Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

10 août 2015 1 10 /08 /août /2015 22:11

Mis (se prononce MISSE ) : les yeux

Dis : les yeux

endo ane : sont

Alamba : la lumière

Ya : du

Nyol : corps

Nge : Si

Dis doe : tes yeux

Dis doe : vos yeux

Mvoè : santé, bonne santé

Aane mvoè,: sont en bonne santé, sont en bon état

nkuk : la poitrine, le corps

Nkuk nyol : le corps entier

Woe : ton, ta, votre

Ose : tout, toute

Wayi : sera

Fié : éclairé, éclairée

Da hmm (da hem) : mais

Akoan : être malade, est malade,

Lakoan : sont malades

Dibi : l'ombre

Dibi fié : la pénombre

Dibi etere : l'obscurité, l'obscurité en dedans

Aku (se prononce A-KOU) : tomber, il tombe

Wayi ku : va tomber

Abian : comme

azigili : en totalité

Dibi azigili : l'obscurité totale

Repost 0
9 août 2015 7 09 /08 /août /2015 21:51

Bibibiam : les termites (les fourmis blanches)

Miengele : la rouille

Nsoan (se prononce An_Soan): un vers

Bibibian essiki Nsoan : Les termites ne sont pas des vers

Misoan: les vers

Miengele essiki Misoan : la rouille (ou encore quelque chose qui détruit) n'est pas les vers

--------------------------------- ------------------------------------------

" Te miakoan akuma a si mu ;

Bibibiam aï miengele biakar man di,

Minwuwub mibugu menda, mimanene Dzib.

A yob ngo koan akuma daan ; awe, To bibibiam to miengele biadi kik ;

to Minwuwub ya miabug menda, midzibi, Miase kik.

Amu e hom etok akuma dzoe Ene, eye fe nnem wo one wa etere."

----------------------------------------- http://ewondo.over-blog.com/

« Ne vous amassez pas des richesses dans ce monde,

où les termites et la rouille détruisent,

où les cambrioleurs forcent les serrures pour voler.

vous plutôt des richesses dans le ciel, où il n'y a ni termites ni rouille pour détruire,

ni cambrioleurs pour forcer les serrures et voler.

Car ton cœur sera toujours là où sont tes richesses. »

-------------------------- http://pratiquedelewondo.blogs-de-voyage.fr/tag/ewondo/

Repost 0
8 août 2015 6 08 /08 /août /2015 20:40

Akuma y'Ayob

Te miakoan akuma a si mu ; Bibibiam aï miengele biakar man di, Minwuwub mibugu menda, mimanene Dzib. A yob ngo koan akuma daan ; awe, To bibibiam to miengele biadi kik ; to Minwuwub ya miabug menda, midzibi, Miase kik. Amu e hom etok akuma dzoe Ene, eye fe nnem wo one wa etere.

------------------------------------------------------------

Des richesses dans le ciel

Ne vous amassez pas des richesses dans ce monde, où les mites et les vers font tout disparaître ( détruisent), où les voleurs (cambrioleurs) percent les murs (forcent les serrures pour voler). Mais Amassez-vous plutôt des trésors (richesses) dans le ciel, où ni les mites ni les vers ne font des ravages, ou les cambrioleurs ne percent ni ne dérobent. Car où est ton trésor, là aussi sera ton cœur (ton cœur sera toujours là où sont tes richesses).

Repost 0
6 août 2015 4 06 /08 /août /2015 23:32

Te miakoan akuma a si mu ; Bibibiam aï miengele biakar man di, Minwuwub mibugu menda, mimanene Dzib. A yob ngo koan akuma daan ; awe, To bibibiam to miengele biadi kik ; to Minwuwub ya miabug menda, midzibi, Miase kik. Amu e hom etok akuma dzoe Ene, eye fe nnem wo one wa etere.

