Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

17 septembre 2017 7 17 /09 /septembre /2017 17:20

Bese (se prononce BE-CE) : toutes, tous

Masug (se prononce Massoug) : je salue

Masug mine Bese : je vous salue tous

Ayege n'osu : la première leçon

Nkobo ewondo : le parler ewondo

Abyali : la naissance

Babenyan boe : ses frères

Abog : la fête

 

Nkukuma : le roi, le président, le chef, le grand chef

Nda : la maison

Babenyan : les frères

A Nda : à la maison

Nnam : le pays

Nnam kidi : le pays du matin, le pays où se lève le soleil

Nnam kidi : l'Orient

Benga : il sont

Suan : descendre

Benga suan : ils sont descendus

 

Benga suan y a nnam kidi: ils sont descendu d'Orient, ils sont venus d'Orient

Boe : les siens, les siennes, les leurs

Awog : il (elle) entend

Essinga : le chat, la chatte

Awog anga wog nala : en apprenant celà

Alapega : le lapin, le lièvre

Kup : le poulet,

Tchoss : la messe

Otan : le parapluie

Y'ondem byali : qui vient de naître

Ayang : l'oignon

                                                         ------------------------------------------

BIMVAM BI YESU --- a/

Kalara bimvam bi Yesu Kristu, man David, Man Abraham:

Abraham anga bye Isaak, Isaak abye Yakob, Yakob abye Yuda aï babenyan boe; ndo Yuda anga bye Farès ban Zara abe Thamar, Farès abyeEsrom, Esrom abye Aram, Aram abye Aminadab, Aminadab abye Naaso, Naason abye Salmon, Salmon abye Booz abe Rahab, Booz abye Yobed abe Ruth, Yobed abye Yessé, Yesse abye nkukuma David.

---------------------------

(le livre) la table des origines de Jésus Christ, fils de David, fils d'Abraham :

 Abraham engendra Isaac, Isaac engendra Jacob, Jacob engendra Juda et ses frères, 3 Juda, de son union avec Thamar, engendra Pharès et Zara, Pharès engendra Esrom, Esrom engendra Aram,  Aram engendra Aminadab, Aminadab engendra Naassone, Naassone engendra Salmone, Salmone, de son union avec Rahab, engendra Booz, Booz, de son union avec Ruth, engendra Jobed, Jobed engendra Jessé,  Jessé engendra le roi David.

 

Repost 0
24 avril 2016 7 24 /04 /avril /2016 22:32

Akele awulu a nnam Galilea öse,

ake ayegele a menda me dokten,

ayedegan Mbembe Foe ya Ayon Zamba,

ake asie bod akon ase aï mintye misse.

Dzoe die ayaman a fö a nguma Syria,

beza nye lede akyae minkokön asse, aï eba

besimenan aï mintye mekyae me_sse,

aï eba bengabe bele bebe minsisim a nyöl,

aï eba befasa kanda aï mintet.

Abwi etitib bod aza laton nye, betiege a Galilea aï a

Dekapol, aï a Yerusalem, aï a Yudea aï a Yordan ayat.

=======================================

Jésus parcourait toute la Galilée,

enseignant dans les synagogues,

prêchant la bonne nouvelle du royaume,

et guérissant toute maladie et toute infirmité parmi le peuple.

Sa renommée se répandit dans toute la Syrie,

et on lui amenait tous ceux qui souffraient de

maladies et de douleurs de divers genres,

des démoniaques, des lunatiques, des paralytiques ;

et il les guérissait.

Une grande foule le suivit, de la Galilée, de la

Décapole, de Jérusalem, de la Judée, et d'au delà du

Jourdain.

==========================================

Ma-Kom Yob : je crée le ciel

Wa kom Yob : tu crées le ciel

Ba kom : Il répare

Mawok Wa : Je t’écoute

Awok Wa : Il t’écoute

ABO : Faire

Mabo ( se prononce Ma BAUX et non pas comme il s’écrit): Je fais

Wabo : Tu fais

Abo : Il ou elle fait

Bya bo : Nous faisons

Mina bo : Vous faites

Babo : ils font

Öse (se prononce OSSE) : Toute (tout)

Ase (se prononce ASSE) : Toute, tout

 

Menda : Maison

Dokten : Doctrine

Menda me dokten : Les maisons de doctrine (de catéchisme), à l’époque, ce doit être dans les lieux de synagogue.

