Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

2 avril 2016 6 02 /04 /avril /2016 20:56

Biakogëlan : We pray; nous prions

Madï breat : I'm eating bread; je mange du pain

Mä-Soben : I'm having a shower; Je prends une douche A-Soben : He is having a shower; il (elle) est entrain de prendre une douche; il (elle) prend une douche

A-lan kalara : He(she) is reading a book now; Il (elle) lit un livre maintenant

Kalara : book; livre

Angen-alan kalara : She (he) is reading again a book; elle (il) lit encore un livre

Bäbö dzë itoadzi : What are they doing at the moment?; que font-ils (elles) en ce moment?

Ïtoadzi : now; at the moment; tout de suite

Bëbëgë : Look!; Regarde!

Bëbëgë! Veng ya-noan! : Look! It's raining! ; Regarde ! Il pleut

Ngongo assié a dzal : Ngongo is working at the village ; Ngongo travaille au village

Mäkë : I'm going ; je vais

Okidi : tomorrow ; demain

Abouï : More ; Beaucoup

Mäkë a-cinema Okidi : I am going to the cinema tomorrow ; je vais au cinema demain

Abouï bod bä-wok Music an-Nda : More people are listening music at their house ; Beaucoup de personnes écoutent la musique chez eux (elles)

 

Repost 0
1 avril 2016 5 01 /04 /avril /2016 23:07

Mêlu mëte, ndo fo kalara abende Caesar Augustus angakui, na bëbo elan asu si esë.

Elan osu dzi engabooban hala Kyrinus adzoege nnam Syria.

Bod bësë bëkële hem bëkëlë tilëban, anë nyolo a dzal abiali die.

Yoseph angatye a dzal Nazareth, a nnam Galilea, a bëdë a nnam Yudea, a dzal David, dzoe na Bethlehem, amu angabë mod ya nda-ete a mvon-bod David, na akë tilëban, ban Maria ngal woe, ya angabë nduu-abum.

Ndo lazu kui na, hala bëtoa we, mëlu ya angabë bëlë na abie mësuli fo. Ndo hem angabie ntol moan woe, man fam; aman nye wogo a biye ete, ndo angaboe nye a ebeg, amu afola langabë ki bo a nda bëyen.

 

Bënoni biyem bo bengabë ngodo te, bëtala nguma ntye alu osë, bënoninibitem biaban. Bentem na Engles Nti antëlë bo a mis, duma Zamba aboman fo bo a nyol a kpag, a mfiè ete. Bengambara fo eyegan.

Ndo Engles azu dzo ai bo na:

"Të miambara: mëso mina kad mod foe mintag, foe te enë asu nguma ayon : ana di, a dzal David, Nkode, y'anë Kristus Nti, abiali mina. Ndo mavë mina ndem; enë na: miayi kob ebobog moan eboo a man ebeg, biye n'wogan n'wogan a nyol".

 

Etye etye te, ndo nkunda bëzimbi ya yob wazu baman ai Engles, bengalugu Zamba, bo na:

"Duma ai Zamba a yob, mvoè eboo à si ai e  bod bëbëlë mbembë n'yian".

Ebug nti dzili

-------------------------------------------------------------

 

À cette époque, l'empereur Auguste donne l'ordre de compter les habitants de tous les pays.

C'est la première fois qu'on fait cela. À ce moment-là, Quirinius est gouverneur de Syrie.

Tout le monde va se faire inscrire, chacun dans sa ville de naissance.

Joseph avait donc quitté la ville de Nazareth en Galilée pour aller en Judée, à Bethléem. C'est la ville du roi David.

En effet, David est l'ancêtre de Joseph. Joseph va se faire inscrire avec Marie, sa femme, qui attend un enfant. Pendant qu'ils sont à Bethléem, le moment arrive où Marie doit accoucher. Elle met au monde son premier enfant, un fils. Elle l'enveloppe dans une couverture et elle le couche dans une mangeoire.

En effet, il n'y avait pas de place pour eux dans la salle où logent les gens de passage.

Il y avait dans la même région des bergers qui vivaient aux champs et qui veillaient la nuit sur leur troupeau. Un ange du Seigneur parut auprès d'eux et la gloire du Seigneur les enveloppa de clarté, et ils furent saisis d'une grande crainte.

