Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

17 novembre 2017 5 17 /11 /novembre /2017 18:41

Table :  une table

Etoa : une chaise

Essoa : une assiette

Bissoa : des assiettes

Oken : un couteau

Tok : une cuillère

Elum (ou ELOUM) : une fourchette

Man elum : une petite cuiller

Tass : une tasse

Elai : un verre

 

Zaa ma essoa : apporte moi une assiette

Ngan : merci

Abui (ABOUI) : beaucoup

Ngan abui : merci beaucoup

Zaa ma elai : apporte moi un verre

Bélai : les verres

Betok : des cuillères

Zaa ma a man tass assu coffee :apporte moi une petite tasse pour du café.

Wine : le vin

 

Zaa ma aï belai assu wine : apporte moi des verres pour le vin

Zaa aï bélai : apporte des verres, viens avec des verres

Bihenk (BIHENK) : les invités

 

Wass (OUASSE) : la montre, la pendule

Aa_lan : lire, elle (il ) lit

Zaa a wass asu awola : apporter la montre pour l’heure (redondant certainement)

Ma_lan awola : je lis l’heure

Quoibra : une armoire

Biem : des objets

Bidi : la nourriture

Zaane_di : venez manger

Bihenk besoa : les invités sont là, sont présents

Repost 0
15 novembre 2017 3 15 /11 /novembre /2017 22:28

 

Mbembe : un bon, une bonne

Amos : la journée – après-midi

Mbembe Amos : bonne journée ou Bonsoir

 

Kidi : le matin

Mbembe  kidi : bonjour

Anga suan : Il parut

 

 

Efas (se prononce EFASS) : un, une

 

Melu (se prononce MELOU) : les jours

 

Melu Mete : ces jours

 

Melu Mete : en ces temps là

 

Yohanes : Jean

 

Ndu : baptisé, baptiseur

 

Ndu-Bod : le baptiseur,

 

 

Menga suan : je parus

 

Wonga suan : tu parus

 

Anga suan : elle (il) parut

 

Minga suan : vous parûtes

 

Benga suan : elles (ils) parurent

 

 

Yohanes Ndu-Bod : Jean-Baptiste

 

A nkod : sec

 

A nkod nnam : le desert

 

Yudea : Judée

 

Ake ayedan na : Il se mit à prêcher

 

Tsendegan : Changez

 

Enyin : la vie

 

Minsem : les pêchés

 

Ansem : un pêché

 

Amu (se prononce AMOU) : parce que

 

Ayon : le Royaume

 

Yob : le ciel

 

Ya yob : des cieux

 

Enye : il (elle) est

 

Profet : le prophète

 

 

Isayas : Esaïe

 

Angabe dzo na : elle (il) a parlé

 

 

Menga dzo  na : j’ai parlé

 

Wonga dzo na : tu as parlé

 

Anga dzo na :  elle (il) a parlé

 

Binga dzo na : nous avons parlé

 

Minga dzo na : vous avez parlé

 

Benga dzo na :  ils (elles) ont parlé

 

 

Bye a cooh

 

EKAD MAM YOHANES NDU-BOD  (Efas Omboa)

 

 

Melu mete, ndo fo Yohanes Ndu-Bod anga suan a nkod nnam ya Yudea, ake ayedan na : « Tsendegan enyin minsem dzan, amu ayon ya yob ankun so ».Enye profet Isayas angabe dzo na :

 

 

Kin enyo ya yedan a nkod-nnam;

 

Komezan mezen me Nti,

 

Nyoegan nye mezen mene minkot !

 

 

Eyie Yohanes angabe bege engabe nkoman aï mimvot mi kamel, nkol ekob a ngedek, minguma bidi adzaag he bembasana aï woe ya mefan. Yerusalem ase, mbamena aï Yudea aï nkon nnam ose ya Yordan, bekele abe nye, adu bo a mendim ya Yordan, befanga minsem miaban.

 

 

La prédication de Jean-Baptiste (partie une ou première partie)

 

 

En ce temps-là, Jean-Baptiste parut dans le désert de Judée et se mit à prêcher : « Changez de comportement, disait-il, car le Royaume des cieux s'est approché ! » Jean est celui dont le prophète Ésaïe a parlé lorsqu'il a dit :

 

Un homme crie dans le désert :

 

Préparez le chemin du Seigneur,

 

faites-lui des sentiers bien droits ! 


