Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

17 octobre 2017 2 17 /10 /octobre /2017 00:14

Kidi : le matin, le jour

Mbembe kidi : bonjour

Wone dzone zaa ? : Comment t’appelles-tu ?

Mene dzone Anton : Antoine, je m’appelle Antoine

Waa_ki : et toi ?

Mene dzone Lauren : Je me nomme Lauren

 

Mene mintag mbol mayem wä : Ravi de te connaître

Mintag : heureux, content

Mbol : comme

Mayem : je connais

Wä ou Waa : toi

Wo_bele mimbug taanha : tu as quel âge ? Quel âge as-tu ?

Twenty-years old : j’ai 20 ans.

Ma_sug : je salue

Makad mina : Je vous le dis

Mfa woe (se prononce EMFA WOE) : De ton côté, De ton point de vue

 

 

Mane : Je suis

Wane : Tu es

Ane : Il (elle) est

 

Nkuk (se prononce NKOUK) : Le corps

Alamba : la lampe

Mvoe (se prononce EMVOUA) : Bonne santé

Nkuk nyol woe ose : Tout ton corps

 

Mayi fié : Je serai éclairé

 

Nge ou Ngue : si

Ma Sob : Je lave

Wa Sob : Tu laves

Asob : Il (elle) lave

BiaSob : Nous lavons

MiaSob:Vous lavez

BaSob : Ils (elles) lavent

 

Ma Sob Asu : Je lave mon visage

Nyol ; le corps

Woe : ton

Ose ou OSSE :complet, tout

 

Nge dis doe ane mvoe, nkuk nyol woe ose wayi fié asaan : Si ton oeil est en bon état, tout ton corps sera éclairé;

 

Alobinda : Le parfum

Wouai ou Nwouai : bon état

 

Alobinda : Le parfum

A Nlo : à la tête

 

Repost 0
1 mai 2016 7 01 /05 /mai /2016 20:53

Dzoe : le nom, un nom

Amu : parce que, car

A-yole : l’appeler

Nti : le Seigneur

Bia : Nous

Bayi : ils voudront

Zamba : Dieu

Bësë-Kama : l’Admirable

Abiali : est né

Mod : Le peuple

Mfiè : les ténèbres

Afiè : s’illuminer

 

Mod mfiè afiè bia ana, amu Nti abiali bia, bayi nye yole dzoe na:

"Bësë-Kama, Zamba, Nkukuma mvoè, Esia ayon y'okidi:

edzoe dzie yangâbo ki ai sug."

 

Le peuple qui marchait dans les ténèbres a vu se lever une grande lumière:

On l'appellera " Admirable, Conseiller, Dieu puissant, Père éternel,

Prince de la paix. " Son autorité durera les siècles des siècles.
 

 

 

Repost 0
11 avril 2016 1 11 /04 /avril /2016 22:39

MFAN NDA-BOD YESU

Angele kobogo ai bod nala, nyia ai babenyan bentele a nsen, beyi na nge balee ai nye.

Ndo Yesu anga sili e mod anga zu ai mbanda hi na : « Za ane ma nyia? Za ane ma manyan ? ».

Ndo asam wo a beyege boe bengabe nye na : “Nana nyo ! babedzan bam fe ba.

Amu e mod ose abo nyian Tara y’ane a yob, enyolo te enye ane ma Manyan, atoa ma kal, atoa fe ma nyia.”

 

------------------------------------

 

Comme Jésus parlait encore aux foules, voici que sa mère et ses frères se tenaient au-dehors, cherchant à lui parler.

Quelqu’un lui dit : « Ta mère et tes frères sont là, dehors, qui cherchent à te parler ».

Jésus lui répondit : « Qui est ma mère, et qui sont mes frères ? » Puis, étendant la main vers ses disciples, il dit : « Voici ma mère et mes frères.