Mais l'ange leur dit:

" Ne craignez point, car je vous annonce une nouvelle qui sera pour tout le peuple une grande joie: il vous est né aujourd'hui, dans la ville de David, un Sauveur, qui est le Christ Seigneur. Et voici ce qui vous en sera le signe: vous trouverez un nouveau-né emmailloté et couché dans une crèche. " 

Tout à coup se joignit à l'ange une troupe de la milice céleste, louant Dieu et disant: 

" Gloire, dans les hauteurs, à Dieu! Et, sur terre, paix chez les hommes de bon vouloir! "

 

Repost 0
29 mars 2016 2 29 /03 /mars /2016 22:40

Ma-dzen Ngal dzama: Je cherche (je recherche) ma femme

Mësoe dzeng Moan Wäma : je suis venu chercher mon enfant

Wäkë Vé : où-vas tu?

Mäkë ma Houlou : Je vais me promener

Mäkë an-Nda Bisië : je me rends à mon travail, je vais au travail

Mäkë ki sié anä: Je ne vais pas travailler aujourd'hui.

Mä Waye : je me repose

Mä-kuan : je suis malade

Mayanga Doctor : j'attends le docteur.

 

Dzi : ce

Elan osu (osou) dzi : ce premier recencement

Engabooban : se passait, se déroulait

Angatye : avait quité

Dzal : la ville, le village

Nnam : le pays

Mod : quelqu'un

Dzoe na : se nommant

Mvon-bod : la descendance

Ngal (angal) : sa femme

Abum (se dit ABOUM) : le ventre

Angabë nduu abum : elle attendait un enfant (un bébé)

Ndo : alors

 

Akui : il (elle) sort, sortir

Lazu kui : le moment arriva, il (elle) arrive 

Bëtoa : ils (elles) prirent

Angabie : Elle accouche, elle met au monde

Ntol : l'aîné, l'aînée

Moan : l'enfant

Woe : son, sa

Ntol moan woe: son premier enfant

Fam : fils, garçon

man fam : un fils, un garçon, un petit garçon

A-wogo : envelopper, elle (il) l'enveloppe

Biye : vêtement, couverture, habit 

Nye : lui, elle

Ebeg : une mangeoire

Ebeg : mangeoire est un grand récipient où les animaux reçoivent leur nourriture..

Aboe : coucher, allonger

Bëyen : les voyageurs, les gens de passage, les invités

Langabë ki : il n'y avait pas

Afola : la place

Repost 0
29 mars 2016 2 29 /03 /mars /2016 21:26

Mënë osu (me-ne ossou) : Je suis devant, je suis à l'avant

Wönë Osu : tu es devant, tu es à l'avant

Mä-nlein Mvet : je joue de la guitare

Mvet : la guitare

Mä-lan Kalara : je lis un livre

Makad mina naa mayiki mbiem bitë : Je vous indique que je n'aime pas ces choses, je vous annonce que je n'apprécie pas celà.

Ma-woulu asi : je marche à pieds

Anfeg : le sac, la sacoche

Mä-lan Möni mëbëlë anfeg : Je compte l'argent que j'ai dans mon sac

Mënga Byali angola : je suis né à la capitale

 

Osu : le premier, la première

Akële : elle (il) se rend

Akui : sortir, elle (il) sort

Angakui : est sorti

Mina : vous

Makad : je vous annonce

kalara : le livre

Abende : l'ordre

Dzal : le village, le lieu,

kalara abende : l'ordonnance

Alu : le jour

Mêlu (melou) : les jours

 

Mëte : ces

Mêlu mëte : ces jours, à cette époque

Elan : le décompte, le recensement

Abiali : naissance

Elan osu : le premier recensement,

Adzoe : il (elle) commande

Adzoege nnam : le gouverneur

Bod : les gens, les personnes

Bësë : toutes, tous

Bod bësë : tous les gens, toutes les personnes

Bëkëlë : ils (elles) se rendaient, se déplaçaient A-tileban : s'inscrire

Dzal abiali : le village de naissance, la ville de naissance

Dzal abiali die: son pays de naissance

Repost 0
28 mars 2016 1 28 /03 /mars /2016 20:30

Mbembe Ngogë : Good evening; bonsoir

Mbembe Ngogë a Christian, Ndou Önë Ya? : Good evening Christian, How are you? ; Bonsoir Christian, comment vas-tu?

Mënë voa, Ngan. Ä waa-ki ? : I'm fine thank you. And you? ; Je vais bien, merci. Et toi?

Maa-fë, Ngan. : Fine, thank you. ; Bien, merci.

