Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

9 septembre 2015 3 09 /09 /septembre /2015 22:11

Okoan : la maladie

Akoan : il (elle) est malade

Okan : et comme

Anyiigi : entrait, elle (il) entrait

Ndo : alors

Ndzoe : un chef, un supérieur, un officier (en lien avec l'armée)

Ntet (se prononce EN_TET) : cent, une centaine

Bezimbi : un militaire, un employé (e) d'une armée

Ndzoe ntet bezimbi

Subu : avancer, avancez!

Akogelan : prier, il prie, elle prie

Anga subu : vint vers, vint à lui

A angabe : en disant

A Nti : Seigneur, Maître

Mon : serviteur, (peut se prononcer comme le mot pour désigner un enfant)

Minkada : la paralysie

Adzogo :  elle (il) dépose, est déposé

ma : moi

Nda : la maison

Adzogo ma a nda : est alité à ma maison (il est question d'un malade)

Atoa a Nda : est à la maison, elle (il) est à la maison

Anga kogelan : il supplie

Nye na : lui dit alors

Mia lod : le dépasse, est insurmontable, est insupportable

Nye : lui, elle

 

Akoan minkada : est atteint de paralysie

Mayi : je veux

Mintye : la douleur

Mayi nye : J'irai 

Mintye mia lod nye nkoan :

il (elle) est tourmenté (e)

Eyon : quand, lorsque

Mayi nye so bo mvoè : J'irai et le guérirai

Ozu : viens

Anyian : entre

Ebug : une parole

Wayen : tu vois, vous voyez

Layean ki : Ce n'est pas nécessaire, je ne suis pas digne

na ozu ma nyian a nda : que tu entres sous mon toit

Kobogo he ebug : dis seulement une parole,  prononce seulement une parole

dzia a anyu : juste une parole

moan woam abo mvoè : mon serviteur sera guéri;

eyon wayen ma dzi : car moi aussi, lorsque tu me vois ainsi

mebele betebe-be-osu : j'ai des personnes obéissantes

Da ma mebele te fe bezimbi madzoe : j'ai sous mes ordres des soldats

 

Repost 0
8 septembre 2015 2 08 /09 /septembre /2015 23:35

Okan Yesu anyiigi a Kafarnaum, ndo

ndzoe ntet bezimbi anga subu a angabe,

anga kogelan ai nye, nye na : "A Nti, moan

adzogo ma a nda, akoan minkada, mintye

mia lod nye nkoan". Yesu nye ai nye na :

"Mayi nye so bo mvoè."

Ndzoe ntet bezimbi nye ai nye na: "A Nti, layean ki

na ozu ma nyian a nda; kobogo he ebug

dzia a anyu, moan woam abo mvoè. Amu,

eyon wayen ma dzi, mebele betebe-be-osu,

da ma mebele te fe bezimbi madzoe; ndo

ane na: nge mekad mbog na: keleg, atie

he ai dulu ! Meke dzo ai enyo mbog na:

zaag, aso he mbil a mekol; nge makad

etuga dzam na: "Boo na, abo he mboan."

 

Awog Yesu anga wog nkobo hi, anga

kam fo, ndo azu dzo ai eba angabe ai bo

esamba na: "A bebela, makad mina, ntie

ane menga tobo a Israël, ma be ki toban

ai mod mbog abele akyaè nyebe di. Ndo

hem makad mina na: abwi benga ke tie a

mekwi me kidi ai a mesuli me ngoge,

beman noan bitoa a dina fufulu ai

Abraham, Isaak ai Yakob a ayon ya yob.

Eba bene boan be elig, benga kuli bo a

nsen, a dibi etere: awe, wayi bo he minyon

ai nladan mekek." Ndo Yesu azu dzo ai

ndzoe ntet bezimbi na : "Kele, abo wa ane

otam ai nyebe woe." Ndo fo moan anga bo

mvoè etie etie.

