Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

3 mars 2016 4 03 /03 /mars /2016 19:27

Paulus, etuga Kristus, ya bengaloe na abo man Apostel, ya bengatöb asu ekad Mbembë Foe Zamba, E ba bësë minë a Roma

E foe, ya angakag osusua a anyu bëprofet a Mfufub Ntilan,

foe ya abë Moan woe ya anë na : mfa ya nyol, angabiali a nda-bod David

mfa ya nsisim ya wafubu dzom esë ai ngul aku-lë-son bëwu, azuzu ya atobo Moan Zamba ai ngul esë, Yesus Kristus, ya angavë bia gratsia, aloe fë bia.

Asu yë na mëyon mësë mëwog nye, mëyëbë fë nye ; mina hem minë mëyon mëte, mina ya Yesus Kristus angaloe.

A Zamba adin mina, a mingaloeban a etye mimfufub, gratsia ai mvoè biboo ai mina abë Zamba, ya anë Esia wan, ai abë Nti Yesus Kristus.

Ebug Nti dzili

=====================

PAUL, SERVITEUR du Christ Jésus, appelé à être Apôtre, mis à part pour l’Évangile de Dieu, à tous les bien-aimés de Dieu qui sont à Rome.

Cet Évangile, que Dieu avait promis d’avance par ses prophètes dans les saintes Écritures,

concerne son Fils qui, selon la chair, est né de la descendance de David

et, selon l’Esprit de sainteté, a été établi dans sa puissance de Fils de Dieu par sa résurrection d’entre les morts, lui, Jésus Christ, notre Seigneur.

Pour que son nom soit reconnu, nous avons reçu par lui grâce et mission d’Apôtre, afin d’amener à l’obéissance de la foi toutes les nations païennes,

dont vous faites partie, vous aussi que Jésus Christ a appelés.

À vous qui êtes appelés à être saints, la grâce et la paix de la part de Dieu notre Père et du Seigneur Jésus Christ.

Parole du Seigneur

Repost 0
2 mars 2016 3 02 /03 /mars /2016 20:36

Nti ayi nyian a nda dzie

amu n'nye anë nkukuma duma.

Si-ndon yawoge ai Nti, ai akuma asë ya ete,

si-ndon esë, ai e bod bësë bënë ete.

Amu emen n'nye angabonde dzo a man a yob,

emen angatoe dzo a asoe a yob.

Za ayi bed a nkol Nti?

za ki ayi tele mëkol a mfufub dzal woe?

E mod mo më,ë mfuban, ai nnem a saan,

e mod anë tëgë kani évoé son.

Mod te ayi bëlë ntotomama abë Nti,

ayi yen sosoo abë Zamab Nkode woe.

Mvon bod te a nyi, e mvon bod yadzen nye,

e mvon bod yadzen mvom-asu Zamba Yacon!

================================

Le Seigneur possède le monde et ses richesses,la terre et tous ses habitants. C'est lui qui l'a plantée.

A l'Eternel la terre et la richesse qu'elle renferme,

La terre entière et les personnes qui l'habitent!

Car il l'a fondée sur les mers,

Et affermie sur les fleuves.

Qui pourra monter à la montagne de l'Eternel?

Qui s'élèvera jusqu'à son lieu saint?

Celui qui a les mains innocentes et le coeur pur; Celui qui ne livre pas son âme au mensonge, Et qui ne jure pas pour tromper.

Il obtiendra la bénédiction de l'Eternel,

La miséricorde du Dieu de son salut.

Voilà le partage de la génération qui l'invoque,

De ceux qui cherchent la face du Dieu de Jacob!

Repost 0
1 mars 2016 2 01 /03 /mars /2016 23:57

Yesu awulugu a betison aï a mal mal,

ake ayegele a menda me dokten maban, ayedegan Mbembe Foe y’ayon Zamba, aledege akon ase, aholigi fe mintye mise.

Ayen anga yen minkunda mi bod, ngol esuzu fo nye a nyol, amu benga be he som som, bake baluu bu ane mintomba ya miadzeman aï nnoni.

Ndo azu dzo aï beyege boe na : "Bidi bine abwi a mefub, da bekoe bidi abod. Kogelan hm aï mod afub ne alom besie a mekoe moe. "

==============================

Jésus parcourait villes et villages ;

il enseignait dans leurs synagogues, prêchait la Bonne Nouvelle du Royaume et guérissait toutes les maladies et toutes les infirmités.