Änë-me An-nom Jacques. : This is my husband James. ; C'est mon mari Jacques

Ä Yosep, Christian nüa. : Joseph, this is Christian. ; Joseph, je te présente Christian

Mbembe Ngogë ä Yosep. : Pleased to meet you. ; Enchanté (Bonsoir) Joseph

Mininga Wämä nua. : May I introduce my wife. ; C'est (puis-je présenter) ma femme

Änë-dzona Catherine : She's Catherine ; Elle s'appelle Catherine

Wö-ngabyali vë ? : Where did you born? Où êtes-vous né?

Më-ngabyali ä-nnam Cameroon : I'm born in Cameroon; Je suis né au Cameroun

Wäa-ning vë a-Fulensi ? : Where do you live in France? ; Où vivez-vous en France?

Bya-ning ä Paris. Ä-wäa-ki ? : We live in Paris. And you ? ; nous vivons à Paris. Et vous?

Bï-byaning ä Londres. : We live in London. Nous vivons à Londres.

Repost 0
27 mars 2016 7 27 /03 /mars /2016 16:50

Mêlu mëte, ndo fo kalara abende Caesar Augustus angakui, na bëbo elan asu si esë.

Elan osu dzi engabooban hala Kyrinus adzoege nnam Syria. Bod bësë bëkële hem bëkëlë tilëban, anë nyolo a dzal abiali die. Yoseph angatye a dzal Nazareth, a nnam Galilea, a bëdë a nnam Yudea, a dzal David, dzoe na Bethlehem, amu angabë mod ya nda-ete a mvon-bod David, , na akë tilëban, ban Maria ngal woe, ya angabë nduu-abum.

Ndo lazu kui na, hala bëtoa we, mëlu ya angabë bëlë na abie mësuli fo. Ndo hem angabie ntol moan woe, man fam; aman nye wogo a biye ete, ndo angaboe nye a ebeg, amu afola langabë ki bo a nda bëyen.

==================================

À cette époque, l'empereur Auguste donne l'ordre de compter les habitants de tous les pays.

C'est la première fois qu'on fait cela. À ce moment-là, Quirinius est gouverneur de Syrie. Tout le monde va se faire inscrire, chacun dans sa ville de naissance. Joseph avait donc quitté la ville de Nazareth en Galilée pour aller en Judée, à Bethléem. C'est la ville du roi David. En effet, David est l'ancêtre de Joseph. Joseph va se faire inscrire avec Marie, sa femme, qui attend un enfant.

Pendant qu'ils sont à Bethléem, le moment arrive où Marie doit accoucher. Elle met au monde son premier enfant, un fils. Elle l'enveloppe dans une couverture et elle le couche dans une mangeoire. En effet, il n'y avait pas de place pour eux dans la salle où logent les gens de passage.

Repost 0
26 mars 2016 6 26 /03 /mars /2016 23:44

Ebug : la parole

dzili : voila

Abok : la fête

Mimboan : les oeuvres

Abog : l'époque

Abog te: cette époque, en ce moment là

Mimbog : la prison

an-na mimbog : elle (il) est en prison

awog: entendre, elle (il) entend

mi : du

angayi : elle (il) voulait

Bëyëgë : les élèves, les disciples

Boe : les siens, siennes

Angalom: elle (il) envoya, expédia

Bè : Deux

Bëbè : deux

në : qu'elles, qu'ils

bëke : qu'elles (qu'ils) aillent

nye: lui, elle

sili demander

sili na : lui demander quoi

angayalan : il (elle) leur a répondu

ai : avec

bo : eux, elles

na : ceci

midugan: retournez voir

mindidim : les aveugles

miyënë : voyaient

mimbobog : les handicapé

miwulugu : marchaient

Repost 0
Published by LABEL NGONGO - dans Ewondo mimbog
commenter cet article
26 mars 2016 6 26 /03 /mars /2016 15:40

Yian Nti mkpaman dzia.

Yian Nti dzia, mina bod ya si-ndon esë.

Yian Nti dzia, vaan dzoe die maa!

Amos y'amos osë, miyëdëgan akode die,

A minnam misë, miyëdëgan duma die,

A mëyon mëse, miyëdëgan mësimba moe!

Yob ataag, si-ndon esana ai mëfon,

moan mëdzimbigi ai ntud ngul ya ete,

Mëfub bidi mayi tag ai akuma ôsë ya ete,

abog te bile bisë ya mëfan biayi san ai mëfon.

Mintag a mis më Nti, amu aso ya,

amu aso ya na azu tsig si-ndon ntol,

ai sosoo woe, ayi tsig ntol a nguma si osë,

aï bëbëla woe, ayi tsig ntol mëyon mësë.