 

------------------------------------------------

Et comme Jésus entrait dans Capernaüm, alors

un centurion vint à lui, le suppliant,

et disant, Seigneur, mon serviteur est couché

à la maison, atteint de paralysie, horriblement

tourmenté. Et Jésus lui dit, J’irai, moi, et je le guérirai.

Et le centurion répondit et dit, Seigneur, je ne suis pas

digne que tu entres sous mon toit; mais dis seulement

une parole, et mon serviteur sera guéri;

 car moi aussi, je suis un homme placé sous l’autorité

d’autrui, ayant sous moi des soldats; et je dis à l’un, "

Va, et il va; et à un autre, Viens, et il vient; et à mon esclave,

Fais cela, et il le fait.

 

 Et Jésus, l’ayant entendu, s’en étonna, et dit à ceux qui le

suivaient, En vérité, je vous dis, je n’ai pas trouvé, même en

Israël, une si grande foi.  Et je vous dis que plusieurs

viendront d’orient et d’occident, et s’assiéront avec Abraham

et Isaac et Jacob dans le royaume des cieux;

mais les fils du royaume seront jetés dans les ténèbres de

dehors, là seront les pleurs et les grincements de dents.

Et Jésus dit au centurion, Va, et qu’il te soit fait comme

tu as cru; et à cette heure–là son serviteur fut guéri.

Repost 0
6 septembre 2015 7 06 /09 /septembre /2015 22:32

Akwi : sortir, il (elle) est sortie

Kwi : sorti

Ndo: alors

Benga : ils (elles) sont

Nsen : dehors, extérieur

Benga kwi : ils (elles) sont sortis

A Nsen : à l'extérieur

Akwi benga kwi : alors qu'ils sont sortis, alors qu'elles sont sorties

Befarisea : les pharisiens

Adzen : chercher

Zen : le chemin, la voie, le moyen

Adzen zen : chercher le moyen, chercher comment

Awoe : il (elle) a tué

woe : tuer

Nye : lui, elleBedzen zen a woe nye : chercher un chemin (un moyen) pour le (la) tuer

Ngam : le parti,

Atoa ngam : prendre parti, prendre fait et cause pour

Esog : une rencontre, une réunion

Bedzen zen ya woe nye : chercher un moyen comment le tuer

Bod ya ngam Sarkozy : des personnes du parti de Sarkozy

Bod ya ngam Obama : des membres du parti d'Obama

Esog aï Bod ya ngam Mitterand : une rencontre avec des gens du parti de Mitterand

http://ewondo.over-blog.com/tag/ewondo/22

 

Adugan : retourner, elle (il) est retournée

Sinagoge : synagogue

Ndo : ensuite

Anyian : entrer, elle (il) est entrée

Söman : accuser

Asöman : elle (il) accuse

Ne : qu'ils, qu'elles

Ne beke : qu'ils aillent

Aï nye : avec lui, avec elle

Ne beke aï nye : qu'ils aillent avec lui, qu'ils (elles) aillent avec lui (elle)

Anga : il a , elle a

Anga dugan : elle est revenue (de nouveau), il est revenu

Anga dugan nyian : elle est rentrée

Woh : la main

Kad : paralyser

Nkad woh : une main paralysée

Mod : une personne

Angabe : il (elle) était

Hala : là

Mod angabe hala : une personne était là

Woh woe onga man nye kad : sa main était paralysée.

