Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

17 janvier 2010 7 17 /01 /janvier /2010 19:19

Wä-a              toi

Mä-a          moi

Biä-a                 nous

Wa l                  a main

Mina vous


Wolo           ramasse

Ma wolo             je ramasse

Wa wolo            tu ramasses

Bia wolo             nous ramassons

 


Bibuk            les mots (des phrases)

Mod          (se prononce MOTT)           la personne

Bod l                 es personnes
Besë            tous (toutes)

Mayi             je veux

Wayi           tu veux

Ayi               il (elle) veut

 


A wu         la mort

Bod Besë bayi man wu         toute les personnes mourront
(pour signifier qu’elles mourront un jour)


Mon-go               l’enfant

Bon-go            les enfants


A-nyu            Il (elle) boit

Ma-nyu          je bois

Wa-nyu            tu bois


Ofumbi              l’orange

Ofumbi-biti                 le citron


Ma-nyu ofumbi-biti                    je vois du citron


Ebé (se prononce IBË)               le fossé

A-ku ebé               il (elle) tombe dans le fossé)



Ma-yem               je sais (connais)

Menga-yem           j’ai connu

Anga-yem              il (elle) a connu



Mu (se pronoce mou)              ici

Me-në mu               je suis ici (ou là)

A-në mu               il est ici

Benë mu           ils (elles) sont ici


Bombo           le moustique


Minga                   la femme

Bininga               les femmes

Ma-be-ki bi moni            je n’ai pas encore reçu l’argent

Ange-ne ki-bi moni         il (elle) n’a pas encore reçu l’argent

N-nom            le vieux (la vieille)

Repost 0
Published by NGONGO - dans ewondo
commenter cet article
7 janvier 2010 4 07 /01 /janvier /2010 17:23

Atarigi abog te  (se prononce comme cela est écrit) : Dès ce moment // ou A partir de ce moment


Ndo 
: Alors


Anga tari :
Il commença ou il débuta.


Bikad mam : Le prêche ou l’enseignement des nouvelles


Anga tari na ake abo bikad mam : Il commença à prêcher


Yesus anga tari na ake abo bikad mam : Jésus commença à prêcher,

 


Nye na : Il disait


Minsem : Les péchés


Singan minsem mian : Repentez-vous


Amu : Car ou Parce que


Ayoan ou Ayon : Le ciel ou les cieux


Amu Ayon ya yob anku so :  car le royaume des cieux est proche.

 

 

Nloe ou Anloe : L’appel ou la révélation


Beyege Be osu : Les apôtres ou les disciples


Nloe Beyege be osu : L’appel des apôtres ou l’appel des disciples.

Repost 0
Published by NGONGO - dans ewondo
commenter cet article
28 décembre 2009 1 28 /12 /décembre /2009 16:00

 

Mon titre traduit : Langue Ewondo – Je cherche des mots (et des phrases) pour les personnes qui veulent apprendre l’Ewondo

 

Ma dzen

 

Je cherche

 

Wa dzen

 

Tu cherches

 

A dzen

 

Il (elle) cherche

 

Bya dzen

 

Nous cherchons

 

   

Bibug (Biboug)

 

Les mots (les phrases)

 

   

Asu (se prononce assou)

 

Pour

 

   

Bot

 

Les gens

 

   

Assou (peut également indiquer)

 

La figure (face du corps humain)

 

   

Ma sob

 

Je lave

 

Wa sob

 

Tu laves

 

A sob

 

Il (elle) lave

 

Bya sob

 

Nous lavons

 

   

Ma sob Assou

 

Je me lave la figure

 

Wa sob Assou

 

Tu te laves la figure

 

   

A sob nual

 

Il se lave (lave son corps)

 

   

Mvuss (se prononce Mvouss

 

Le dos

 

   

Ma sob wa Mvuss

 

Je te lave le dos

 

A sob wu Mvus

 

Il (elle) te lave le dos

 

   

Metoua

 

La voiture

 

   

Bya sob Metoua

 

Nous lavons la voiture

 

   

Nda

 

La maison (lappartement)

 

   

Ma sob Nda

 

Je lave (nettoie) la maison

 

   

Ngogelan

 

La prière

 