Makoan : (se prononce comme il s’écrit) Je suis malade

Wakoan : Tu es malade

Akoan : Elle est malade

Byakoan : Nous sommes malades

Minakoan : Vous êtes malade(s)

 

Bakoan : Elles sont malades

Aï mintye misse : Avec toutes les infirmités

Akoan ase : Toutes les maladies

 

Nguma : Toute

Nguma Syria : Toute la Syrie Beza nye lede : Ils amenaient (Afin d’éviter le verbe « apporter »

 

YESU AYEGELE, ABO BOD MVOE – Jésus enseigne, Il guérit (fait que les gens guérissent)

Repost 0
28 février 2016 7 28 /02 /février /2016 23:41

Moan Ndzoe Bezimbi ya Kafarnaum

Okan Yesu anyiigi a Kafarnaum,

ndo ndzoe ntet bezimbi anga subu a angabe, anga kogelan aï nye, nye na :

« A Nti, moan adzogo ma a nda, akon minkada, mintye mia lod nye nykon. »

Yesu nye aï nye na : « Mayi nye so bo mvoe. »

Ndzoe ntet bezimbi nye aï nye na : “A Nti, layean ki na ozu ma nyian a nda; kobogo he ebug dzia a anyu, moan wom abo mwoe. Amu, eyon wayen ma dzi, mebele betebe-be-osu, da ma mebele te fe bezimbi madzoe; ndo ane na: nge mekad mbog na; keleg, atie he aï dulu! Meke dzo aï enyo mbog na : “zaag”, aso he mbil a mekol; nge makad etuga dzam na: “Boo na, abo he mboan.”

Awog Yesu anga wog nkobo hi, anga kam fo, ndo azu dzo aï eba angabe aï bo esamba na: “A bebela, makad mina, ntie ane menga tobo a Israel, ma be ki toban aï mod mbog abele akyaè nyebe di. Ndo hm makad mina na: abwi benga ke tie a mekwi me kidi aï a mesuli me ngoge, beman noan bitoa a dina fufulu aï Abraham, Isaak aï Yakob a ayon ya yob. Eba bene boan be elig, benga kuli bo a nsen, a dibi etere: awe, wayi bo he minyon aï nladan mekek.“

Ndo Yesu azu dzo aï ndzoe ntet bezimbi na: “kele, abo wa ane otam aï nyebe woe.”

Ndo fo moan anga bo move etie etie.

======================

L'enfant du centurion de Capharnaüm

Comme Jésus entrait à Capharnaüm,

alors un centurion l'aborda et lui fit cette prière:

" Seigneur, mon enfant est couché dans ma maison, il est paralysé, et il souffre cruellement. "

Jésus lui dit: " Je vais aller le guérir. "

Le centurion reprit et lui dit: " Seigneur, je ne suis pas digne que vous entriez sous mon toit; mais dites seulement un mot, et mon enfant sera guéri. Car moi qui suis sous des chefs, j'ai des soldats sous mes ordres, et je dis à l'un: " Va, " et il va; et à un autre: " Viens, " et il vient; et à mon serviteur: " Fais ceci, " et il le fait. "

Ce qu'entendant, Jésus fut dans l'admiration, et il dit à ceux qui le suivaient: " Je vous le dis en vérité: dans Israël, chez personne je n'ai trouvé une si grande foi. Or je vous le dis: beaucoup viendront de l'Orient et de l'Occident, et prendront place au festin avec Abraham, Isaac et Jacob, dans le royaume des cieux, tandis que les fils du royaume seront jetés dans les ténèbres extérieures: là seront les pleurs et le grincement de dents. "

Et Jésus dit au centurion: " Va, et qu'il te soit fait selon ta foi! " Et à l'heure même l'enfant se trouva guéri.

Repost 0
5 janvier 2016 2 05 /01 /janvier /2016 00:06

Ehom : un endroit

Abwi : beaucoup, un grand nombre

Bod : les gens, les personnes

Anyu : la bouche

Mbol : comme

-------------------------------------------------------------

ndzo dzi, etuga dzam ya menga tob

Ayem Yesu anga yem nala, ndo anga kodo hom te. Abwi bod anga ton nye, ndo anga man bo bo bese mvoè, abende fe bo na te babegele dzoe die, mbol ye na anyu profet Isayas atoban na :

« Endzo dzi, etuga dzam ya menga tob,

mbos edin wom ya wawoge aï mvam dzam ese.

Mayi nye bede nsisim wom a yob,

anga yegele meyon soso.

Ayi ki bo bitom,nge aso kin

bayi ki nye wog kin dzie a beyom bezen.

Ayi ki kelan ebubuga nkenge,

nge adim esiga ndoan engele yono man nkabag,

akelekwi ane Soso ayi do :

meyon mayi fidi dzoe die. »

------------------------------------------------

Le serviteur que Dieu a choisi

Quand Jésus apprit cela, il quitta cet endroit. Un grand nombre de personnes le suivirent. Il guérit tous les malades, mais il leur recommanda sévèrement de ne pas dire qui il était. Il en fut ainsi afin que se réalisent ces paroles du prophète Ésaïe :

« Voici mon serviteur que j'ai choisi, dit Dieu,

celui que j'aime et en qui je mets toute ma joie.

Je placerai mon Esprit sur lui

et il annoncera aux nations le droit que j'instaure.

Il ne se disputera avec personne et ne criera pas,

on ne l'entendra pas faire des discours dans les rues.

Il ne cassera pas le roseau déjà plié

et n'éteindra pas la lampe dont la lumière faiblit.