Voyant les foules, son cœur fut rempli de pitié , car ces gens étaient fatigués et découragés, comme un troupeau qui n'a pas de berger.

Il dit alors à ses disciples : "La moisson à faire est grande, mais il y a peu d'ouvriers pour cela. Priez donc le propriétaire de la moisson d'envoyer davantage d'ouvriers pour la faire. "

Repost 0
Published by LABEL NGONGO - dans di Ewondo Esuzu Label Ngongo
commenter cet article
29 février 2016 1 29 /02 /février /2016 17:25

Awog Yesu anga wog nkobo hi, anga kam fo, ndo

Mbol Yesu anga zu a nda Petrus, antala nkié Petrus adzogo aï fiba ? ndo anga bi nye a wo, fiba aman fo ; enye akodo asi nyo, anga belan aï bo.

Ngoge enga yi vin, benga zu nye lede abwi bod ya besatan bendegele, "anga tsidan bebe minsisim aï bibug bikwi nye a anyu ; aledege minkokon mise, mbol ye na anyu profet Isayas atoban na ": anga noan mintye myan, abege akom daan.

Ayen Yesu anga yen na nkunda bod okuban nye a nyol, ndo anag bende na bedan a kinin ayat. Ndo nsan bekalara mbog anga so, nye aï nye na : “A nyegele, mayi wa ton e hom ese wake”. Yesu nye aï nye na : “Koe si ebele mimbil, anon ya yob abele mumba, Moan mod nye tege aï e hom ya abede nlo.” Ndo nyege mfe abodo nkobo, nye na :”A Nti, tam me dzoge meke dzeb tara”.

Yesu nye aï nye na :” Zaag bike, dzoege bewu bedzeb mimbim miaban”. Ndo anga bed a mal, beyege beza baton nye. Mod nkulu aso a tari na avun a man ; ondzi na : minsum mendim minga yi yimbi aï mal. Ntie ose hi, nye akele te he a oyoa. Ndo beyege benga subu a anga he, behele nye, bo na : « A Nti ka bia, ye biaman wu ! » Nye aï bo na : « Dze miambara ? A bod nyebe one abod ba ? » Ndo anga kodo asi, anga bam aï nkulu aï man, bise he ayoot, akubug. Bod bekama adzo di, bo na : « Za akyaè mod di : na nkulu aïman biawog nye ? ».

Akwi anga kwi a kindik ayat, a nnam Begadarena, ndo bisimba bibè binga kwi a meson, biso toban aï nye, bisimba bite bingabe mesis eyegan, antoa na to mod azombogo ki fe na akii zen te. Benga yedan fo a yob etere na : "Ye one ne mfedan eyie aï bia nga, a moan Zamba "? Ye one nsoan na wazu bia ndegele abok angale tege kwi ? Mod nkunda ngoe angabe a mediiga ngodo te. Besatan benga kogelan aï Yesu na : « Nge waboe bia, lomo bia a nkunda ngoe hili Yesu nye aï bo na : Kanan hm ! Ndo benga kwi, beke nyian a ngoe, ndo nkunda ngoe onga men a ndon ayob, oke suman a man, ose oman fo wu. Ndo benoni bengaman tub, bekele a tison, benga ke balee e dzam ase di, aï edi bisimba. Ndo fo bod bese ya tison benga bugi, beke toban aï Yesu. Ayen benga yen nye, benga kogelan aï nye na akodo bo nnam.

-----------------------------------------------------

Jésus se rendit à la maison de Pierre. Il y trouva la belle-mère de Pierre au lit : elle avait de la fièvre. Il lui toucha la main et la fièvre la quitta ; elle se leva et se mit à le servir.

Le soir venu, on amena à Jésus un grand nombre de personnes tourmentées par des esprits mauvais. Par sa parole Jésus chassa ces esprits et il guérit aussi tous les malades.