Ma Kogelan

 

Je prie

 

Wa kogelan

 

Tu pries

 

   

Mvende

 

Conseil (avertissement, commandement)

 

   

Zen

 

Le chemin

 

Zen Dokten

 

Le chemin du catéchisme

Oyag

 

Tu apprends

 

Oyag dokten

 

Tu apprends le catéchisme

 

   
 Oken La bague 
Repost 0
Published by NGONGO - dans ewondo
commenter cet article
28 décembre 2009 1 28 /12 /décembre /2009 15:51

NKOBO EWONDO – MA DZEN BIBUG ASU BOT BAYI NA BE YEGE EWONDO

Mon sous- titre traduit : Langue Ewondo – Je cherche des mots (et des phrases) pour les personnes qui veulent apprendre l’Ewondo

 

Ma dzen

 

Je cherche

 

Wa dzen

 

Tu cherches

 

A dzen

 

Il (elle) cherche

 

Bya dzen

 

Nous cherchons

 

   

Bibug (Biboug)

 

Les mots (les phrases)

 

   

Asu (se prononce assou)

 

Pour

 

   

Bot

 

Les gens

 

   

Assou (peut également indiquer)

 

La figure (face du corps humain)

 

   

Ma sob

 

Je lave

 

Wa sob

 

Tu laves

 

A sob

 

Il (elle) lave

 

Bya sob

 

Nous lavons

 

   

Ma sob Assou

 

Je me lave la figure

 

Wa sob Assou

 

Tu te laves la figure

 

   

A sob nual

 

Il se lave (lave son corps)

 

   

Mvuss (se prononce Mvouss

 

Le dos

 

   

Ma sob wa Mvuss

 

Je te lave le dos

 

A sob wu Mvus

 

Il (elle) te lave le dos

 

   

Metoua

 

La voiture

 

   

Bya sob Metoua

 

Nous lavons la voiture

 

   

Nda

 

La maison (lappartement)

 

   

Ma sob Nda

 

Je lave (nettoie) la maison

 

   

Ngogelan

 

La prière

 

Ma Kogelan

 

Je prie

 

Wa kogelan

 

Tu pries

 

   

Mvende

 

Conseil (avertissement, commandement)

 

   

Zen

 

Le chemin

 

Zen Dokten

 

Le chemin du catéchisme

Oyag

 

Tu apprends

 

Oyag dokten

 

Tu apprends le catéchisme

 

   
   
Repost 0
Published by NGONGO - dans ewondo
commenter cet article
30 octobre 2009 5 30 /10 /octobre /2009 22:27

Ma yege lan Ewondo mbol me dzogue nkobo koam  :   (J'apprends la langue ewondo car j'ai délaissé le dialogue depuis longtemps)


A Tara ngul bo mësë, tin si esë ai tin mod, abë Kristus ya avëë, Nti mëbog mësë, abë Nsisil ya wafubu si ndon esë, duma, olugu ai ongëmë bibOO ai wa, a bisëb bisëb.


NB : J’ai envie de m’exprimer en quelque mots sommaires pour me remettre dans le bain


Wa : La main


Vug
(se prononce VOUK)  :   L’épingle à nourrice


Bibuk
: Les paroles


Bod besë bay man wu
: Toutes les personnes vont mourir


Mod
(se prononce mott) : Une personne


Bon-go
: Les enfants


Nlan
(se prononce anlan) : Une histoire


Ban
: Avec ( et avec)


Manyan
: Frère


Nlan Simon ban manyan Thierry
: L’histoire de Simon avec son frère Thierry


Angabo na
: Il était une fois.


Nnam Ewondo
: Le village des ewondo


Makat na
: Je dis


Makat wa na
: Je te dis que


Wadzën
: Tu cherches


Kël wadzen
: Va chercher (rechercher)


Kel wadzen Ngongo
: Va chercher Ngongo


Nda
: La maison


Nda Zamba
: La maison de Dieu


Bidzi
: Le (manger) le repas


Kël dzen bidzi
: Va chercher le repas comme cela peut correspondre à : Va acheter à manger)

Repost 0
Published by NGONGO - dans ewondo
commenter cet article
23 octobre 2009 5 23 /10 /octobre /2009 02:55

Le Cameroun est situé en Afrique Centrale, au fond du golfe de Guinée.

