Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

16 avril 2016 6 16 /04 /avril /2016 18:12

A amos te, ndo Yesu anga kwi a nda, ake tobo a ntsag man.

Ndo etitib bod enga zu man togan e hom angabe;

ndo anga bed a mal, atöbo asi,

nkunda Bodhi wa otele a kindig.

 

Anga kad bo abwi mam a minkana. ==============================

 

Ce jour là, Jésus sortit de la maison, et alla s’asseoir au bord de la mer.

C’est alors que des foules s'assemblèrent autour de lui si nombreuses;

qu'il monta dans une barque, où il s'assit,

tandis que toute la foule se tenait sur le rivage.

 

Et il leur parla de eaucoup de choses en paraboles

Repost 0
14 avril 2016 4 14 /04 /avril /2016 23:56

MFAN NDA-BOD YESU

Angele kobogo ai bod nala, nyia ai babenyan bentele a nsen, beyi na nge balee ai nye.

Ndo Yesu anga sili e mod anga zu ai mbanda hi na : « Za ane ma nyia? Za ane ma manyan ? »

Ndo asam wo a beyege boe bengabe nye na : "Nana nyo ! babedzan bam fe ba.

Amu e mod ose abo nyian Tara y’ane a yob, enyolo te enye ane ma Manyan, atoa ma kal, atoa fe ma nyia."

------------------------------------

Comme Jésus parlait encore aux foules, voici que sa mère et ses frères se tenaient au-dehors, cherchant à lui parler.

Quelqu’un lui dit : « Ta mère et tes frères sont là, dehors, qui cherchent à te parler. »

Jésus lui répondit : « Qui est ma mère, et qui sont mes frères ? »

Puis, étendant la main vers ses disciples, il dit : « Voici ma mère et mes frères.

Car celui qui fait la volonté de mon Père qui est aux cieux, celui-là est pour moi un frère, une sœur, une mère. »

Repost 0
13 avril 2016 3 13 /04 /avril /2016 07:24

Eding : l'amour

Mbarmenye : La mortalité

Bita : La (les) guerre(s)

Aïoken bita : L'épée de guerre ou l'épée

Ndo : Alors

Bedzoe dzo : Qu'ils la commandent

Efas (se prononce EFASS) : une partie

Si : la terre (celle qu'on cultive)

Zié : La famine

Ave bo : On leur donna, elles (ils) leur donnèrent

Tana : Cinquième

Ne bewoe aïoken bita : pour faire périr les hommes par l'épée

Anga fami : Il (elle) ouvrit

Menga : J'ai

Wog : entendre (entends)

Mi : Des E bod : les personnes, gens

Nyol : le corps

 

Kin : le cou

EToam (se prononce ETOAM) : à cause de

Aï mboolan : Avec les témoignages

Ebug : La parole

Zamba : Dieu

Benga : à qui

Tsig : couper, immôler

Tsig kin : Egorger, Immôler

Minsisim (se prononce MINSSISSIM) : Les âmes, les esprits

Repost 0
11 avril 2016 1 11 /04 /avril /2016 22:39

MFAN NDA-BOD YESU

Angele kobogo ai bod nala, nyia ai babenyan bentele a nsen, beyi na nge balee ai nye.

Ndo Yesu anga sili e mod anga zu ai mbanda hi na : « Za ane ma nyia? Za ane ma manyan ? ».

Ndo asam wo a beyege boe bengabe nye na : “Nana nyo ! babedzan bam fe ba.

Amu e mod ose abo nyian Tara y’ane a yob, enyolo te enye ane ma Manyan, atoa ma kal, atoa fe ma nyia.”

 

------------------------------------

 

Comme Jésus parlait encore aux foules, voici que sa mère et ses frères se tenaient au-dehors, cherchant à lui parler.

Quelqu’un lui dit : « Ta mère et tes frères sont là, dehors, qui cherchent à te parler ».

Jésus lui répondit : « Qui est ma mère, et qui sont mes frères ? » Puis, étendant la main vers ses disciples, il dit : « Voici ma mère et mes frères.