Car celui qui fait la volonté de mon Père qui est aux cieux, celui-là est pour moi un frère, une sœur, une mère. »

Repost 0
5 avril 2016 2 05 /04 /avril /2016 22:59

Mbembe Ngöge : Bonsoir; hello

Ngöge Emben : Bonsoir;

Ndo Önë ya? : Comment allez-vous ? Comment vas-tu?

Mënë nvoua. Je vais bien

Mënë nvoua. Ngan. : Je vais bien, Merci.

A Zamba ngul mësë : Ô Dieu tout puissant

Makogëlan : je prie

Makogëlan ai wa : je te prie

Nti anon ya edzoe : Le Seigneur prend le pouvoir

Asu te : pour cette raison

Asu te si-ndon yayean fon : pour cette raison, la terre entière doit chanter

Abui : beaucoup

Foe : la nouvelle

Ya sosoo : de vérité

Mod mfié :l'homme de lumière

A-yole : appeler

A-yole mod: appeler quelqu'un

Mayi nye yole dzoe na : je l'appelerai du nom suivant

Bayi nye yole dzoe na : ils (elles) l'appeleront du nom suivant

 

 

Repost 0
24 mars 2016 4 24 /03 /mars /2016 21:14

Ayon lembë wulugu a dibi etere, ayon te lëyen mod mfiè; bod bembë ngudu a ekid afan, bëyanga awu, bod bëte, mfiè otole bo a mis. Wamen ongabulu ayon, ndo wandziki bo këgëlë mintag. Bayi tag a mis moe h'anë bakare tag a amos mëkoe, h'anë wayem n'yoyok oman bi minkom, h'anë n'yoyok wakaban biem bi nsa. Efanga ya embë fana nye a kin, nkas ya ombë tondege nye mëban, ntum edzoe ya bembë tibili nye ai wo, waman bia bug bisë, anë ongabo a abog Madian. Wamen ongabulu ayon,

Amu yë na, ebobog moan ebiali bia, moan avëeban bia; bakpele nye ndem edzoe a mëban, ndo bayi nye yole dzoe na: "Bësë-kama, Mëfëgë-Mëfëgë, Ngungul Zamba, Esia-ayon-y'okidi, Nkukuma mvoè".

Edzoe dzie yakë yatsaman oyab, mvoe dzie tege ai sug.Ayi tobo a etoa David, anono fë edzoe dzie, ayi dzo wone, atelel fë dzo tëtëlë ai bëbëla, ai sosoo, atarigi ana, akëlë kui a koam. Nti Zamba minkunda n' nye hem ayi bo asu-esie te.

Ebug Nti Dzili.

===================================

Le peuple qui marchait dans les ténèbres Voit une grande lumière; Sur ceux qui habitaient le pays de l'ombre de la mort Une lumière resplendit. Tu rends le peuple nombreux, Tu lui accordes de grandes joies; Il se réjouit devant toi, comme on se réjouit à la moisson, Comme on pousse des cris d'allégresse au partage du butin. Car le joug qui pesait sur lui, Le bâton qui frappait son dos, La verge de celui qui l'opprimait, Tu les brises, comme à la journée de Madian.

Et la domination reposera sur son épaule; On l'appellera Admirable, Conseiller, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la paix.

Donner à l'empire de l'accroissement, Et une paix sans fin au trône de David et à son royaume, L'affermir et le soutenir par le droit et par la justice, Dès maintenant et à toujours: Voilà ce que fera le zèle de l'Éternel des armées.

Repost 0
25 février 2016 4 25 /02 /février /2016 07:24

A Tara wan y'one a Yob

Dzoe doe aluguban,

Ayon doe azaag,

Nyian woe oyenan asi ane mbol fe ya yob.

Vaa bia bidi bian y'amos ose.

Odzu bia bikola bian Ane bia beben bia biadzu eba bebele bia bikola.

Te Wadzoge bia a Mebobela,

Okodege bia a mo me Mbé.

Amen !