Il est limité au Nord par le Tchad, à l’Est par la République Centrafricaine, au Sud par le Congo, le Gabon et la Guinée Equatoriale, à l’Ouest par le Nigéria.

Le Cameroun est un pays qui compte plusieurs grandes villes parmi lesquelles YAOUNDE, la capitale politique du pays qui compte plus d'un million d'habitants, DOUALA, la capitale économique compte plus de deux millions d'habitants.

Ensuite viennent des villes comme GAROUA, BAFOUSSAM, MAROUA, BAMENDA, ... qui sont d'importants centres urbains.

POPULATION

Le Cameroun compte 240 ethnies, réparties en trois grands groupes (Bantous, Semi-Bantous, Soudanais) et correspond à 240 langues nationales. Les ethnies les plus représentatives sont :

Bantous:

Béti, Bassa, Bakundu, Maka, Douala, Pygmées
Semi-Bantous: Bamiléké, Gbaya, Bamoun, Tikar
Soufdanais: Foulbé, Mafa, Toupouri, Arabes-Choas, Moundang, Massa, Mousgoum,…

LANGUES

Le français et l’anglais sont les langues officielles, elles sont parlées respectivement par 70 % et 30 % de la population. L’Espagnol et l’Allemand sont également connues par de nombreux citadins.

RELIGIONS

Le Cameroun est un état laïc.
Deux principales religions y sont pratiquées: le Christianisme et l’Islam. On note aussi la pratique de l’Animisme par de nombreuses populations.

FETES

Fêtes religieuses:


Vendredi Saint, Pâques, Ascension, Pentecôte, Assomption, Noël, fin de Ramadan, fête du mouton.

Fêtes légales:


Jour de l’An, fête de la Jeunesse (11 Février), fête du Travail le 1er Mai, Fête nationale le 20 Mai.

SAISON TOURISTIQUE

En dehors de la chasse sportive qui se pratique dans la partie septentrionale du pays de novembre à mai, la saison touristique couvre toute l'année et les touristes peuvent visiter le Cameroun tout le long de l'année.

Climat et météo:

La saison sèche se situe de novembre à avril.

TEMPERATURES MINIMA ET MAXIMA: De 23 à 31°C en janvier et de 21 à 35° C en juillet.

Code ISO du Pays:

Décalage(s) horaire(s) / Paris : 1 heure l'été, pas de décalage en hiver

LES 10 REGIONS du Cameroun
1- Région de l'Adamaoua
2- Région du Centre
3- Région de l'Est
4- Région de l'Extrême-Nord
5- Région du Littoral
6- Région du Nord
7- Région du Nord-Ouest
8- Région de l'Ouest
9- Région du sud
10- Région du sud-ouest

CM
Code téléphone du Pays: +237
Bonnes et mauvaises saisons

La Région de l'Adamaoua

Capitale régionale : Ngaoundéré
Population : 681 362 hbts
Superficie : 63 701 km2
Nombre de départements : 05
Densité : 10,7 hbts/km2

Aspects touristiques:


Chà¢teau d'eau du Cameroun, cette région est la zone par excellence des lacs de cratère, des ranches, des sources thermo minérales, des réserves de faunes et des grottes. Présence de Lamidats et des ethnies féodales.

La Région du Centre

Capitale régionale : Yaoundé
Population : 2 272 259 hbts
Superficie : 68 953 km2
Nombre de départements : 10
Densité : 32,96 hbts/km2

Aspects touristiques:


Cette région qui abrite la capitale politique du pays offre aux visites plusieurs formes d'attractions. On citera :
- la visite des sites naturels très nombreux dans la région dont les grottes d'Akok-Bekoé
- la visite des monuments et des traces de la colonisation dont la statue de Charles Atangana, premier chef des Ewondos, l'ethnie autochtone de la capitale.
- La visite de la réserve forestière d'Ottomo (Ngounou)

La Région de l'Est

Capitale régionale : Bertoua
Population : 711 651 hbts
Superficie: 109 002 Km2
Nombre de départements : 04
Densité : 6,53 hbts/km2

Aspects touristiques:


Le visiteur pourra sillonner la vaste étendue de forêt qui couvre cette région. Il vous sera facilement aisé de visiter les campements des pygmées, la réserve du Dja et de vivre la Culture des Gbaya et Maka principales ethnies de cette vaste région.