 

Le vêtement de Jean était fait de poils de chameau et il portait une ceinture de cuir autour de la taille ; il mangeait des sauterelles et du miel sauvage. Les habitants de Jérusalem, de toute la Judée et de toute la région voisine de la rivière, le Jourdain, allaient à lui. Ils confessaient publiquement leurs péchés et Jean les baptisait dans le Jourdain.

 

Repost 0
15 novembre 2017 3 15 /11 /novembre /2017 00:20

A_wog : entendre, écouter

Mod abimi wa : une personne te frappe

Abimi : frapper, gifler,

A_loan : construire

A_dzo : dit,

Mod : une personne, quelqu’un

Dis : un œil, œil

Ason ou ASSON : dent

Ason abudan aï ason : dent pour dent 

Minga : vous

Benga : qu’ils, qu’il

Na : que

Mbe : mauvais, méchant

mbe mod : une mauvaise personne, un méchant

Dis abudan aï dis : Œil pour œil

Mbo-nnom : la droite, le côté droit

Minga wog : Vous avez appris, Vous avez entendu

Benga dzo na : qu’ils ont dit, qu’il a été dit 

 Mkpaman soso walod nnomo

Minga wog na benga dzo na : Dis abudan aï dis, ason abudan aï ason. Ndo a me makad mina na : “Te wabean mbe mod : mod abimi wa abè a aman ya mbo-nnom, ledege f nye edi ahog. Nge adzo na asoman wa a nda medzo, ne anoan ewoman dzoe, va fe nye to kot dzoe. Nge beve wa mbege ne obege a tan kilomera dia, kele kwi aï wo a tan kilomera ebè. Nge mod adzaè wa dzom, vaa nye; nge asili wa ekola, te wa lum nye mvus.”

Minga wog ne benga dzo na: odini manyon, osini nzizin woe. Ndo a me makad mina na: “Dinan to minzizin mian, kogelan asu eba batsidan mina azut; nala engo miayi venan boan be Esia wan y’ane a yob, amu nye alom nlo-dzobo woe to asu bebé, to asu mimben, anoège mven dzie to asu besoso be bod, to asu bod be ebadag. Amu nge miadin he eba badin mina, maan me dze mene mina etere?

Nga benon be toya nnam bo babo fe nala?Nge miasug he babenyan baan, dze ene nkenga etere? Nga behaiden bo babo fe nala? Mfa waan boan mimfufub ane esia wan ya yob ane mfufub.“

                                                     ----------------------------------

Enseignement au sujet de la vengeance et sur L'amour pour les ennemis

 

« Vous avez appris qu'il a été dit : “Œil pour œil et dent pour dent.” Et moi je vous dis de ne pas résister au méchant.vous venger de celui qui vous fait du mal. Si quelqu'un te gifle sur la joue droite, laisse-le te gifler aussi sur la joue gauche. Si quelqu'un veut te faire un procès pour te prendre ta chemise, laisse-le prendre aussi ton manteau. Si quelqu'un t'oblige à faire mille pas, fais-en deux mille avec lui. Donne à celui qui te demande quelque chose ; ne refuse pas de prêter à celui qui veut t'emprunter. »

« Vous avez entendu qu'il a été dit : “Tu dois aimer ton prochain et haïr ton ennemi.” Eh bien, moi je vous dis : aimez vos ennemis et priez pour ceux qui vous persécutent. Ainsi vous deviendrez les fils de votre Père qui est dans les cieux. Car il fait lever son soleil aussi bien sur les méchants que sur les bons, il fait pleuvoir sur ceux qui lui sont fidèles comme sur ceux qui ne le sont pas. Si vous aimez seulement ceux qui vous aiment, pourquoi vous attendre à recevoir une récompense de Dieu ?

Même les collecteurs d'impôts en font autant ! Si vous ne saluez que vos frères, faites-vous là quelque chose d'extraordinaire ? Même les païens en font autant ! Soyez donc parfaits, tout comme votre Père qui est au ciel est parfait. » 

 

Voir les commentaires

Repost 0
14 novembre 2017 2 14 /11 /novembre /2017 00:33

Esia (se prononce ESSIA) : père

Ngë Esia : si son père

Manyan (se prononce MA NYAN) : frère

Ngë Manyan : son frère

Benyiandomo : Les oncles

Aï benyiandomo boe : tes oncles

Abyali : la naissance

Nyia : la mère

Nyia Woe : Sa mère

 

 

 

Kalara bimvam bi Yesu Kristu, man David, man Abraham :

 

Abraham anga bye Isaak, Isaak abye Yakob, Yakob abye Yuda aï babenyan boe, ndo Yuda anga bye Farès ban Zara abe Thamar, Farès abye Esrom, Esrom abye Aram, Aram abye Aminadab, Aminadab abye Naason, Naason abye Salmon, Salmon abye Booz abe Rahab, Booz abye Yobed abe Ruth, Yobed abye Yessé, Yessé abye nkukuma David.