Car celui qui fait la volonté de mon Père qui est aux cieux, celui-là est pour moi un frère, une sœur, une mère. »

Repost 0
8 avril 2016 5 08 /04 /avril /2016 07:05

Mënë mintag : je suis heureux, je suis content

Mintag : la joie, le bonheur

Mäwok : j'entends, je saisis (au sens entendre)

Mäwök mintag : J'ai de la joie, je ressens de la joie

Ayëm : connaître; elle (il) connaît

Mayem-ki : je ne connais pas, je ne sais pas

Mé-lan kalara : je vais lire un livre

Ading : aimer; elle (il) aime

Mé-dougne lan kalara mëga-ding : je vais relire le livre que j'ai aimé; je vais relire le livre que j'ai apprécié

Më-manë ya kalara të : j'ai achevé ce livre, j'ai fini de lire ce livre

Ma-ding yege biem mäyem ki : j'aime apprendre les choses que je ne connais pas

 

Ai-biem wayem ki, bä-bo-ne wö toabë fëg : les connaissances que tu ne connais pas, te rendent intelligent

Ai-biem : les choses, les connaissances

Wayem-ki  : tu ne connais pas

Mengayen biem bïtë : j'ai vu ces choses

Ayen : voir; elle (il) voit

Bingayen duma die : nous avons vu sa grace

Ambara : avoir peur; elle (il) a peur

Mënë dzo-nä : Label Ngongo Antoine

Minkok : le sucre

Mambara ki wä :  je n'ai pas peur de toi

Mënë dzo-nä : Label Ngongo Christian

Wä wömen ai za ? : tu te disputes avec qui ?

Mingabë ai-za abok të ? : vous étiez avec qui à cette fête ?

Mäkë anda Bisié : je vais au travail, je me rends au travail

Mai-new koffee : je vais boire du café

Ai-wäyi Minkok ? : veux-tu du sucre?

Repost 0
7 avril 2016 4 07 /04 /avril /2016 23:20

Tolof akui ya : Il est midi

Zaa bikë-di : Viens que nous allions manger

Zié : la faim,

Awök zié : avoir faim

Mawök zié : j'ai faim

Ai Wa-Wok Zié ? : As-tu faim?

Mawök ki Zié : J'ai pas faim; je n'ai pas faim

Wé-yen abui bidi : Tu verras beaucoup de nourriture

Mininga wam akara-yam abui bidi: Ma femme prépare beaucoup de nourriture

Mayi naa bikë-di angara : Je veux que nous allions manger sur la place

Abui : beaucoup

Bongö ba-di abui : les enfants ne mangent pas beaucoup

Bongö badi abui eyong Biem ba-ding bënë abui : Les enfants mangent beaucoup lorsque les produits qu'ils aiment sont en grande quantité

Ban bongo badï ki abui : les petits enfants ne mangent pas beaucoup

Eyong Wä-kouan abui,

Bidi bënë wä ayol : lorsque vous êtes très malade, la nourriture semble  vous être amère.

Mädi-ki bidi, meyog tege  nyu. : Je ne mange pas, la boisson n'est pas bu

Repost 0
6 avril 2016 3 06 /04 /avril /2016 23:17

Mayege : J’apprends

Mayege Fulensi : j’apprends le français,

Nkobö : la langue

Mayege Nkobö Fulensi : j’apprends la langue française

A zoukoukou : à l’école

Mayege Fulensi a Zoukoulou : j’apprends le français à l’école ; j’apprends la langue française à l’école

Amos : la journée

Mininga : une femme

Abeng : une belle

Ösoué : le cours d’eau

Awulu : marcher, il (elle) marche, se promène

Omboac : l’un, l’une

Amo-omboac, ndo Abeng Mininga abë äwulu ambag Ösoué : Un jour, alors qu’une belle femme était entrain de marcher au bord d’un cours d’eau

Mininga të, anga-soam Kup (koup) ambag Ösoué : cette femme avait trouvé une poule au bords du cours d’eau.

Asili Kup dzié-yalot ?: Elle demande au poulet d’expliquer ce qui se passe ?

Kup asili nye na : La poule lui demande alors :

« Ai Woué medzi » : Vas-tu me manger ?

Kup accad nye na : La poule lui répondit

Repost 0
6 avril 2016 3 06 /04 /avril /2016 07:21

Mä-Kui (Ma-Koui) : je sors

Mäkë Ansen : je vais à l'extérieur

Ansen (Anseng) : extérieur, l'extérieur

Wäbo dzié : que fais-tu?

Mä-sié : je travaille

Mä-sié Ndzack : je travaille le bois

Minä Miabo dzié : Et vous, que faites-vous?