Amu, nge miadzu bod bivus biaban, Esia wan ya Yob nye ayi fe mina dzu dzam deda ; nge mia miadzu ki e bod behog, Esia wan ya Yob nye ayi ki mina dzu.

----------------------------------------------------------

Notre Père qui es dans les cieux,

que ton nom soit sanctifié,

que ton Règne vienne,

que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.

Donne-nous aujourd'hui notre pain de ce jour.

Pardonne-nous nos péchéstorts, comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont fait du tort.

Et ne nous soumets pas à la tentation,

mais délivre-nous du Mauvais.

Amen !

Car c'est à toi qu'appartiennent le règne, la puissance et la gloire, pour toujours. En effet, si vous pardonnez aux autres le mal qu'ils vous ont fait, votre Père qui est au ciel vous pardonnera aussi. Mais si vous ne pardonnez pas aux autres, votre Père ne vous pardonnera pas non plus le mal que vous avez fait.

----------------------------------------------------

Eyon miakogelan, te miadan bulu mengogelan abwi abwi, ane behaiden bakar bo: bo batsog na nku wadan woge a mfian he eyon bedabeda abwi. Te miavu bo, amu Esia wan ayegan ki meyanan maan; ayem mo mingengele tege nye mo kad. Mfa wan mikarge kogelan na:

------------------------

Quand vous priez, ne soyez pas comme les hypocrites : ils aiment à prier debout dans les synagogues et au coin des rues pour que tout le monde les voie. Je vous le déclare, c'est la vérité : ils ont déjà leur récompense. Mais toi, lorsque tu veux prier, entre dans ta chambre, ferme la porte et prie ton Père qui est là, dans cet endroit secret ; et ton Père, qui voit ce que tu fais en secret, te récompensera. Quand vous priez, ne répétez pas sans fin les mêmes choses comme les païens : ils s'imaginent que Dieu les exaucera s'ils parlent beaucoup. Ne les imitez pas, car Dieu, votre Père, sait déjà de quoi vous avez besoin avant que vous le lui demandiez. Voici comment vous devez prier :

Repost 0
7 janvier 2016 4 07 /01 /janvier /2016 22:46

A Zamba, vaa nkukuma etoa ntsig-ntol dzoe,
vaa eton-ntomba sosoo woe.
Atsig mëdzo më ayon doe a sosoo,
atsig mëdzo mimbubua ai ntol woe.

A mëlu moe, sosoo ayi kpè sam,
mvoè engadzie a si-ndon,
akëlë kui anë ngon yayi dim a yob.
Ayi dzoe atarigi a man akëlë kui a man,
atarigi a kinin osoe akëlë kui a n'nyie si-ndon.

Amu emen ayi kode n'zozoe mod ya wayon nye a mis,
m'bubua mod ya ombë të ai nka.
Ayi yen m'bubua ai n'zozoe ngol,
akode fë nsisim m'bubua mod.

Maa aboo ai dzoe die a biseb bisë,
Dzoe die layi fié anë nlo-dzob.
Mëyon mësë ya si-ndon mayi bi maa ai nye;
minnam mïsë miayi nye lugu.

----------------------------------------
Dieu, donne au roi tes pouvoirs,
à ce fils de roi ta justice.
Qu'il gouverne ton peuple avec justice,
qu'il fasse droit aux malheureux !

En ces jours-là, fleurira la justice,
grande paix jusqu'à la fin des lunes !
Qu'il domine de la mer à la mer,
et du Fleuve jusqu'au bout de la terre !

Les rois de Tarsis et des Îles
apporteront des présents,
les rois de Saba et de Seba
feront leur offrande.

Tous les rois se prosterneront devant lui,
tous les pays le serviront.

Il délivrera le pauvre qui appelle
et le malheureux sans recours.
Il aura souci du faible et du pauvre,
du pauvre dont il sauve la vie.

Repost 0

Articles Récents

Liens