 

David abye Salomon, abe ngal Uria, Salomon abye Roboam, Roboam abye Abia, Abia abye Asa, Asa abye Yosafat, Yosafat abye Yoram, Yoram abye Ozias, Ozias abye Yoatham, Yoatham abye Akaz, Akaz abye Ezekias, Ezekias abye Manassé, Manassé abye Amon, Amon abye Yosias, Yosias abye Yekonias aï bebenyan boe; abog te hmm bazu ke a mekaban a Babylon.

Amvus mekaban ya Babylon, ndo Yekonias anga bye Salathiel, Salathiel abye Zorobabel. Zorobabel abye Abiud, Abiud abye Eliakim, Eliakim abye Azor, Azor abye Sadok, Sadok abye Akim, Akim abye Eliud, Eliud abye Eleazar, Eleazar abye Matthan, Matthan abye Yakob, Yakob abye Yosef, nnom Maria ; e Maria y’anga bye Yesu, ya baloe na Kristu.

 

Ngongo bod te ese enga kwi hmm na : atarigi abe Abraham akelekwi abe David, ngongo bod awom aï enyi ; atarigi abe David akelekwi a mekaban ya Babylon, ngongo bod awom aï enyi ; atarigi a mekaban ya Babylon akelekwi abe Kristu, ngongo bod awom aï enyi.

---------------------------------------------

 

Voici la table des origines de Jésus Christ, fils de David, fils d'Abraham :

 

Abraham engendra Isaac, Isaac engendra Jacob, Jacob engendra Juda et ses frères, Juda, de son union avec Thamar, engendra Pharès et Zara, Pharès engendra Esrom, Esrom engendra Aram, Aram engendra Aminadab, Aminadab engendra Naassone, Naassone engendra Salmone, Salmone, de son union avec Rahab, engendra Booz, Booz, de son union avec Ruth, engendra Jobed, Jobed engendra Jessé, Jessé engendra le roi David.

David, de son union avec la femme d'Ourias, engendra Salomon,  Salomon engendra Roboam, Roboam engendra Abia, Abia engendra Asa, Asa engendra Josaphat, Josaphat engendra Joram, Josaphat engendra Joram, Ozias engendra Joatham, Ozias engendra Joatham, Acaz engendra Ézékias, Ézékias engendra Manassé, Manassé engendra Amone, Amone engendra Josias, Josias engendra Jékonias et ses frères à l'époque de l'exil à Babylone.

Après l'exil à Babylone, Jékonias engendra Salathiel,Salathiel engendra Zorobabel,

Zorobabel engendra Abioud,Abioud engendra Éliakim,Éliakim engendra Azor,

Azor engendra Sadok, Sadok engendra Akim,Akim engendra Élioud,

Élioud engendra Éléazar,Éléazar engendra Mattane,Mattane engendra Jacob,

Jacob engendra Joseph, l'époux de Marie,de laquelle fut engendré Jésus,que l'on appelle Christ (ou Messie).

Le nombre total des générations est donc : quatorze d'Abraham jusqu'à David, quatorze de David jusqu'à l'exil à Babylone, quatorze de l'exil à Babylone jusqu'au Christ.

Repost 0
12 novembre 2017 7 12 /11 /novembre /2017 21:29

Zukulu (se prononce ZOUKOULOU) : école, lycée, université

Moandi : lundi

En_bou : l’année

Ngön : le mois

Sondo : la semaine

Ensina : le train

Matoa ensina : je prends le train

Moanga zukulu : un élève, un étudiant

Nyieane (se prononce EN_YIEANE) : lorsque

 

Maa_ke a zukulu aï metoa : je me rends à l’école en voiture

Josep anë mane fulensi : Joseph est un français

Beyege : les élèves , les disciples

Engongom : le tumulte, le désordre (pour ne pas dire le BORDEL)