Minä : vous; et vous

Miabö : vous faites

Bia, Biasié fë : Nous aussi travaillons également

Bia : nous

Biasié (Biassié) : nous travaillons

Makoan : je suis malade

Wakoan : tu es malade

Wéa-Bo dzié? : que vas-tu faire alors?

Mékë-yen Doabra. : Je vais aller voir le docteur; je me rends chez le docteur

Wä-kuan dzié ? : qu'as-tu?

Mä-kuan anwouss : j'ai mal au dos, j'ai des douleurs

au dos

Wä-kuan dzié-ben ? : Qu'as-tu exactement?

Ma-kuan a-messong : J'ai mal aux dents

Repost 0
5 avril 2016 2 05 /04 /avril /2016 22:59

Mbembe Ngöge : Bonsoir; hello

Ngöge Emben : Bonsoir;

Ndo Önë ya? : Comment allez-vous ? Comment vas-tu?

Mënë nvoua. Je vais bien

Mënë nvoua. Ngan. : Je vais bien, Merci.

A Zamba ngul mësë : Ô Dieu tout puissant

Makogëlan : je prie

Makogëlan ai wa : je te prie

Nti anon ya edzoe : Le Seigneur prend le pouvoir

Asu te : pour cette raison

Asu te si-ndon yayean fon : pour cette raison, la terre entière doit chanter

Abui : beaucoup

Foe : la nouvelle

Ya sosoo : de vérité

Mod mfié :l'homme de lumière

A-yole : appeler

A-yole mod: appeler quelqu'un

Mayi nye yole dzoe na : je l'appelerai du nom suivant

Bayi nye yole dzoe na : ils (elles) l'appeleront du nom suivant

 

 

Repost 0
4 avril 2016 1 04 /04 /avril /2016 23:30

Ma vëbë a-Mëwolä Samna : I wake up at six o'clock; je me reveille à 6 heures du matin

Anfeg : le sac ; le cartable

Ma-Sob Asu (MaSob ASSOU) : I wash my face; je me lave la figure

Wamma : mon, ma, qui m’appartient

Makë : je vais ; je me rends

Zoukoulou : école ; université, désigne tout lieu d’enseignement

Mätoa « petit-dejeuner » ä-mëwölä Samna ëtun (ëtoun) : I do take my breakfast at half past six ; je prends mon petit déjeuner à 6h30

Mätoa anfeg wamma ndo Makë a-zoukoulou : Je prends mon cartable (sac) et je me rends à l’école

Makë a-zoukoulou a-Mëwolä Zamgbal ëtun : Je me rends à l’école à 7h30

Mä-dugan A-Nda a-Tölof : Je rentre à la maison à midi

Makë dzi A-Nda a-Tolof : je rentre manger le midi à la maison

Ma-dougan A-Nda bisië a-mëwolä Awom ai Lae : Je reprends le travail à 13h

Fok : Un

Bai : Deux

Lae : Trois

Nina : Quatre

Tana : Cinq

Samna : Six

Zamgbal : Sept

Mouom : Huit

Ebul : Neuf

Awom : Dix

Ma-dougan A-Nda Ngogëlë : Je rentre à la maison de prière

Awom a Da : Onze

Awom a Bai : Douze

Awom a Lae : Treize

Awom a Nina : Quatorze

Awom a Tan : Quinze

Awom a Samna : Seize

Awom a Zamgbal : Dix-sept

Awom a Mouom : Dix-huit

Awom Ebul : Dix neuf

MeWom bai : Vingt

MeWom bai é Da : Vingt-Un

MeWom bai é Bai : Vingt-Deux

MeWom bai é Lae : Vingt-Trois

MeWom bai é Nina : Vingt-Quatre

MeWom bai é Tan : Vingt-Cinq

MeWom bai é Samna : Vingt-Six

MeWom bai é Zamgbal : Vingt-Sept

MeWom bai é Mouom : Vingt-Huit

MeWom bai é Ebul : Vingt-Neuf

MeWom Lae : Trente

__________

Me Wom Nina : Quarante

Me Wom Tan : Cinquante

Me Wom Samna : Soixante

Me Wom Zamgbal : Soixante-Dix

Me Wom Mouom : Quatre-Vingt Me Wom Ebul : Quatre-Vingt Dix

Repost 0

Articles Récents

Liens