Sabat : sabbat

Benga moan hem : ils l'observaient

Na : pour que

Amos : le jour

Mvoe : guéri, guérie

Abo mvoe : le guérir

Na Beyen : pour voir

Na beyen nge ayi nye bo mvoe : pour voir s'il (Jésus) allait le guérir

a amos sabat : un jour de sabbat

 

Mis (se prononce MISS) : les yeux

Atie mis : déplacer le regard {pour observer, il (elle) les observe}

Asu (se prononce ASSOU) : pour

ALed : dur, dureté

Nnem daban : leur coeur

Abë-be : regarder

Nnem : le coeur

Olun (se prononce OLOUN ) : la colère

öse (se prononce OSSE) : tout, toute

Olun öse : toute la colère

Awogo : qui fait partie

Asü (se prononce ASSOU) : le visage, la figure

Asu aled nnem daban : pour leur coeur dur, pour leur coeur sec

Adzo : il dit

aï bo na : avec eux ainsi

Adzo aï bo na : il leur dit

Sama : tendre, tend

sama woh : tend la main

Anga sam woh : il (elle) a tendu la main

Woh (wo) : la main

Ontoa mvoe : était guéri, était guérie

Alanan : rester, il (elle) est restée

Bivol : silencieux

Akubug : répondre

Ye Mben ? : Est-ce bien ?

Endzo mod : l'homme de Loi, la Loi

dze endzo mod ayean bo ? : que doit faire la loi? Que doit faire l'homme de loi ?

 

 

Repost 0
6 septembre 2015 7 06 /09 /septembre /2015 22:08

Ndo a fe anga dugan nyian a sinagoge. Mod angabe hala, woh onga man nye kad. Benga moan hem na beyen nge ayi nye bo mvoe a amos sabat, ne beke nye ayi nye söman.

 

Ndo anga dzo aï e mod angabe nkat wo nyo na: “kodogo asi , otebe azan bod etere ha! “? Ndo adzo aï bo na: ”A amos sabat, dze endzo mod ayean bo, ye mben, ye abe, ye anyii e mod mbog, ye awoe nye?” Ndo benga lanan bivol akubug.

 

Ndo anga tie mis anga bë_be bo aï olun ose awogo, asu aled nnem daban. Nye aï e mod nyo na: “Sama wo!” Ndo mod anga sam wo, wo woe ontoa mvoe.

 

Akwi benga kwi  a nsen, befarisea benga bu fo esog aï bod ya ngam Herodes, ne bedzen zen ya woe nye.

-----------------------------------------------------------------

 

 

Ensuite, Jésus retourna dans la synagogue. Il y avait là un homme dont la main était paralysée. Les Pharisiens observaient attentivement Jésus pour voir s’il allait le guérir le jour du sabbat, car ils voulaient l’accuser.

 

Jésus dit à l’homme dont la main était paralysée : « Lève-toi, là, devant tout le monde. ». Puis il demanda à ceux qui regardaient : « Que permet notre loi ? de faire du bien le jour du sabbat ou de faire du mal ? de sauver la vie d’un être humain ou de le laisser mourir ?» Mais ils ne voulaient pas répondre.

 

Jésus les regarda tous avec indignation; il était en même temps profondément attristé qu’ils refusent de comprendre. Il dit alors à l’homme : «Avance ta main. » Il l’avança et sa main redevint saine.

 

Les Pharisiens sortirent de la synagogue et se réunirent aussitôt avec des membres du parti d’Hérode pour décider comment ils pourraient faire mourir Jésus.

Repost 0
5 septembre 2015 6 05 /09 /septembre /2015 21:03

Atili : écrire, elle (il) a écrit

Mfufub : un saint

 

Abog te, ndo fo Yesu angadzo ai bëyege boe na :

               "Mbol ongayënan a abog Noe, eyë a fë layi kui nala ai

asoo lë Moan Mod. Osusua mven-endëgëlë, bod bengabë të

hë a di bidi, hë a nyu mëyog, hë a balug bininga, hë a baké a

mëlug, akëlë kui amos ya Noe anganyian a Arka: mod tege

buni to dzam, akëlë kui anë mven-endëgëlë engatye a yob,

ndo engakë ai bo bësë a wonëlo; eyë hem fe layi yênan nala

ai asoo lë Moan Mod. Abog te layi kui na: bod bëbë bënë a

afub, bënônö mbog, e nyo mbog aligi; bininga bëbë bakog

a akok, bënônö mbog, e nyo mbog aligi.