------------------------------------------------------- Les mots en français

A dzib : voler

A_dzib: il vole

An_wuwub : un voleur

Minwuwub : des voleurs, des cambrioleurs

A_koan : être malade

Akoan : il (elle) est malade

Iakoan : amassez, accumulez

Akuma : les richesses

Si : la terre, le monde

A si mu : dans ce monde

Bibibiam : les vers

Miengele : la rouille

Man di : manger, détruire

Abuk : casser, détruire

Nda : la maison

Menda : les maisons

Repost 0
5 août 2015 3 05 /08 /août /2015 23:19

Asu : le visage, la figure

Atindi : attacher

Te : ne

Bidi : la nourriture

Eki : l’interdit, le refus

Eyon : Quand, lorsque

Miabo : vous, vous faites

Eki bibi : le jeûne,

te miatindi : ne prenez pas

Otad :triste

Otad a asu: le visage triste, l’air triste, la mine renfrognée

Mvol : l’ hypocrite

Atindi asu : attacher le visage, il (elle) attache le visage (la figure), elle (il) a l’air renfrogné

Ane : comme

Ane bod: comme les gens, comme les personnes

be mvol : les hypocrites

bakar bo : ils font , ils font d’habitude ( une habitude dans un acte répété)

Batindi asu : ils changent de visage

Akulut mbol : pour que tout le monde, comme tout le monde

ye na bod betoan: comme si c’était un spectacle

Yen na baki bidi : tout le monde voit qu'ils jeûnent

A bebela emen : Je vous le déclare

Makad : je vous le dis, je dis

Mina: vous

benon ya: ils(elles) l’ont averti

maan maban: leurs affaires, leur récompense

Wabo : tu, tu fais

Mfa: d’un côté

Woe : ton, ta, tes

A nlo : sur la tête

Mfa woe : de ton côté

eyon wabo eki bidi: lorsque tu fais un jeûne, lorsque tu jeûnes

A_sob : laver, il (elle) lave

Manene sob asu doe: lave-toi le visage

Mben: bien

Ayi wa dugan: va te le retourner, va te le rembourser te récompensera.

Okuban : verses toi, renverses toi, parfumes Alobinda : le parfum Alobinda a nlo mbol : parfumes ta tête, afin que ye na Esoa y’asolo : comme ton père suit

Hala, enye ayen eki bidi dzoe, se ki bod: les gens ne se rendent pas compte que tu jeûnes.

Esoa nye ayen to a asoe, ayi wa dugan: Seul ton Père qui est là, dans le secret, le saura et il te récompensera

Repost 0
4 août 2015 2 04 /08 /août /2015 23:58

Abo EKI BIDI A MESOE

« Eyon miabo eki bibi,

te miatindi Otad a asu ane bod be mvol bakar bo

Batindi asu akulut mbol ye na bod betoan Yen na baki bidi.

A bebela emen, makad Mina,

benon ya fo maan maban. » Mfa woe,

eyon wabo eki bidi,

Manene sob asu doe mben,

okuban Alobinda a nlo mbol ye na Esoa y’asolo Hala,

enye ayen eki bidi dzoe,

se ki bod.

Esoa nye ayen to a asoe, ayi wa dugan.

--------------------------------------------------

Enseignement au sujet du jeûne

« Quand vous jeûnez, ne prenez pas un air triste

comme font les hypocrites :

ils changent de visage pour que tout le monde voie qu'ils jeûnent.

Je vous le déclare, c'est la vérité :

ils ont déjà leur récompense.

Mais toi, quand tu jeûnes,

lave-toi le visage et parfume ta tête,

afin que les gens ne se rendent pas compte que tu jeûnes.

Seul ton Père qui est là, dans le secret, le saura ;

et ton Père, qui voit ce que tu fais en secret, te récompensera. »

Repost 0
3 août 2015 1 03 /08 /août /2015 07:14

Dzoé :le nom Mon (se prononce Moan) : le Fils

Esia (se prononce Essia) : le Père

Mfufub (se prononce EM-FOUFOUB) : le

A dzoé : Au nom

Abe bia : chez nous

A Dzoé Esia, Ai Mon, Ai Mfufub-Nsisim

Amen !

A Tara woan one aYob

Dzo Doé, a luguban,

Ayong Doé Azâ abe bia;

E Nyièane woé O Boban a Si,mbol fe ya ayob,

Vâ bia bidi bian ya amos di;

Odzu bia é biandi bia kar woa Bo;

Ane mbol bia biadzu éba ba kar bia biandi;

Te Woa lede bia me bobela;

O Vage bia e mbe dzam.

Amen

---------------------------------------------------------------

Au nom du Père, et du Fils et du Saint-Esprit

Amen !

Notre Père qui es aux cieux

que ton Nom soit sanctifié ,

que ton Règne vienne ;

que ta volonté soit faite sur la terre, comme au ciel.