La Région de l'Extrême-Nord

Capitale régionale : Maroua
Population : 2 553 389 hbts
Superficie : 34 263 km2
Nombre de départements : 06
Densité : 74,52 hbts/km2

Aspects touristiques:


Ici le visiteur aura le choix entre le cynégétique, les grands lamidats, les paysages lunaires des Kapsiki, les grottes, les grandes chefferies, les lacs à forte concertation d'hippotames, les centres artisanaux ou encore les fantasias?
On trouve de grands parcs nationaux :
- le parc national de Kalamaloué à Kousseri
- le parc national de waza à waza
-le parc national de Mozogo Gokoro à Koza

La Région du Littoral

Capitale régionale : Douala
Population : 1 861 463 hbts
Superficie : 20 248 km2
Nombre de départements : 04
Densité : 91,93 hbts/km2

Aspects touristiques:


C'est le siège de la culture du "Ngondo" grande fête traditionnelle des Sawa (appellation désignant les peuples de l'eau, autochtones de la région). C'est une région propice au tourisme balnéaire. Douala est non seulement le point de chute pour ceux qui visite le Cameroun, mais aussi la zone de concentration des monuments historiques en dehors des visites des chutes d'Ekom Kam, du lac OSSA et des autres sites naturels de la région, le visiteur aura aussi à visiter les grandes plantations industrielles du Cameroun.

La Région du Nord

Capitale régionale : Garoua
Population : 1 145 038 hbts
Superficie : 66 090 km2
Nombre de départements : 04
Densité : 17,33 hbts/km2

Aspects touristiques:


le visiteur aura face à lui une gamme très variée de produits touristiques. Ces produits multiformes se présentent sous forme de parc nationaux, de lamidats traditionnels, de plans d'eau (la benoué, le barrage de lagdo), de zone de chasse, de fantasias, de rites traditionnels, de sites archéologiques (traces de dinosaures). Les principaux parcs nationaux de la région sont :
- le parc national de la Bénoué
- le parc national de boubandjida
- le parc national du Faro

La Région du Nord-Ouest

Capitale régionale : Bamenda
Population : 1 702 559 hbts
Superficie : 17 300 km2
Nombre de départements : 07
Densité : 98,41 hbts/km2

Aspects touristiques:


Zone de montagnes, cette région est une continuité de la région de l'Ouest. ses sites naturels, son paysage verdoyant, ses chefferies, ses chutes et son artisanat font cde cette région un haut lieu de tourisme camerounais.

La Région de l'Ouest

Capitale régionale : Bafoussam
Population : 1 843 518 hbts
Superficie : 13 892 km2
Nombre de départements : 08
Densité : 132,7 hbts/km2

Aspects touristiques:


Zone de montagne, de chutes impressionnantes, de grandes chefferies Bamiléké et de lacs de cratères, c'est l'une des régions du Cameroun à tradition de funérailles (carnaval lors du culte des morts entre les mois de novembre et de février) et du nguon (grande fête de rassemblement du peuple Banoum, novembre-décembre).

La Région du Sud

Capitale régionale: Ebolowa
Population : 514 336 hbts
Superficie : 47 191 km2
Nombre de départements : 04
Densité : 10,9 hbts/km2

Aspects touristiques:


Zone de forêt dense et des iles naturels, offre aux visiteurs un cadre féérique de repos au bord de la mer avec des plages de sable doré, et des promenades aux chutes de la Lobé.
Les côtes camerounaises étant restées vierges, le visiteur peut ainsi du même coup admirer la flore (mangrove) et la faune aquatique, dans cette région propice au tourisme balnéaire.