Eyegele : l’enseignant(e), le maître, le professeur

A_loe : appeler

Eyegele a_loe boanga : le maître appelle les enfants

 

A_yaan : dire au revoir, prendre congé de quelqu’un

Amos : la journée

A_wono : adresser, donner

Aman anga man : après qu’il ou elle eût terminé

Melebega : les conseils, les exhortations

Eyegele anga wono boanga zukulu aï melebega : le maître adressa au élèves des conseils (des exhortations)

 

Osu : le premier, la première

Ela : trois

Amos osu : la première journée

A_vobi : refroidir, cesser (par rapport à une situation conflictuelle qui se calme)

Bö : eux, elles

Aï bö : avec elles, avec eux

Mekol : les pieds

A_suan : arriver dans un pays, se rendre dans, se rendre vers

Akele : elle se rendit, il se rendit

Ngon ela : trois mois

 

A_bombo : dormir

Melu (MELOU ) : les jours, journées

Hala : sur place, là

Zamgba : sept

A_bombo hala ngön ela : il (elle) dormit là trois mois

Yuden : les juifs

Esog : les embûches, les pièges

Nyöl : le corps

Dzié : son

Nyöl dzié : son corps

Zitimas : le bateau

Melu zamgba : sept jours

Repost 0
11 novembre 2017 6 11 /11 /novembre /2017 22:20

Bissoa : les assiettes 

Bidi : la nourriture

Zaane_di : venez manger

A_boanga Zaane_di : Les enfants, venez manger. Les enfants, à table

Iloum : la fourchette

Tok : la cuillère

Table (se prononce TABEL) : la table

Biloum : les fourchettes

Be_tok : les cuillères

Oken : le couteau

Kessing : la cuisine

Oken kessing : le couteau de cuisine

Nfian -se prononce An_fian) :  la soupe

Betetam :gombos

Nfian betetam : Une soupe de gombos

Men_ndip : l'eau

Men_ndip yon : eau chaude, de l'eau chaude

Tchit : viande, la viande

Kos : poisson, le poisson

 

Repost 0
10 novembre 2017 5 10 /11 /novembre /2017 22:13

Mawog : je vois

Wawog : tu vois

Awog : il (elle) voit

Byawog : nous comprenons

Myawog : vous comprenez

Bawog : Ils apprennent

 

Amvous (se prononce AMVOUSS) : après

Mesob (se prononce MESSOB)

Mesob : la sortie

Mesob Ya Egipten : La sortie de l'Egypte

Mvog Ya Nazareth

Engles : Les anges

 

Ma yene Mod a nlo : Je vois quelqu'un en rêve

 

Ma noan : je prends

Wa noan : tu prends

A noan : il prend

O noan : tu prends

 

Moan ou môn : l'enfant

Nye aï nye na : Il lui dit

Nyia : sa mère

 Zen : la voie, le chemin

 

Amvus : Après

Awu (se prononce Awou) : la mort

Awu : il (elle) est mort

 

Awog anga wog : Lorsqu'il entendit

 

 MESOB YA EGIPTEN

 

Amvus awu Herodes, ndo engles Nti anga yene Yosef a nlo, a Egipten, nye aï nye na : Kodogo asi, onoan moan ban nyia, oyem zen a nnam Israel ; amu e bod bembe yi mongo aï awu, bo beben beman ya wu.  Ndo anga kodo asi, anono moan ban nyia, enye adugan a nnam Israel nyo.

 

Awog anga wog na Arkelaus enye adzoe a Yudea a meyian me esia woe Herodes ndo anga mbara ke we ; biyeyem anga yem a nlo binga leb nye ne eye ake a nkon nnam ya Galilea, ake sob mvog a tisoan beloege na Nazareth ; mbol ye na anyu beprofet atoban na :

 Benga loe nye na man Nazareth. 

 

Le RETOUR en EGYPTE

 

Quand Hérode fut mort, voici, un ange du Seigneur apparut en songe à Joseph, en Égypte,

et dit : Lève-toi, prends le petit enfant et sa mère, et va dans le pays d'Israël, car ceux qui en voulaient à la vie du petit enfant sont morts.

Joseph se leva, prit le petit enfant et sa mère, et alla dans le pays d'Israël.

 

 Mais, ayant appris qu'Archélaüs régnait sur la Judée à la place d'Hérode, son père, il craignit de s'y rendre ; et, divinement averti en songe, il se retira dans le territoire de la Galilée, et vint demeurer dans une ville appelée Nazareth, afin que s'accomplît ce qui avait été annoncé par les prophètes .