Donne-nous aujourd'hui notre pain de ce jour;

Pardonne-nous nos offenses,

Comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensé ;

Et ne nous soumet pas à la tentation,

mais délivre-nous du mal.

Amen !

Repost 0
2 août 2015 7 02 /08 /août /2015 16:15

Eyon miakogelan, te miadan bulu

Mengogelan abwi, ane behaiden Bakar bo

bo batsog na nku wadan woge a mfian

he eyon bedabeda abwi.

Te miavu bo,

amu Esia wan ayegan ki meyanan maan ;

ayem mo mingengele tege nye mo kad.

Mfa wan, mikarge kogelan na :

~~Äne antilan he Christian Antoine LABEL NGONGO

A Tara wan y’one a Yob,

A Tara wan y’one a Yob,

Dzoe doe aluguban,

Ayon doe azaag,

Nyian woe oyenan

Asi ane mbol fe ya Yob.

Vaa bia bidi bian y’amos ose.

Odzu bia bikola bian

Ane bia beben bia biadzu eba bebele

Bia bikola.

Te wadzoge bia a mebobela,

Okodege bia a mo me Mbé.

Amu, nge miadzu bod bivus biaban,

Esia wan ya Yob nye ayi fe mina dzu

Dzam deda ; nge mia miadzu ki e bod behog,

Esia wan ya yob nye ayi ki mina dzu.

---------------------------------------------------------------

« Quand vous priez, ne soyez pas comme les hypocrites :

ils aiment à prier debout dans les synagogues

et au coin des rues pour que tout le monde les voie.

Je vous le déclare, c'est la vérité :

ils ont déjà leur récompense

lorsque tu veux prier, entre dans ta chambre,

ferme la porte et prie ton Père qui est là,

dans cet endroit secret ;

et ton Père, qui voit

ce que tu fais en secret, te récompensera.

« Quand vous priez, ne répétez pas sans fin les mêmes choses comme les païens :

ils s'imaginent que Dieu les exaucera s'ils parlent beaucoup.