Il le fit afin que se réalise cette parole du prophète Ésaïe : « Il a pris nos infirmités et nous a déchargés de nos maladies. »

Quand Jésus vit toute la foule qui l'entourait, il donna l'ordre à ses disciples de passer avec lui de l'autre côté du lac. Un maître de la loi s'approcha et lui dit : « Maître, je te suivrai partout où tu iras. » Jésus lui répondit : « Les renards ont des terriers et les oiseaux ont des nids, mais le Fils de l'homme n'a pas un endroit où il puisse se coucher et se reposer. » Quelqu'un d'autre, un de ses disciples, lui dit : « Maître, permets-moi d'aller d'abord enterrer mon père. »

Jésus lui répondit : « Suis-moi et laisse les morts enterrer leurs morts. » Il monta dans la barque, et ses disciples le suivirent. Et voici, il s'éleva sur la mer une si grande tempête que la barque était couverte par les flots. Et lui, il dormait. Les disciples s'étant approchés le réveillèrent, et dirent : « Seigneur, sauve-nous, nous périssons! » Il leur dit: « Pourquoi avez-vous peur, gens de peu de foi? » Alors il se leva, menaça les vents et la mer, et il y eut un grand calme. Ces hommes furent saisis d'étonnement: « Quel est celui-ci, disaient-ils, à qui obéissent même les vents et la mer? »

Comme Jésus arrivait sur l'autre rive du lac deux possédés sortirent du cimetière à sa rencontre ; ils étaient si méchants que personne ne pouvait passer par ce chemin. Et voilà qu'ils se mirent à crier : « Que nous veux-tu, Fils de Dieu ? Es-tu venu pour nous faire souffrir avant le moment fixé ? » Un grand troupeau de porcs cherchait sa nourriture. Les démons suppliaient Jésus : « Si tu nous expulses, envoie-nous dans le troupeau de porcs. » Jésus leur répondit : « Allez-y. » Ils sortirent et ils s'en allèrent dans les porcs ; et voilà que, du haut de la falaise, tout le troupeau se précipita dans la mer, et les porcs moururent dans les flots. Les gardiens prirent la fuite et s'en allèrent en ville annoncer tout cela, avec l'affaire des possédés. Et voilà que toute la ville sortit à la rencontre de Jésus ; et lorsqu'ils le virent, les gens le supplièrent de partir de leur région.

Voir les commentaires

Repost 0
28 février 2016 7 28 /02 /février /2016 23:41

Moan Ndzoe Bezimbi ya Kafarnaum

Okan Yesu anyiigi a Kafarnaum,

ndo ndzoe ntet bezimbi anga subu a angabe, anga kogelan aï nye, nye na :

« A Nti, moan adzogo ma a nda, akon minkada, mintye mia lod nye nykon. »

Yesu nye aï nye na : « Mayi nye so bo mvoe. »

Ndzoe ntet bezimbi nye aï nye na : “A Nti, layean ki na ozu ma nyian a nda; kobogo he ebug dzia a anyu, moan wom abo mwoe. Amu, eyon wayen ma dzi, mebele betebe-be-osu, da ma mebele te fe bezimbi madzoe; ndo ane na: nge mekad mbog na; keleg, atie he aï dulu! Meke dzo aï enyo mbog na : “zaag”, aso he mbil a mekol; nge makad etuga dzam na: “Boo na, abo he mboan.”

Awog Yesu anga wog nkobo hi, anga kam fo, ndo azu dzo aï eba angabe aï bo esamba na: “A bebela, makad mina, ntie ane menga tobo a Israel, ma be ki toban aï mod mbog abele akyaè nyebe di. Ndo hm makad mina na: abwi benga ke tie a mekwi me kidi aï a mesuli me ngoge, beman noan bitoa a dina fufulu aï Abraham, Isaak aï Yakob a ayon ya yob. Eba bene boan be elig, benga kuli bo a nsen, a dibi etere: awe, wayi bo he minyon aï nladan mekek.“

Ndo Yesu azu dzo aï ndzoe ntet bezimbi na: “kele, abo wa ane otam aï nyebe woe.”

Ndo fo moan anga bo move etie etie.

======================

L'enfant du centurion de Capharnaüm

Comme Jésus entrait à Capharnaüm,

alors un centurion l'aborda et lui fit cette prière:

" Seigneur, mon enfant est couché dans ma maison, il est paralysé, et il souffre cruellement. "

Jésus lui dit: " Je vais aller le guérir. "

Le centurion reprit et lui dit: " Seigneur, je ne suis pas digne que vous entriez sous mon toit; mais dites seulement un mot, et mon enfant sera guéri. Car moi qui suis sous des chefs, j'ai des soldats sous mes ordres, et je dis à l'un: " Va, " et il va; et à un autre: " Viens, " et il vient; et à mon serviteur: " Fais ceci, " et il le fait. "

Ce qu'entendant, Jésus fut dans l'admiration, et il dit à ceux qui le suivaient: " Je vous le dis en vérité: dans Israël, chez personne je n'ai trouvé une si grande foi. Or je vous le dis: beaucoup viendront de l'Orient et de l'Occident, et prendront place au festin avec Abraham, Isaac et Jacob, dans le royaume des cieux, tandis que les fils du royaume seront jetés dans les ténèbres extérieures: là seront les pleurs et le grincement de dents. "

Et Jésus dit au centurion: " Va, et qu'il te soit fait selon ta foi! " Et à l'heure même l'enfant se trouva guéri.

