous appelons

Mialoe: vous appelez

Baloe: ils 'elles) appelent

Amos: le jour, la journée

 

Adzogue: laisser, abandonner, elle (il) laisse

Madzogue: je laisse

Wadzogue: tu laisses

Adzogue: elle (il) laisse

Biadzogue: nous laissons

Miadzogue; vous laissez

Badzogue : elles (ils) laissent

 

Dzoe: le nom

Dzoe doe: ton nom, votre nom

Adzala: remplir

Evundu (se prononce) EVOUNDOU

Mayem : je sais, je connais

Dzam: cette chose

 Mayem dzam te: je connais cette histoire là

Afulan : elle (il)ressemble

Mesimba: les miracles

Akud: la folie

Akud mod: un fou, une folle

Bitsidigan : nous chassons

Bitsidigan besatan: nous chassons les démons

 

Repost 0
30 août 2015 7 30 /08 /août /2015 09:24

Mvende : la loi, la directive, les lois, les directives

Obob : tu fais, vous faites

Antoa : ce fut

Mimbembe: les bonnes

Antoa na : ce fut donc ainsi

Dzom : la chose, l'objet

Melebega : les conseils, les recommandations

Wa : toi, vous

Behog : qu'ils (qu'elles) écoutent

Behog wa : Qu'ils écoutent, qu'ils vous écoutent, qu'ils vous suivent

Watam : tu attends, vous attendez, tu espères, vous espérez

Watam na : vous voulez qu'on vous fasses (ceci ou celà)

Bod: les gens, les personnes

Endzo  : c'est cela

Mina : vous

Obebean : étroite, étroit

Endzo fe : c'est cela même, c'est aussi ce que

Bo : eux, elles

Beprofet : un prohète

Endzo fe wa obob bo : C'est aussi cela que toi tu dois leur faire, c'est aussi cela que vous devez leur faire

Y'one : qui est

 

 

Mbè : la  porte

Enyin : la vie

Mbè y'one obebean : la porte qui est étroite, la porte étroite

a bibuma : aux fruits

Wayn : le vin

Nyiigan : entrez, entre

Bizaneda : les fruits

bizaneda bi wayn : les raisins

Eba : celles, ceux

Mintomba : les moutons

Bon (se prononce BOAN) : les enfants, les petits

Bon mintomba : les brebis

Amu (se prononce AMOU) : parce que, car

Anen : large, gros, grosse

Wake : qui va, qui mène

Bazu : ils (elles) viennent

 

Make : je vais

Wake : tu vas

Ake : elle (il) va

Biake : nous allons

Miake : vous allez

Bake : elles (ils) vont

Ndzan : la perte, la ruine

Bene : ils (elles) sont

Mod: une personne

Abwi : beaucoup, nombreux

Etere : dedans, dans

Okalaga : fais attention

Mikalaga : faites attention, gardez-vous, préservez-vous

Medugan (se prononce MEDOUGAN) : les mensonges, les faux

Mbè : l'accès ==>>la voie, le chemin

Zen : le chemin, la voie, le sentier

Ndzong : la route

Bibuma bi faige : les figues

Ndo fe : aussi, également

Alet : difficile

Nyol : le corps

 

Bongo : les buissons d'épine

Ele : un arbre

Beprofet medugan : faux prophètes,les prophètes du mensonge
Mazu : je viens

Wazu : tu viens

Azu : elle (il) vient

Biazu : nous venons

Akekwi : ils (elles) arrivent

bibibigan : déguisés

ze : le loup

Embia : eux, elles

Embia bine : ce sont eux et elles

Ayem : connaître, reconnaître

Miayi : vous allez

Miayi bo yem : vous les reconnaîtrez, vous allez les reconnaître

 

Benga : ils (elles) ont

Afad : cueillir, elle (il) a cueilli

Asu te : c'est pour cette raison, c'est la raison pour laquelle

Mbembe ele : un bon arbre, un arbre en bonne santé

awum: produit

Mimbembe bibuma : les bons fruits

Mbe ele : un mauvais arbre

Nye : lui, elle

Bebe ( se prononce Be-bé) : les mauvais, les mauvaises, de mauvais

Yawum ki: ne produit pas

kpeban : coupé

Yayi kpeban : sera coupé

Repost 0
28 août 2015 5 28 /08 /août /2015 23:29

Minfan Beyege

         Se ki eba balon ma anyu na: " A Nti,

a Nti", embo bayi nyian a ayon ya yob, he

eba babo nyian Tara y'ane a yob. Abwi

anga dzo aï ma amos te na: se a dzoe doe

ngo bikuligi mam a? Se a dzoe doe ngo

bitsidigan besatan a? Se a dzoe doe ngo

bibo abwi mesimba a? Eyon te mayi bo

kad akpaam na: "Mayem ki mina: kodan

ma a mis, mine bod be mvol."