Il sera appelé Nazaréen.

Repost 0
9 novembre 2017 4 09 /11 /novembre /2017 23:59

Amu ou A_MOU : parce que

Ayi : il (elle) cherchera

A_dzen : chercher, rechercher

Awoè : tuer, il (elle) tue

Awoé mon te ou Awoe Moan Te : qu’il tuent l’enfant

 

Otub ou O_TOUB : fuis, fuyez

Egipten : Egypte

A Egipten : en Egypte

Wayi : tu devras

Tobo ou To_Bo : resteras

Wé : la-bas

 

Akelekwi : jusqu’au

Ane : comme, au moment

Mayi : je veux

Wa : toi, ta

A_kad : dire, lui dire, elle (il) dise

Ndo ; voici, alors

Engles : un ange

Woban : leur, le leur

Nnam woban : leur pays

Nye aï nye na : il lui dit

Kodogo asi : lève toi

Onon : tu prends ! ou prends !

Moan ou mön : l’enfant

Ban : avec

Nyia : la mère, sa mère

A_tub ou A_TOUB : fuir, elle (il) fuit

 

Nti : Seigneur,

A_yen : voir, elle (il) voit

A_yen a_nlo : en songe

Mod : une personne, quelqu’un

A_yen mod a_nlo : apparaître en songe à quelqu’un

Beyem : les étrangers, les invités, les savants, les mages

A_dugan : rendre, repartir, il s’en va

Nnam : le pays

Benga dugan : ils (elles) regagnèrent, repartirent

Asi : au sol

 

ATUBU Ya EGIPTEN

Adugan beyem benga dugan a nnam woban, ndo engles Nti anga yene Yosef a nlo, nye aï nye na : « Kodogo asi, onon moan ban nyia, otub a Egipten; wayi tobo wé, akelekwi ane mayi wa kad. Amu Herodes ayi dzen ne awoé moan te ».

Ndo angakodo asi, anono moan ban nyia, aï aluse, ndo anga ke a Egipten; atobo wé akelekwi a awu Herodes, mbol ye na nkobo profet hi otoban na:

Menga loe moan woam a Egipten

 

 

Ayen Herodes anga yen na beyebeyem benga dug nye, asö hem man lina¨n, ndo fö anga tsam bod a Bethléem aï a nguma ewoge woe ose ne beke ba voé ban boanga bese akelekwi a okala biseb bibè, akyaè ya beyem benga tön nye ndo. Anyu profet Yeremias anga toban fö na :

« Kin ya so a Rama,

aï minyon ai melunga:

Rakel enye ayon boan boé ;

Aben na bevöli nye

Amu ba se ki fe.“

                           -------------------------------

 

 

 

LA FUITE en EGYPTE

Puis, (les savants) ils regagnèrent leur pays par un autre chemin, voici, un ange du Seigneur apparut en songe à Joseph, et dit : Lève-toi, prends le petit enfant et sa mère, fuis en Égypte, et restes-y jusqu'à ce que je te parle ; car Hérode cherchera le petit enfant pour le faire périr. Joseph se leva, prit de nuit le petit enfant et sa mère, et se retira en Égypte. Il y resta jusqu'à la mort d'Hérode, afin que s'accomplît ce que le Seigneur avait annoncé par le prophète : J'ai appelé mon fils hors d'Égypte. Alors Hérode, voyant qu'il avait été joué par les mages, se mit dans une grande colère, et il envoya tuer tous les enfants de deux ans et au-dessous qui étaient à Bethléem et dans tout son territoire, selon la date dont il s'était soigneusement enquis auprès des mages. Alors s'accomplit ce qui avait été annoncé par Jérémie, le prophète : On a entendu des cris à Rama, Des pleurs et de grandes lamentations : Rachel pleure ses enfants, Et n'a pas voulu être consolée, parce qu'ils ne sont plus.