Repost 0
27 février 2016 6 27 /02 /février /2016 17:57

Yesu abo Mindindim Mibé mvoe .

Akodo Yesu anga kodo hom te,

mindindim mibè minga ke miaton nye, miyedegan, mikobogo na:

“A Moan David, kudu te bi ngo!”

Anyian anga nyian a nda,

ndo mindindim minga subu nye babi.

Yesu nye aï bo na : “Ye miayebe na mene dzam bo dzam te?” Bo na; “Owe, a Nti. "

Ndo hm anga namba bo mis, nye na:

“Abo mina ane miyebe”.

Ndo mis menga yaaban bo.

Yesu anga bende bo aï bo aï ngul ese na:

“Te a na mike miabegele e dzam dili”.

Ye benga yi tam kwi a atan, bengake fo bobegele dzoe die aï nnam ose.

==========================

Jésus guérit les deux aveugles.

Tandis que Jésus s’en allait,

deux aveugles le suivirent, en criant :

« Aie pitié de nous, fils de David ! »

Quand il fut dans la maison,

les aveugles l'abordèrent.

Jésus leur dit : « Croyez-vous que je peux faire cela ? »

Ils répondirent : « Oui, Seigneur. »

Alors il leur toucha les yeux, en disant :

« Que tout se fasse pour vous selon votre foi ! »

Alors leurs yeux s'ouvrirent,

Jésus leur dit sévèrement :

« Attention ! que personne ne le sache ! »

Mais, à peine sortis, ils parlèrent de lui dans toute la région.

Repost 0
26 février 2016 5 26 /02 /février /2016 07:18

Eyon miabo eki bidi,

te miantindi otad a asu ane bod be mvol bakar bo:

batindi asu akulut mbol ye na bod betoan yen na baki bidi.

A bebela emen, makad mina, benon ya fo maan maban.

Mfa woe, eyon wabo eki bidi,

manene sob asu doe mben, okuban alobinda a nlo,

mbol ye na Esoa y’asolo hala, enye ayen eki bidi dzoe.

Se ki bod. Esoa nye ayen to a asoe, ayi wa dugan. ----------

Lorsque vous jeûnez,

ne portez pas un regard triste (ne prenez pas un air triste) comme font les hypocrites :

ils changent de visage pour que tout le monde voit qu'ils jeûnent.

Je vous le déclare, c'est la vérité : ils ont déjà leur récompense. Mais toi, quand tu jeûnes,

lave-toi le visage et parfume ta tête,

afin que les gens ne se rendent pas compte que tu jeûnes.

Seul ton Père, qui voit, le saura. Seul ton Père, qui voit ce que tu fais en secret, te récompensera.

-----------------------

EKI BIDI : Le JEÛNE

A MESOE : en CACHETTE

BOD : les personnes, les gens

Miantindi otad a asu : vous attachez la tête

BOD be mvol : les hypocrites, ceux qui pratiquent l'hypocrisie

Repost 0
25 février 2016 4 25 /02 /février /2016 07:24

A Tara wan y'one a Yob

Dzoe doe aluguban,

Ayon doe azaag,

Nyian woe oyenan asi ane mbol fe ya yob.

Vaa bia bidi bian y'amos ose.

Odzu bia bikola bian Ane bia beben bia biadzu eba bebele bia bikola.

Te Wadzoge bia a Mebobela,

Okodege bia a mo me Mbé.

Amen !

Amu, nge miadzu bod bivus biaban, Esia wan ya Yob nye ayi fe mina dzu dzam deda ; nge mia miadzu ki e bod behog, Esia wan ya Yob nye ayi ki mina dzu.

----------------------------------------------------------

Notre Père qui es dans les cieux,

que ton nom soit sanctifié,

que ton Règne vienne,

que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.

Donne-nous aujourd'hui notre pain de ce jour.

Pardonne-nous nos péchéstorts, comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont fait du tort.

Et ne nous soumets pas à la tentation,

mais délivre-nous du Mauvais.

Amen !