La Région du Sud-Ouest

Capitale régionale : Buéa
Population : 1 153 125 hbts
Superficie : 25 410 km2
Nombre de départements : 06
Densité : 45,38 hbts/km2

Aspects touristiques:


Cette région abrite le plus haut sommet du pays, le mont Cameroun, et s'ouvre sur l'Océan atlantique; c'est une région propice au tourisme balnéaire. Au delà des différents produits touristiques qu'offrent cette région, le visiteur pourra apprécier le développement de l'écotourisme et visiter le parc national de Korup l'une de forêts humides les plus conservées de l'heure en Afrique.

LE TOURISME AU CAMEROUN

Le Cameroun répond, de loin, aux envies et aux attentes des visiteurs.
Le Cameroun privilégie la nature sauvage avec des phénomènes uniques au monde.
Donnant la possibilité de combiner à loisirs, tourisme de plage et éco-tourisme.

Les "Plus Touristiques"
Situé à la charnière de l'Afrique Occidentale et Orientale et s'étirant du fond du golfe de guinée jusqu'au Lac Tchad, le Cameroun offre des spécificités touristiques que l'on ne regroupe nulle part ailleurs en Afrique dans un même pays : Relief, climat, faune et flore, peuples et traditions.

Cette particularité permet au Cameroun de développer tout au long de l'année plusieurs types de tourisme différents :

Tourisme balnéaire, tourisme de montagne, tourisme de congrès et d'affaires, tourisme de safari et de chasse, éco-tourisme et tourisme culturel.


Mer et plage


le tourisme Balnéaire:

Les 400 Kms de côte Atlantique du littoral camerounais sont propices au tourisme balnéaire dont les principales attractions sont des baies pittoresques, des plages naturelles et sablonneuses, des à®les, des végétations de mangrove et des chutes se jetant directement dans la mer.

PECHE AU LARGE DES PRINCIPALES VILLES COTIERES
Pratiquée de manière artisanale ou industrielle et ouverte à tout amateur de pêche hauturière. Les nombreux fleuves qui irriguent le Cameroun constituent un réservoir d'espèces rares et abondantes qui donnent un caractère tout particulier à la pêche.


Safari et chasse


L'éco-tourisme

LE PARC NATIONAL DE KORUP qui recèle des espèces végétales vieilles de plusieurs millions d'années.

LA RESERVE DE DJA, classée patrimoine de l'humanité par L'UNESCO.

LE MONT CAMEROUN, haut de 4.070m o๠a survécu une flore datant du quaternaire est classé site international pour l'ascension. Site écologique remarquable, il fait l'objet d'un vaste projet de valorisation par une O.N.G allemande "GTZ". Un volcan encore en activité dont la dernière irruption date de mars 2000. Le site bénéficie d'une pluviométrie très élevée (plus de 15m) à Cap Debunscha.

LES SITES DE MAYO-REY portent encore des empreintes fossilisées de dinosaures.


Le Tourisme Culturel

Le Tourisme culturel tire sa richesse:

D’un artisanat développé,

Le tourisme de montagne

Tourisme de Congrès et d'Affaires


Les grandes villes de Yaoundé et de Douala, avec leurs infrastructures de standing international (palais de congrès, aéroports internationaux, hôtels de classe internationale) constituent les principaux pôles de développement du tourisme de congrès et d'affaires.
Le Mont Cameroun, qui surplombe la côte ouest, le Mont Manengouba, à la charnière du Cameroun francophone et du Cameroun anglophone, et le centre climatique de Dschang, bà¢ti sur un plateau s'élevant à 10.800 m au dessus de la mer, constituent les hauts lieux du tourisme de montagne.
Le microclimat de Dschang offre l'un des meilleurs lieux de relaxation du Cameroun.
D’un patrimoine historique également très riche (monuments et vestiges) auquel il convient d'ajouter le bilinguisme français et anglais des camerounais.
De la diversité présentée dans l'art de vivre, le folklore, la religion, l'habitat et même la cuisine. Les cases Massa en forme ovale du Nord du pays sont uniques au monde.
La population camerounaise est une mosaïque de près de 200 groupes ethniques aux coutumes et traditions différentes dont les modes de vie traditionnels subsistent encore avec, au Nord et à l'Ouest, la conservation intacte des chefferies traditionnelles.
L'intégration des préoccupations de préservations de l'environnement dans les projets d'aménagement touristique a conduit au classement et à la protection de certains sites naturels à des fins scientifiques, écologiques et touristiques.
On peut citer notamment :
Tourisme de Safari et de Chasse.
Le Cameroun compte sept parc nationaux dont le plus intéressant et le mieux aménagé est le parc de Waza dans l'Extrême Nord. Ces parc possèdent un important effectif d'animaux représentatifs de la faune africaine (éléphants, lions, girafes, rhinocéros noirs, panthères, buffles, antilopes, hippopotames, hyènes, gorilles, damalisques, guépards, etc...).
Indépendamment des parcs nationaux o๠il est interdit d'abattre des animaux, il existe au Cameroun septentrional quatorze zones de chasse comportant plus de 500 kilomètres de pistes carrossables entretenues.
Dans le domaine du tourisme de Safari, le Cameroun, en Afrique Occidentale et Centrale, vient en tête grà¢ce à une meilleure mise en valeur de ses parcs et ses réserves de faune (Boubandjida) dans l'Adamaoua.
Repost 0
Published by NGONGO - dans ewondo
commenter cet article
29 septembre 2009 2 29 /09 /septembre /2009 17:50