 

           Töbëgan hem mitala, amu miayen ki awula Nti wan ayi

so ai do. Yëman do mben mben na, ngë mod-nda ayëmë

awula n'wuwub wayi so ai do, ngë ayi talëba ana, tege yëbë

na bëbug nye nda. Mfa wan fê dzam dëda: tobëgan a

ngomëzan, amu awula miabune ki ndo hem Moan Mod ayi so

ai dö.

Ebug Nti dzili.

-------------------------------------------------------------

 

A ce moment là, Jésus dit à ses disciples :

"Ce qui s'est passé du temps de Noé se passera de la même façon

quand viendra le Fils de l'homme. En effet, à cette époque, avant la

grande inondation, les gens mangeaient et buvaient, se mariaient ou donnaient leurs filles en mariage, jusqu'au jour où Noé entra dans l'arche; ils ne se rendirent compte de rien jusqu'au moment où la grande inondation  vint et les emporta tous. Ainsi en sera-t-il quand viendra le Fils de l'homme. 

Alors, deux hommes seront aux champs : l'un sera emmené et l'autre laissé.

Deux femmes moudront du grain au moulin : l'une sera emmenée et l'autre laissée. Veillez donc, car vous ne savez pas quel jour votre Seigneur viendra. Comprenez bien ceci : si le maître de la maison savait à quel moment de la nuit le voleur doit venir, il resterait éveillé et ne le laisserait pas pénétrer dans sa maison. C'est pourquoi, tenez-vous prêts, vous aussi, car le Fils de l'homme viendra à l'heure que vous ne pensez pas. »

 

Repost 0
3 septembre 2015 4 03 /09 /septembre /2015 17:15

Akama: ébloui, troublé, émerveillé

Nzezam : un lépreux

Nkobo: le dialogue, le bavardage

Bod : les gens

Mvoè : guéri

Adzoe Yesu : au nom du Christ
Idzoe : l'autorité

Asuu : baisser, aussitôt

Asuu nkobo : fait baisser la conversation, il abaisse la conversation, il arrête le dialogue

Ayegele : ses enseignements

Die : son, sa
Ayegele die: son enseignement

bekama ayegele die: Ils étaient impressionnés par son enseignement
Amu : parce que

Ayegele : enseigner, elle (il) enseigne

nye ayegele ane mod y'abele fim : il enseignait comme une personne détentrice de l'autorité
Se ki: elle (il) n'est pas

Ane : comme

Besan bekalara : les maîtres de la foi, les lévites

Yesu abo nzezam mvoe : Jésus guérit un lépreux

Abog : Au moment,

Asuzu : elle (il ) descendait

Nkol: la montagne

Minkunda : beaucoup

mi: de
bod : les gens, les personnes

A_ton : suivre

A_ton mod: suivre quelqu'un

Nye : lui

Repost 0
2 septembre 2015 3 02 /09 /septembre /2015 22:15

ADZOE Yesu


                Asuu Yesu anga suu nkobo, bod
bengabe he kob tsoè, bekama ayegele die:
amu nye ayegele ane mod y'abele fim
nkobo, se ki ane besan bekalara baban.

 

YESU ABO NZEZAM MVOE


      Abog Yesu asuzu nkol, minkunda mi
bod minga ke mia ton nye. Ndo nzezam
onga subu nye babi, olaban asi, nye na: A
Nti nge wadin, fubugu te ma! Ndo Yesu
anga sam wo, anamba nye, nye na:
"Mayebe, fuuban!" Yesu nye ai nye na:
"Te a na okad mod e dzam di. Kele, oke
lede fada nyol dzoe, ove fe efaè ya Moses
anga bende: eye bayi yen ndem etere."