Ne les imitez pas, car Dieu, votre Père, sait déjà de quoi vous avez besoin avant que vous le lui demandiez.

~~~~Äne antilan he Christian Antoine LABEL NGONGO

Voici comment vous devez prier :

~~Notre Père qui es dans les cieux

“Notre Père qui es dans les cieux,

que ton Nom soit sanctifié

que ton Règne vienne ;

que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.

Donne-nous aujourd'hui notre pain de ce jour

Pardonne-nous nos offenses,

comme nous pardonnons nous aussi à ceux qui nous ont offensé

Et ne nous soumet pas à la tentation,

mais délivre-nous du Mauvais.

[Car c'est à toi qu'appartiennent le règne, la puissance et la gloire, pour toujours. Amen.] ” 14« En effet, si vous pardonnez aux autres le mal qu'ils vous ont fait, votre Père qui est au ciel vous pardonnera aussi. 15Mais si vous ne pardonnez pas aux autres, votre Père ne vous pardonnera pas non plus le mal que vous avez fait. »

Repost 0
1 août 2015 6 01 /08 /août /2015 17:21

Bibuk : (se prononce BI-BOUK): les mots, les paroles

Ma: moi

Wa: toi

Ba: eux, elles

Makogelan: je prie

Wakogelan: tu pries

Akogelan: elle (il) prie

Bakogelan: elles (ils) prient

te: ne

Eyon: quand, lorsque

Miakogelan : vous priez

Atsog: il (elle) croit

Matsog: je crois

Watsog: tu crois

Äne antilan he Christian Antoine LABEL NGONGO

Abwi: beaucoup

Mengogelan abwi: beaucoup de prières

te miadan: ne soyez pas

bulu Mengogelan abwi

Ane (se prononce A-Ne): comme

Behaïden: les païens, les païennes

ane behaiden: comme les païens

Bakar bo: ils (elles) font

Nku (se prononce AN-KOU): le sel

Woge (se prononce WO-GUE): va de pair, s'associe bien, se marie bien

Bo batsog na: elles (ils) pensent que

Okodege : délivre-nous

Mfian (se prononce An-Fian): la soupe

~~Äne antilan he Christian Antoine LABEL NGONGO

Nku wadan woge a mfian: le sel se marie bien avec la sauce (la soupe)

he eyon bedabeda abwi: lorsqu'on en rajoute beaucoup, ne multipliez pas de vaines paroles

Te miavu bo: ne les ressemblez pas

Mebobela: la tentation

Amu (se prononce A-Mou): parce que

Esia: le Père, Dieux

Esia wama: notre Père, mon Père

http://fr.netlog.com/LabelNgongo

Esia wan: votre Père

Meyanan maan: vos besoins, vos demandes

ayem mo: Il les connaît, il sait

mingengele tege nye mo kad: avant même de les lui communiquer, avant que vous le lui demandiez

Mfa wan: de votre côté

~~http://ewondo-labelngongo.blogspot.com/

Mikarge kogelan na: priez toujours ainsi

~~http://pratiquedelewondo.blogs-de-voyage.fr/

Repost 0
16 juin 2015 2 16 /06 /juin /2015 22:08

Minsana me Enyin (difficultés de la vie)

Asu te makad mina na : te miasanan asu enyin dzan na: ndo a bindi dze? To asu nyol dzan na: ndo a bimbod dze? Nga enyin ene ayi mfi abwi alodo bidi? Nga nyol ene ayi mfi abwi alodo mbod? Taman kiege bebe anon ya yob na: mefub tege sie, bidi tege koe, make tsog akag mvon a mengunda; akekwi ndo Esia wan ya yob aton do. Nga mine ayi mfi abwi alodo anon? Za ki fo y’abe mina ane dzam wonolo enyin dze he ntie dzongolo wo mbombog, asu ye na adan sanan abwi? Mfa mbod, dze fo miadan sanan etere? Taman big bisaman ya mefub ane bia buguban: a bine ha nguma ndzug zin tege non, biyie tege tin. Ndo makad mina na, to Salomon emen a duma die ete, andzi ki bod akwi ane dzia y’ete. Zamba angaman hem bodo zeze bilog ya mefan nala: a bine na: ana bitoa, okidi benga tum a ndoan, ngaman hem ayi mina, amvaman ayi mina fok fe, a bod nyebe one abod ba! Te a fe miakar sanan na: bindi dze? Binyu dze? Bimbod dze? E mam mese mala, behaiden basiman ayi mö. Esia wan ya yob ayem mben na mibele meyanan mete mese. Ayon ya yob endo tarigan dzen ayi soso woe, eyon te hem e mama mese mehog mala bayi mina mo dasi. Te a fe miabar sanan ayi okidi; okidi asana asu dié nyémen, Amos ose wayean abim mindzug die.

 

Avoir confiance en Dieu

« Voilà pourquoi je vous dis : Ne vous inquiétez pas au sujet de la nourriture et de la boisson dont vous avez besoin pour vivre, ou au sujet des vêtements dont vous avez besoin pour votre corps. La vie est plus importante que la nourriture et le corps plus important que les vêtements, n'est-ce pas ? Regardez les oiseaux : ils ne sèment ni ne moissonnent, ils n'amassent pas de récoltes dans des greniers, mais votre Père qui est au ciel les nourrit ! Ne valez-vous pas beaucoup plus que les oiseaux ? Qui d'entre vous parvient à prolonger un peu la durée de sa vie par le souci qu'il se fait ? « Et pourquoi vous inquiétez-vous au sujet des vêtements ? Observez comment poussent les fleurs des champs : elles ne travaillent pas, elles ne se font pas de vêtements. Pourtant, je vous le dis, même Salomon, avec toute sa richesse, n'a pas eu de vêtements aussi beaux qu'une seule de ces fleurs. Dieu habille ainsi l'herbe des champs qui est là aujourd'hui et qui demain sera jetée au feu : alors ne vous habillera-t-il pas à bien plus forte raison vous-mêmes ? Comme votre confiance en lui est faible ! Ne vous inquiétez donc pas en disant : “Qu'allons-nous manger ? qu'allons-nous boire ? qu'allons-nous mettre pour nous habiller ? ” Ce sont les païens qui recherchent sans arrêt tout cela. Mais votre Père qui est au ciel sait que vous en avez besoin. Préoccupez-vous d'abord du Royaume de Dieu et de la vie juste qu'il demande, et Dieu vous accordera aussi tout le reste. Ne vous inquiétez donc pas du lendemain : le lendemain se souciera de lui-même. A chaque jour suffit sa peine. »

Repost 0

Articles Récents

Liens