=================

Chantez au Seigneur un chant nouveau,

Chantez au Seigneur, terre entière;

Chantez au Seigneur, bénissez son nom!

Proclamez son salut de jour en jour;

Annoncez sa gloire parmi les nations,

Ses merveilles parmi tous les peuples!

Que les cieux se réjouissent, que la terre exulte,

Et que grondent la mer et ses richesses ,

Que la campagne tout entière soit en fête,

Que tous les arbres des forêts crient alors de joie

Devant le Seigneur, car il vient,

Car il vient pour gouverner la terre,

Il gouvernera le monde avec justice ,

Et les peuples selon sa loyauté.

Repost 0
Published by LABEL NGONGO Christian Antoine - dans Alu Y'ana Ewondo Label Ngongo Christian Yob mayi abog te Amos mëyon
commenter cet article
25 mars 2016 5 25 /03 /mars /2016 12:19

Alana lë kalara mvomvom Paulus man Apostel angatil titus

Afu-nnem Zamba Nkode wan angayene a mis më bod bësë.

Ayëgëlë bia na bidzoge mbe enyin ai minyian ya si-ndon mu,

binyin hem a si-ndon te ai mëtie, ai sosoo, ai won Zamba,

ntye biayanga ngaaga mvoam, asoo lë duma lë Zamba nen, Nkode wan Yesus Kristus ,

ya angavë ny'emen asu dan, na akode bia a nsem osë, afubu fë ny'emen ayon ya lanyeb nye a nnem, a laton hë mam më sosoo.

Ebug Nti dzil

====================================

Epître de Saint Paul apôtre à Tite

Car la grâce de Dieu, source de salut pour tous les hommes, a été manifestée.

Elle nous enseigne à renoncer à l'impiété et aux convoitises mondaines,

et à vivre dans le siècle présent selon la sagesse, la justice et la piété,

en attendant la bienheureuse espérance, et la manifestation de la gloire du grand Dieu et de notre Sauveur Jésus Christ,

qui s'est donné lui-même pour nous, afin de nous racheter de toute iniquité, et de se faire un peuple qui lui appartienne, purifié par lui et zélé pour les bonnes oeuvres.

Parole du Seigneur

Repost 0
24 mars 2016 4 24 /03 /mars /2016 21:14

Ayon lembë wulugu a dibi etere, ayon te lëyen mod mfiè; bod bembë ngudu a ekid afan, bëyanga awu, bod bëte, mfiè otole bo a mis. Wamen ongabulu ayon, ndo wandziki bo këgëlë mintag. Bayi tag a mis moe h'anë bakare tag a amos mëkoe, h'anë wayem n'yoyok oman bi minkom, h'anë n'yoyok wakaban biem bi nsa. Efanga ya embë fana nye a kin, nkas ya ombë tondege nye mëban, ntum edzoe ya bembë tibili nye ai wo, waman bia bug bisë, anë ongabo a abog Madian. Wamen ongabulu ayon,

Amu yë na, ebobog moan ebiali bia, moan avëeban bia; bakpele nye ndem edzoe a mëban, ndo bayi nye yole dzoe na: "Bësë-kama, Mëfëgë-Mëfëgë, Ngungul Zamba, Esia-ayon-y'okidi, Nkukuma mvoè".

Edzoe dzie yakë yatsaman oyab, mvoe dzie tege ai sug.Ayi tobo a etoa David, anono fë edzoe dzie, ayi dzo wone, atelel fë dzo tëtëlë ai bëbëla, ai sosoo, atarigi ana, akëlë kui a koam. Nti Zamba minkunda n' nye hem ayi bo asu-esie te.

Ebug Nti Dzili.

===================================

Le peuple qui marchait dans les ténèbres Voit une grande lumière; Sur ceux qui habitaient le pays de l'ombre de la mort Une lumière resplendit. Tu rends le peuple nombreux, Tu lui accordes de grandes joies; Il se réjouit devant toi, comme on se réjouit à la moisson, Comme on pousse des cris d'allégresse au partage du butin. Car le joug qui pesait sur lui, Le bâton qui frappait son dos, La verge de celui qui l'opprimait, Tu les brises, comme à la journée de Madian.

Et la domination reposera sur son épaule; On l'appellera Admirable, Conseiller, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la paix.

Donner à l'empire de l'accroissement, Et une paix sans fin au trône de David et à son royaume, L'affermir et le soutenir par le droit et par la justice, Dès maintenant et à toujours: Voilà ce que fera le zèle de l'Éternel des armées.

Repost 0

Articles Récents

Liens