 

--------------------------------------------------

L'autorité de Jésus

 

Quand Jésus eut achevé ces instructions, tous restèrent
impressionnés par sa manière d'enseigner ; car il n'était
pas comme leurs maîtres de la loi, mais il les enseignait
avec autorité.

 

Jésus guérit un lépreux

 

Jésus descendit de la montagne et une foule de gens le
suivirent. Alors un lépreux s'approcha, se mit à genoux
devant lui et dit : « Maître, si tu le veux, tu peux me rendre
pur. » Jésus étendit la main, le toucha et déclara : « Je le veux,
sois pur ! » Aussitôt, l'homme fut purifié de sa lèpre. Puis
Jésus lui dit : « Écoute bien : ne parle de cela à personne. Mais
va te faire examiner par le prêtre, puis offre le sacrifice que Moïse
a ordonné, pour prouver à tous que tu es guéri. »

Repost 0
1 septembre 2015 2 01 /09 /septembre /2015 05:37

Anyu (se prononce ANYOU) : la bouche

Alo: l'oreille

Melo: les oreilles

A_Nyian : Entrer, elle (il) entre

Ma_nyian : j'entre

Wa_nyian: tu entres

Bia_nyian :  nous entrons

Mina_nyian: vous entrez

Ba_nyian: elles (ils) entrent

 

Ayon: le royaume

Abwi: beaucoup

Yob; le ciel, les cieux

Mendim: l'eau

Tara: père, grand-père

Se ki: ce ne sont pas

Embo: ce sont eux, ce sont elles

Besatan: les démons

Satan: le diable, le démon

Zamba: Dieu

Nti (se prononce An_ti): le Seigneur

 

Bayi: qui veulent

 

Mayi: je veux

Wayi; tu veux

Ayi : elle (il) veut

Biayi: nous voulons

Miayi: vous voulez

Bayi: elles (ils) veulent

 

Baloe : qui appelent

Maloe: j'appelle

Waloe: tu appelles

Aloe: elle (il) appelle

Bialoe: nous appelons

Mialoe: vous appelez

Baloe: ils 'elles) appelent

Amos: le jour, la journée

 

Adzogue: laisser, abandonner, elle (il) laisse

Madzogue: je laisse

Wadzogue: tu laisses

Adzogue: elle (il) laisse

Biadzogue: nous laissons

Miadzogue; vous laissez

Badzogue : elles (ils) laissent

 

Dzoe: le nom

Dzoe doe: ton nom, votre nom

Adzala: remplir

Evundu (se prononce) EVOUNDOU

Mayem : je sais, je connais

Dzam: cette chose

 Mayem dzam te: je connais cette histoire là

Afulan : elle (il)ressemble

Mesimba: les miracles

Akud: la folie

Akud mod: un fou, une folle

Bitsidigan : nous chassons

Bitsidigan besatan: nous chassons les démons

 

Repost 0
30 août 2015 7 30 /08 /août /2015 09:24

Mvende : la loi, la directive, les lois, les directives

Obob : tu fais, vous faites

Antoa : ce fut

Mimbembe: les bonnes

Antoa na : ce fut donc ainsi

Dzom : la chose, l'objet

Melebega : les conseils, les recommandations

Wa : toi, vous

Behog : qu'ils (qu'elles) écoutent

Behog wa : Qu'ils écoutent, qu'ils vous écoutent, qu'ils vous suivent

Watam : tu attends, vous attendez, tu espères, vous espérez

Watam na : vous voulez qu'on vous fasses (ceci ou celà)

Bod: les gens, les personnes

Endzo  : c'est cela

Mina : vous

Obebean : étroite, étroit

Endzo fe : c'est cela même, c'est aussi ce que

Bo : eux, elles

Beprofet : un prohète

Endzo fe wa obob bo : C'est aussi cela que toi tu dois leur faire, c'est aussi cela que vous devez leur faire

Y'one : qui est

 

 