Car c'est à toi qu'appartiennent le règne, la puissance et la gloire, pour toujours. En effet, si vous pardonnez aux autres le mal qu'ils vous ont fait, votre Père qui est au ciel vous pardonnera aussi. Mais si vous ne pardonnez pas aux autres, votre Père ne vous pardonnera pas non plus le mal que vous avez fait.

----------------------------------------------------

Eyon miakogelan, te miadan bulu mengogelan abwi abwi, ane behaiden bakar bo: bo batsog na nku wadan woge a mfian he eyon bedabeda abwi. Te miavu bo, amu Esia wan ayegan ki meyanan maan; ayem mo mingengele tege nye mo kad. Mfa wan mikarge kogelan na:

------------------------

Quand vous priez, ne soyez pas comme les hypocrites : ils aiment à prier debout dans les synagogues et au coin des rues pour que tout le monde les voie. Je vous le déclare, c'est la vérité : ils ont déjà leur récompense. Mais toi, lorsque tu veux prier, entre dans ta chambre, ferme la porte et prie ton Père qui est là, dans cet endroit secret ; et ton Père, qui voit ce que tu fais en secret, te récompensera. Quand vous priez, ne répétez pas sans fin les mêmes choses comme les païens : ils s'imaginent que Dieu les exaucera s'ils parlent beaucoup. Ne les imitez pas, car Dieu, votre Père, sait déjà de quoi vous avez besoin avant que vous le lui demandiez. Voici comment vous devez prier :

Repost 0
24 février 2016 3 24 /02 /février /2016 07:49

Mikalaga ne miza bo mam me soso maan a mis me bod, ne bedan mina kam, miza sub maan abe Esia wan y’ane a Yob.

Antoa hm na, nge waka mbubua ai kud-doe, te wake walon toan, ane bod be mvol bakar bo a menda me dokten aï a mindzon mindzon, ne bod bedan bo wumu.

Abebela emen, makad mina: beman ya noan maan maban. Mfa woe, eyon waka mbubua aï kud-doe, te mbo-ngal woe ayem e dzom mbo-nnom abo, mbol ye na kud-doe woe atobo a mesoe, eyon te hm Esoa ya ayen to a asoe, ayi wa dugan.

-------------------------------------------------------------------------------------

Gardez-vous d'accomplir vos devoirs religieux en public, pour que tout le monde vous remarque. Sinon, vous ne recevrez pas de récompense de votre Père qui est dans les cieux.

Quand donc tu donnes quelque chose à un pauvre, n'attire pas bruyamment l'attention sur toi, comme le font les hypocrites dans les synagogues et dans les rues : ils agissent ainsi pour être loués par les hommes.

Je vous le déclare, c'est la vérité : ils ont déjà leur récompense. Mais quand ta main droite donne quelque chose à un pauvre, ta main gauche elle-même ne doit pas le savoir. Ainsi, il faut que ce don reste secret ; et Dieu, ton Père, qui voit ce que tu fais en secret, te récompensera.

Repost 0
24 février 2016 3 24 /02 /février /2016 07:49

Mikalaga ne miza bo mam me soso maan a mis me bod, ne bedan mina kam, miza sub maan abe Esia wan y’ane a Yob.

Antoa hm na, nge waka mbubua ai kud-doe, te wake walon toan, ane bod be mvol bakar bo a menda me dokten aï a mindzon mindzon, ne bod bedan bo wumu.

Abebela emen, makad mina: beman ya noan maan maban. Mfa woe, eyon waka mbubua aï kud-doe, te mbo-ngal woe ayem e dzom mbo-nnom abo, mbol ye na kud-doe woe atobo a mesoe, eyon te hm Esoa ya ayen to a asoe, ayi wa dugan.

-------------------------------------------------------------------------------------

Gardez-vous d'accomplir vos devoirs religieux en public, pour que tout le monde vous remarque. Sinon, vous ne recevrez pas de récompense de votre Père qui est dans les cieux.

Quand donc tu donnes quelque chose à un pauvre, n'attire pas bruyamment l'attention sur toi, comme le font les hypocrites dans les synagogues et dans les rues : ils agissent ainsi pour être loués par les hommes.

Je vous le déclare, c'est la vérité : ils ont déjà leur récompense. Mais quand ta main droite donne quelque chose à un pauvre, ta main gauche elle-même ne doit pas le savoir. Ainsi, il faut que ce don reste secret ; et Dieu, ton Père, qui voit ce que tu fais en secret, te récompensera.

Repost 0

Articles Récents

Liens