              Naa, e mod awog bibug mendem

kobo bi adzalaga fe bya, afulan ai mfefeg

mod y'onga ke lon nda a nkom ayob.

           Okan ya mven enga ke so, minsum

mendim mikwi, evundu ai nkulu bivunu e

nda nyi a nyol, da etele ane ekum, amu

enga lonoban a nkom ayob. E mod ose

awog bibug mendem man kobo bi, da tege

bya dzala, afulan ai akud mod y'anga ke

lon nda a nseleg a yob. Okan mven enga

ke non, minsum mendim mi kwi, nkulu

avunu, asuguzu nda, ndo nda enga ku a si.

Dzam amala ben, amala!"

 

-------------------

 

Les vrais enseignements

 

« Ce ne sont pas tous ceux qui me disent : “Seigneur,

Seigneur”, qui entreront dans le Royaume des cieux, mais

seulement ceux qui font la volonté de mon Père qui est dans

les cieux. Au jour du Jugement, beaucoup me diront : “Seigneur,

Seigneur, c'est en ton nom que nous avons été prophètes ; c'est

en ton nom que nous avons chassé des esprits mauvais ; c'est

en ton nom que nous avons accompli de nombreux miracles.

Ne le sais-tu pas ? ” Alors je leur déclarerai :

“Je ne vous ai jamais connus ; allez-vous-en loin de moi,

vous qui commettez le mal ! ”  »

 

« Ainsi, quiconque écoute ce que je viens de dire et le met en

pratique sera comme un homme intelligent qui a bâti sa maison

sur le roc.

 

La pluie est tombée, les rivières ont débordé, la tempête s'est

abattue sur cette maison, mais elle ne s'est pas écroulée, car

ses fondations avaient été posées sur le roc. Mais quiconque

écoute ce que je viens de dire et ne le met pas en pratique

sera comme un homme insensé qui a bâti sa maison sur le sable.

La pluie est tombée, les rivières ont débordé, la tempête s'est

abattue sur cette maison et elle s'est écroulée :

sa ruine a été complète. »

Repost 0
Published by LABEL NGONGO
commenter cet article
27 août 2015 4 27 /08 /août /2015 20:23

Oyoa : le sommeil

Dibi : la nuit, les ténèbres

Mavëbë: je me réveille

Wavëbë : tu te réveilles

Avëbë: elle (il) se réveille

Biavëbë : nous nous réveillons

Miavëbë: vous vous réveillez

Bavëbë : elles (ils) se réveillent

Ebug : la parole

Nti (se prononce An-ti) : le Seigneur, Dieu

Amos (se prononce AMOSSE) : le jour

Alu (se prononce ALOU) : la nuit

Asubu (se prononce ASOUBOU) : avance, approche

N'dzogan : laissons

N'dzogan hem : laissons de côté

Isié (se prononce ISSIE) : le travail

Bisié : les travaux, les oeuvres

Dzoge : abandonne, délaisse

Bitöm : les histoires conflictuelles, les conflits

Nnem : le coeur

dzili : voila

bisie bi dibi : les oeuvres des ténèbres

Kalara : livre

Alana : Epître

Mvomvom : Saint

Paulus: Paul

Apostel : apôtre

Angatil : a écrit, elle (il) a écrit

bod : les gens

A Babëdzan: Mes frères,

Yéman do : savez-vous

Abog : le temps, l'époque

akui ya : qui est arrivé

abog biavëbë: l'heure de nous réveiller, l'heure où nous nous réveillons

a oyoa : du sommeil

Mbe-nnem : le mauvais coeur

Nyöl : le corps

Repost 0
24 août 2015 1 24 /08 /août /2015 20:05

Alana lë kalara mvomvom Paulus man Apostel angatil bod ya Roma

 

A Babëdzan,

Yéman do, abog akui ya, abog biavëbë a oyoa; abog di ndo hem akode dan antoya babi, alodo abog bimbe nyiigi a nyëbë.

Alu avob ya, amos angasubu ya. N'dzogan hem bisie bi dibi, biböd bikpa bi mfiè.

Boan biwulu anë mbol bakare wulu ai amos; n'dzogan bidi edidii, bidzoge bitöm ai mbe-nnem. Mabende mina na mibod Nti Yesu Kristus, mibod nye a nyöl anë ewoman: të miabare ndembè ai minyian mi nyöl.

 

Ebug Nti dzili.

-----------------------------------------------------

 

Epître de Saint Paul apôtre aux romains

 

Mes frères,

 

Cela importe d'autant plus, que vous savez en quel temps nous sommes: c'est l'heure de nous réveiller enfin du sommeil; car maintenant le salut est plus près de nous que lorsque nous avons embrassé la foi.

La nuit est avancée, et le jour approche. Dépouillons-nous donc des oeuvres des ténèbres et revêtons les armes de la lumière.