Es war heiß heute :   Il fait chaud aujourd'hui


Ake ayegele a menda me dokten : Il enseignait dans les maisons de doctrine

Bya yege ewondo : Nous apprenons l'ewondo (la langue Ewondo)

 

Ekad Mbembe Foe      :    Proclamation de la bonne nouvelle
Anga bed      :   Il est monté (il a gravi ou encore il gravit)

Nkol   :   La montagne

Ayob    :   Au sommet

Anga bed a nkol ayob      :   Il est monté au sommet de la montagne
Atobo asi    :    Il s’assit {au sol ou (par terre)}
è se prononce ATOBO ASSI
A subu babi     :    s’approcher


Beyege
     :    Les élèves (les disciples)

Beyege boe     :    Ses élèves (ses disciples)

Beyege boe beman nye subu babi     :    Ses élèves (ses disciples) s’approchèrent de lui


Anga yegele bo
     :    Il se mit à les enseigner (instruire)

Mebua     :    La pauvreté  (se prononce MEBOUA)

Nnem      :    Le cœur

Nye na     :    Il disait


Bene Mwoam eba bebele nnem mebua
     :   
Heureux les pauvres de coeur

Amu    :  Parce que

Ayoan     :     Le royaume

Nnam      :    Le pays (le royaume) pour rappel

Lawoge      :    { se prononce IAWOGUE} appartient


Lawoge aï bo Nnam
     :    Leur appartient

Ayoan ya Yob lawoge aï bo     :    le Royaume des cieux est à eux.

Evovoe      :    La douceur


Eba
     :    Ceux

Eba bene     :    Ceux qui sont

Eba bene evovoe     :    Ceux qui sont doux


Mwoam
    :    Heureux (chanceux,Béni}

Si     :    La terre


Bayi bele Si
    :    Ils obtiendront la terre

Bene mvoam eba bene evovoe   :   Heureux les doux ( Heureux ceux qui sont doux)


Soso
     :    La justice (se prononce SOSSO)

Zié      :    La faim

Mawog Zié     :    J’ai faim


Ekode
     :    Soif

Mawog Ekode     :    J’ai soif


Aï       :          Et

Asu      :    Pour


Me Dzié ya
     :    Je suis rassasié

Bene mwoam eba bawog zié aï ekode asu soso     :    Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice :


Amu bayi dzié    :    
 Ils seront rassasiés

Nnem ngol      :    Le cœur du pardon (de la miséricorde)


Bene mvoam eba bebele nnem ngol
     :   
Heureux les miséricordieux 

Amu bayi bo yen ngol     :    Ils obtiendront miséricorde


Nnem mfuban
     :    Le cœur pur (propre)

Minnem      :    Les coeurs


Bene mvoam eba bene minnem mfuban
     :   
Heureux les coeurs purs 
Meyen Zamba      :    Je verrais Dieu

Amu bayi yen Zamba     :    ils verront Dieu 


Mine mvoam
   :    Vous êtes heureux

Ake até wa      :    Il t’insulte

Bake Bata mina      :    Ils continuent de vous insultez

Betsidan mina Azut     :    Ils vous (persécutent) poursuivent

Azut    :     Aux fesses (se prononce AZOUT)