Mbè : la  porte

Enyin : la vie

Mbè y'one obebean : la porte qui est étroite, la porte étroite

a bibuma : aux fruits

Wayn : le vin

Nyiigan : entrez, entre

Bizaneda : les fruits

bizaneda bi wayn : les raisins

Eba : celles, ceux

Mintomba : les moutons

Bon (se prononce BOAN) : les enfants, les petits

Bon mintomba : les brebis

Amu (se prononce AMOU) : parce que, car

Anen : large, gros, grosse

Wake : qui va, qui mène

Bazu : ils (elles) viennent

 

Make : je vais

Wake : tu vas

Ake : elle (il) va

Biake : nous allons

Miake : vous allez

Bake : elles (ils) vont

Ndzan : la perte, la ruine

Bene : ils (elles) sont

Mod: une personne

Abwi : beaucoup, nombreux

Etere : dedans, dans

Okalaga : fais attention

Mikalaga : faites attention, gardez-vous, préservez-vous

Medugan (se prononce MEDOUGAN) : les mensonges, les faux

Mbè : l'accès ==>>la voie, le chemin

Zen : le chemin, la voie, le sentier

Ndzong : la route

Bibuma bi faige : les figues

Ndo fe : aussi, également

Alet : difficile

Nyol : le corps

 

Bongo : les buissons d'épine

Ele : un arbre

Beprofet medugan : faux prophètes,les prophètes du mensonge
Mazu : je viens

Wazu : tu viens

Azu : elle (il) vient

Biazu : nous venons

Akekwi : ils (elles) arrivent

bibibigan : déguisés

ze : le loup

Embia : eux, elles

Embia bine : ce sont eux et elles

Ayem : connaître, reconnaître

Miayi : vous allez

Miayi bo yem : vous les reconnaîtrez, vous allez les reconnaître

 

Benga : ils (elles) ont

Afad : cueillir, elle (il) a cueilli

Asu te : c'est pour cette raison, c'est la raison pour laquelle

Mbembe ele : un bon arbre, un arbre en bonne santé

awum: produit

Mimbembe bibuma : les bons fruits

Mbe ele : un mauvais arbre

Nye : lui, elle

Bebe ( se prononce Be-bé) : les mauvais, les mauvaises, de mauvais

Yawum ki: ne produit pas

kpeban : coupé

Yayi kpeban : sera coupé

Repost 0
27 août 2015 4 27 /08 /août /2015 20:23

Oyoa : le sommeil

Dibi : la nuit, les ténèbres

Mavëbë: je me réveille

Wavëbë : tu te réveilles

Avëbë: elle (il) se réveille

Biavëbë : nous nous réveillons

Miavëbë: vous vous réveillez

Bavëbë : elles (ils) se réveillent

Ebug : la parole

Nti (se prononce An-ti) : le Seigneur, Dieu

Amos (se prononce AMOSSE) : le jour

Alu (se prononce ALOU) : la nuit

Asubu (se prononce ASOUBOU) : avance, approche

N'dzogan : laissons

N'dzogan hem : laissons de côté

Isié (se prononce ISSIE) : le travail

Bisié : les travaux, les oeuvres

Dzoge : abandonne, délaisse

Bitöm : les histoires conflictuelles, les conflits

Nnem : le coeur

dzili : voila

bisie bi dibi : les oeuvres des ténèbres

Kalara : livre

Alana : Epître

Mvomvom : Saint

Paulus: Paul

Apostel : apôtre

Angatil : a écrit, elle (il) a écrit

bod : les gens

A Babëdzan: Mes frères,

Yéman do : savez-vous

Abog : le temps, l'époque

akui ya : qui est arrivé

abog biavëbë: l'heure de nous réveiller, l'heure où nous nous réveillons

a oyoa : du sommeil

Mbe-nnem : le mauvais coeur

Nyöl : le corps

Repost 0

Articles Récents

Liens