 

Repost 0
8 novembre 2017 3 08 /11 /novembre /2017 23:26

Adourou : conduire

Ma_dourou Metoa : je conduis une voiture

Ma_wulu asi ou MA WOULOU ASSI : je marche, je marche à pieds (pléonasme)

Ma_wulu avol : je marche vite

Avol : vite, rapide

Wa_duru avol : tu conduis vite

Nda bisié : la maison du travail, le lieu du travail, le travail

 

Ma_ke an_nda : je rentre à la maison

Ma_ke an_nda bisié : je me rends au travail

Te_wa duru avol : ne conduit pas vite

Amos : le jour

Amos_di : ce jour

Ma_ke an_nda bisié a metoa : je me rends au travail en voiture

Te_wa duru avol amos_di : ne conduis pas vite aujourd’hui

Mbembe : une bonne

Dzom : une chose

Bidi : la nourriture

Metoa : la voiture

 

1       Fóg

2       Bãh

3       Lãh

4       Ngnĩnn

5       Tán

6       Samaṅ

7       Zamgbwal

8       MwÔm

9        Ebul

10      Awóm

 

Mimbembe : les bonnes

Melebega : les conseils

Mimbembe Melebega : les bons conseils

Antoa na : il est donc ainsi

 

E Dzom : la chose, cette chose

Mvende : l’enseignement, les enseignements

Bo asu bod bewouak :  Faites pour les autres

Wa : toi, vous

Beprofet : les prophètes

Zen : la route

Mezen : les routes, les voies, les chemins

Mebè : deux

 

Te_wa zu ai_bod an_nda ayon me_si_ki an_nda : Ne viens avec personne chez moi lorsque je suis absent.

 

Mezen Mebè ; les deux voies

Obebean : étroit, étroite

Mbè (se prononce EMBAI) : la porte

Y’one : qui est

Nyiigan: entrez

Nyiigan a mbè: entrez par la porte

Anen : large, grosse

Ndzan : la perte, la disparition, la ruine

Abwi : nombreux

 

Te_wa nyiin ma an_nda : ne rentre pas chez moi

Te_wa zu ai_bod an_nda : ne viens pas avec du monde chez moi

Me_si_ki : je ne suis pas, je ne suis pas là

Te_wa zu ai_bod an_nda ayon me_si_ki an_nda : Ne viens avec personne chez moi lorsque je ne suis pas là.

Repost 0
7 novembre 2017 2 07 /11 /novembre /2017 22:32

Nnyia : mère

Ngë Nnyia : sa mère

Nnyia woë : ta mère

Be_nnyia : les mères

Esia (se prononce ESSIA) : père

Ngë Esia : son père

Manyan (se prononce MA NYAN) : frère

Ngë Manyan : son frère

Benyiandomo : Les oncles

Aï benyiandomo boe : tes oncles

Beesia (se prononce BEE SIA) : les pères

Beesia boe : tes pères

 

 

Nku (se prononce NKOU) : le Tam Tam

Bibuk (se prononce BIBOUK) : les phrases

Olön : Appelle

Aloë : Appelle

Mvoe : L’ami, un ami

Ngal : femme

Ngë Ngal : sa femme,

Ngë Nnom : son époux

An_Nkou : le sel

 

 

Man Kal : son neveu, sa nièce

Mfë (se prononce EM FE) : quelqu’un

Mot : une personne quelconque

Mkpeg (se prononce M PEG) : une personne aimée

Mkpaman : une nouvelle, un nouveau

Mkpali [se dit également FIANGA) ; une blague

Nye (se prononce NIAI) : la limite, la frontière

Nyak : la vache

Nyim : un refus

Nyuk ; les cheveux blancs

 

Bebenyan :  Les frères

Man (se prononce MOAN) : le fils de

Anga bye : engendra (du verbe engendrer)

Kalara : Le livre

Ndo : Alors

 

 

 

Yób : Le ciel

Sî : La terre

Dieu : Zambà

Ndûan : Le feu 

Ndá La maison 

Ndzón  La route 

AbÓk (pluriel : Mebók) : La fête/ la Danse 

Eding L'amour

Medzó (Singulier : Adzó)

Medzó (Singulier : Adzó)

Medzó (Singulier : Adzó) : Les problèmes 

Ekôb : La peau

Nlô : La tête 

La main  Wò (pluriel : Mò)

Le pied  AkÖl le pied

 (pluriel : MekÖl)

  1. Fóg
  2.    Bãh
  3.    Lãh
  4.    Ngnĩnn
  5.    Tán
  6.    Samaṅ
  7.    Zamgbwal
  8.    mwÔm
  9.    Ebul
  10.                     Awóm

20 : Mewóm mebãh

100 : Ntét

500 : Mintét mitáṅ

1 000 : Tóyina

6 000 : Tóyina Isamań

Repost 0

Articles Récents

Liens