Bebugu mina medzo
     :    Ils disent faussement toutes sorte de mal contre vous (se prononce BOUBOUGOU MINA MEDZO)

Taan      :    (Le a est traînant) Réjouissez vous

 

Te mod      :    Que personne

Mvende     :    La loi

A tsam     :    Abolir

Te mod Ake tsog na menga zu tsam mvende     :    Que personne ne croît que je suis venu abolir La loi

Memvende     :    Les commandements

Repost 0
Published by NGONGO - dans ewondo
commenter cet article
28 septembre 2009 1 28 /09 /septembre /2009 17:04
Bya Yege anLan Ewondo      :    Nous apprenons la langue Ewondo
Mayegele      :   J'enseigne (J'instruis)
Awulu      :    Il marche
A nnam      :    Le pays (le royaume)
Akele awulu      :    Il s'en allait en marchant (il marchait ou il continuait à marcher)
A nnam antangan      :    Au pays du blanc (qui aussi bien vouloir dire : La France, Les USA, etc)
Ose      :    Entier (Tout) ====> se prononse OSSE
 A nnam ose      :    dans tout le pays (dans tout le royaume)
Abo Bod      :    chez les gens
Nda      :    La maison
Menda      :    Les maisons
Dokten    :    La doctrine (l'enseignement religieux : musulman, chrétien, juif, etc...)
Menda me dokten      :    Les lieux (maisons) d'enseignement : les synagogue, les salles paroissiales de cathéchisme, les salles coraniques
Makoan      :    Je suis malade
Wakoan
     :    Tu es malade

Byakoan
     :    Nous sommes malade
s

Ayon Zamba      :    Le royaume de Dieu
Mbembe Foe
     :    La bonne nouvelle
Mbembe Foe ya Ayon Zamba      :   La bonne nouvelle du Royaume de Dieu
Ake asie bod akoan ase aï mintye mise
     :   { se prononce :: AKE ASSIé Bod AKOAN ASSE AÏ MINTYE MISSE} Il guerissait les gens ayant toutes sortes de maladies et toutes sortes d'infirmités
Dzoe      :    Nom
Dzoe die      :    Son nom (Sa renommée)
Beza nye      :    On venait (Ils venaient)
Mekyae mese      :    De toute sortes
A nyoal
    :    au corps
Aï eba bengabe bele beb minsisim a nyoal      :   Les possédés { Et ceux qui avaient un mauvais esprit}
Etitib      :    Les aveugles


_________________________________________________________________________________________
Jésus, parcourait toute la Galilée,
enseignait dans leurs synagogues, proclamait la Bonne Nouvelle du Royaume de Dieu, guérissait toute maladie et toute infirmité dans le peuple.  Sa renommée se répandit dans toute la Syrie et on lui amena tous ceux qui souffraient, atteints de maladies et de tourments de toutes sortes : possédés, épileptiques, paralysés ; et il les guérit. De grandes foules le suivirent, venues de la Galilée, de la Décapole, de Jérusalem, de la Judée, et de la Transjordanie.

_________________________________________________________________________________________

Yesu akele awulu a nnam Galilea ose, ake ayegele a menda me dokten, ayedegan Mbembe Foe ya Ayon Zamba, ake asie bod akoan ase aï mintye mise.
Dzoe die ayaman a fo a nguma Syria, beza nye lede akyae minkokoan ase, aï eba besimenan aï mintye mekyae mese,
aï eba bengabe bele bebe minsisim a nyoal, aï eba befasa kanda aï mintet.
Abwi etitib bob aza laton nye, betiege a Galilea aï a Dekapol, aï a Yerusalem, aï a Yudea aï a Yordan ayat.
Repost 0
Published by NGONGO - dans ewondo
commenter cet article
16 septembre 2009 3 16 /09 /septembre /2009 11:11
Anga wog  :   Il a apprit
A mimbog  :   à la prison
Befudi ya  :   Ils ont déja mis
Befudi ya Lukas a mimbog  :   Ils ont déja mis Luc en prison (ou encore ::> Ils ont arrêté Luc)
Ndo  :   Alors
Anga ke  :   Il est allé (il est parti :::> il s'en est allé;::> il s'est retiré)
Abog Mattheus anga wog na befudi ya Lukas a mimbog, ndo anga ke a Mfufub Raphaël  :   Lorsque (quand) Matthieu a apprit (ou apprit) l'arrestation de Luc, alors il est parti à Saint Raphaël (pour ceux qui ne savent pas dans {Sud de la France})
Akodo a Sarcelles  :   Il quitta Sarcelles