Marchons honnêtement, comme en plein jour; Gardons-nous des orgies et de l'ivrognerie, de l'immoralité et des vices, des querelles et de la jalousie.Revêtez-vous de tout ce que nous offre Jésus-Christ le Seigneur et ne vous laissez plus entraîner par votre propre nature pour en satisfaire les désirs

 

Parole du Seigneur.

Repost 0
20 août 2015 4 20 /08 /août /2015 20:06

Mimbembe melebega.

 

"Antoa na: e dzom watam na e bod behog wa, endzo fe wa obob bo: mvende nyili! Beprofet a fe bala! "

 

Mbè y'one obebean

 

Nyiigan a mbè y'one obebean. Amu, one anen ai ndam, mbè wake ai mod a ndzan, ndo fe bene abwi eba bakii etere, da one obebean, mbè wake a enyin, ai ololongo e zen yake a enyin; ndo a bene abod eba bakii etere.

 

Beprofet medugan.

 

"Mikalaga beprofet medugan, bazu mina a nyol, ane bon mintomba, akekwi, nde bibibigan bi ze embia bine a nnem etere. Miayi bo yem a bibuma. Ye benga fad ya bizaneda bi wayn a bongo? Ye sas enga wum ya bibuma bi faige? Asu te hem mbembe ele awum mimbembe bibuma, mbe ele nye awumu bebe bibuma. Mbembe ele awuwum bebe bibuma, mbe ele nye awuwum mimbembe bibuma. Ele ese yawum ki mimbembe bibuma yayi kpeban, ewoaban a ndoan. Naa, eye hem miayi bo yem a bibuma nala."

----------------------------------------------------------------

Les bons conseils (les bonnes recommandations)

 

 

« Faites pour les autres tout ce que vous voulez qu'ils fassent pour vous : c'est là ce qu'enseignent les livres de la loi des Prophètes! »

 

La porte étroite

 

Entrez par la porte étroite ! Car large est la porte et facile le chemin qui mènent à la ruine ; nombreux sont ceux qui passent par là. Mais combien étroite est la porte et difficile le chemin qui mènent à la vie ; peu nombreux sont ceux qui les trouvent.

 

Les faux prophètes (les prophètes du mensonge)

 

« Gardez-vous des faux prophètes. Ils viennent à vous déguisés en brebis, mais au-dedans ce sont des loups féroces. Vous les reconnaîtrez à leur conduite. On ne cueille pas des raisins sur des buissons d'épines, ni des figues sur des chardons. Un bon arbre produit de bons fruits et un arbre malade de mauvais fruits. Un bon arbre ne peut pas produire de mauvais fruits ni un arbre malade de bons fruits. Tout arbre qui ne produit pas de bons fruits est coupé, puis jeté au feu. Ainsi donc, vous reconnaîtrez les faux prophètes à leur conduite. »

 

 

Repost 0
19 août 2015 3 19 /08 /août /2015 22:37

Biayi kë a nda Nti ai mintag misë.

 

Mengabëlë mintag ai mbol bengadzo ai ma na 

"Biazu kë a nda Nti."

A Yerusalem, bia hem ba bisö ya kui,

bitële ya mëkol ambè-si woe.

Ava ngo menda më bod mabed.

Menda më bod ya ayön Nti;

bazu mem dzoe Nti,

mbol angatele Israel mvende.

Amu eyë bitoa bëtsig mintol binëva,

bitoa bëtsig mintol ya nda David.

 

Zaan tam  Yerusalem mvoè;

e ba badin wa benyini a mien.

Mvoè eboo ai ongola ya dzal doe,

mvoè ai menda moe.

Asu babdzan ai aus bivuvuman biam ndo madzo na :

“Mvoè eboo ai wa !

 

“Asu nda Nti Zamba wam, madzaè e dzom esë enë mben asu doe.

----------------------------------------------------

Nous allons à la maison du Seigneur avec beaucoup de joie (avec enthousiasme)

 

Quelle joie, quand on m'a dit :

« Nous allons à la maison du Seigneur ! »

Nos pas s'arrêtent enfin chez toi, Jérusalem,

Jérusalem, ville bien bâtie,

bien ceinturée de ses murailles.

C'est chez toi que les tribus d'Israël, les tribus du Seigneur,

viennent en pèlerinage pour louer le Seigneur.

Telle est la règle en Israël.

C'est chez toi aussi que se trouve

le trône du descendant de David,

où il siège pour rendre la justice.

Demandez la paix pour Jérusalem :

« Que ceux qui t'aiment, Jérusalem,

jouissent de la tranquillité !

Que la paix règne dans tes murs,

et la tranquillité dans tes belles maisons !

Pour l'amour de mes compagnons, de mes frères,

je fais pour toi des vœux de paix.

Pour l'amour de la maison du Seigneur mon Dieu,

je demande pour toi le bonheur. »

Repost 0

Articles Récents

Liens