Ake tobo a Geneva a ntsag mang  :   Il vint habiter à Genève, ville située au bord d'un lac
Mfa ya nkon nnam Suisse aï Luxembourg  :   Près des territoires de la Suisse et du Luxembourg
Anyu  :   la bouche
Anyu mod annam (chef du pays)Sarkozy  :   la bouche du Président Sarkozy
Mod annam :  chef du pays
Zen  :   la route (le chemin: la voie)
Zen ya mang, Nnam ya Yordan ayat  :   la route de la mer (ou du lac) et pays au-delà du Jourdain

_____________________________________________________________________________________
Evangile selon saint Matthieu - Chapitre 4 verset 12

Quand Jésus apprit l'arrestation de Jean Baptiste...
il se retira en Galilée.  Il quitta Nazareth et vint habiter à Capharnaüm, ville située au bord du lac, dans les territoires de Zabulon et de Nephtali. Ainsi s'accomplit ce que le Seigneur avait dit par le prophète Isaïe :

Pays de Zabulon et pays de Nephtali,
route de la mer et pays au-delà du Jourdain,
Galilée, toi le carrefour des païens :

le peuple qui habitait dans les ténèbres
a vu se lever une grande lumière.
Sur ceux qui habitaient dans le pays de l'ombre et de la mort,
une lumière s'est levée
.

A partir de ce moment, Jésus se mit à proclamer : « Convertissez-vous, car le Royaume des cieux est tout proche. »
-----------------------------------------------------------------------------------
Medugan ya Galilea  " Le retour en Galilée"

Abog Yesu anga wog na befudi ya Yohanes a mimbog, ndo anga ke a Galilea. Akodo a Nazareth, ake tobo a Kafarnaum a ntsag man, mfa ya nkon nnam Zabulon aï Neftali, mbol ye na anyu profet Isayas atoban na:
  Nnam Zabulon aï nnam Neftali,
  Zen ya man, Nnam ya Yordan ayat, Galilea meyon!
  Ayon y'angabe ngudu a dibi etere, ayen mod mfié;
  Eba bengabe toa a nnam dibi, a ndon awu, mfié ofié bo.

Atarigi abog te, ndo Yesu anga tari na ake abo bikad mam, nye na: <<Singan minsem mian, amu ayon ya yob ankun so>>



Quand Jésus apprit l'arrestation de Jean Baptiste, il s'en alla (se retira) en Galilée.



Repost 0
Published by NGONGO - dans ewondo
commenter cet article
4 août 2009 2 04 /08 /août /2009 17:18
Les Tentations de Jésus "par le Démon après son baptême" dans le désert

Mebobela Ya Nkod-Nnam

Alors Jésus fut conduit au désert pour être tenté par le démon. Après avoir jeûné quarante jours et quarante nuits, il eut faim. 3 Le tentateur s'approcha et lui dit : « Si tu es le Fils de Dieu, ordonne que ces pierres deviennent des pains. » 4 Mais Jésus répondit : « Il est écrit : Ce n'est pas seulement de pain que l'homme doit vivre, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu.

Ndo fo Nsisim onga ke ai Yesu a nkod-nnam ne satan ake nye bobolo. Anga ki bidi  a tan memos mewom menyi ai melu mewom menyi, ndo anga tari na awog zie. Ndo mbobolo anga subu a angabe, nye ai nye na: "Nge one fo mon Zamba, bendege e ngog nyi ne evenan bembanela. Ndo anga yalan nye na :

Nsisim :                   L'esprit
Onga ke :                 Etait allé(e)   "s'en est allé(e)"
Repost 0
Published by NGONGO - dans ewondo
commenter cet article

Articles Récents

Liens