Il agira ainsi jusqu'à ce qu'il ait fait triompher le droit ;

et toutes les nations mettront leur espoir en lui. »

Repost 0
1 septembre 2015 2 01 /09 /septembre /2015 05:37

Anyu (se prononce ANYOU) : la bouche

Alo: l'oreille

Melo: les oreilles

A_Nyian : Entrer, elle (il) entre

Ma_nyian : j'entre

Wa_nyian: tu entres

Bia_nyian :  nous entrons

Mina_nyian: vous entrez

Ba_nyian: elles (ils) entrent

 

Ayon: le royaume

Abwi: beaucoup

Yob; le ciel, les cieux

Mendim: l'eau

Tara: père, grand-père

Se ki: ce ne sont pas

Embo: ce sont eux, ce sont elles

Besatan: les démons

Satan: le diable, le démon

Zamba: Dieu

Nti (se prononce An_ti): le Seigneur

 

Bayi: qui veulent

 

Mayi: je veux

Wayi; tu veux

Ayi : elle (il) veut

Biayi: nous voulons

Miayi: vous voulez

Bayi: elles (ils) veulent

 

Baloe : qui appelent

Maloe: j'appelle

Waloe: tu appelles

Aloe: elle (il) appelle

Bialoe: nous appelons

Mialoe: vous appelez

Baloe: ils 'elles) appelent

Amos: le jour, la journée

 

Adzogue: laisser, abandonner, elle (il) laisse

Madzogue: je laisse

Wadzogue: tu laisses

Adzogue: elle (il) laisse

Biadzogue: nous laissons

Miadzogue; vous laissez

Badzogue : elles (ils) laissent

 

Dzoe: le nom

Dzoe doe: ton nom, votre nom

Adzala: remplir

Evundu (se prononce) EVOUNDOU

Mayem : je sais, je connais

Dzam: cette chose

 Mayem dzam te: je connais cette histoire là

Afulan : elle (il)ressemble

Mesimba: les miracles

Akud: la folie

Akud mod: un fou, une folle

Bitsidigan : nous chassons

Bitsidigan besatan: nous chassons les démons

 

Repost 0
20 août 2015 4 20 /08 /août /2015 20:06

Mimbembe melebega.

 

"Antoa na: e dzom watam na e bod behog wa, endzo fe wa obob bo: mvende nyili! Beprofet a fe bala! "

 

Mbè y'one obebean

 

Nyiigan a mbè y'one obebean. Amu, one anen ai ndam, mbè wake ai mod a ndzan, ndo fe bene abwi eba bakii etere, da one obebean, mbè wake a enyin, ai ololongo e zen yake a enyin; ndo a bene abod eba bakii etere.

 

Beprofet medugan.

 

"Mikalaga beprofet medugan, bazu mina a nyol, ane bon mintomba, akekwi, nde bibibigan bi ze embia bine a nnem etere. Miayi bo yem a bibuma. Ye benga fad ya bizaneda bi wayn a bongo? Ye sas enga wum ya bibuma bi faige? Asu te hem mbembe ele awum mimbembe bibuma, mbe ele nye awumu bebe bibuma. Mbembe ele awuwum bebe bibuma, mbe ele nye awuwum mimbembe bibuma. Ele ese yawum ki mimbembe bibuma yayi kpeban, ewoaban a ndoan. Naa, eye hem miayi bo yem a bibuma nala."

----------------------------------------------------------------

Les bons conseils (les bonnes recommandations)

 

 

« Faites pour les autres tout ce que vous voulez qu'ils fassent pour vous : c'est là ce qu'enseignent les livres de la loi des Prophètes! »

 

La porte étroite

 

Entrez par la porte étroite ! Car large est la porte et facile le chemin qui mènent à la ruine ; nombreux sont ceux qui passent par là. Mais combien étroite est la porte et difficile le chemin qui mènent à la vie ; peu nombreux sont ceux qui les trouvent.

 

Les faux prophètes (les prophètes du mensonge)

 

« Gardez-vous des faux prophètes. Ils viennent à vous déguisés en brebis, mais au-dedans ce sont des loups féroces. Vous les reconnaîtrez à leur conduite. On ne cueille pas des raisins sur des buissons d'épines, ni des figues sur des chardons. Un bon arbre produit de bons fruits et un arbre malade de mauvais fruits. Un bon arbre ne peut pas produire de mauvais fruits ni un arbre malade de bons fruits. Tout arbre qui ne produit pas de bons fruits est coupé, puis jeté au feu. Ainsi donc, vous reconnaîtrez les faux prophètes à leur conduite. »

 

 

Repost 0
18 août 2015 2 18 /08 /août /2015 17:13

Asu te makad mina na : te miasanan

asu enyin dzan na: ndo a bindi dze?

To asu nyol dzan na: ndo a bimbod dze?

Nga enyin ene ayi mfi abwi alodo bidi?

Nga nyol ene ayi mfi abwi alodo mbod?

Taman kiege bebe anon ya yob na: mefub tege sie,

bidi tege koe, make tsog akag mvon a

mengunda; akekwi ndo Esia wan ya yob

aton do. Nga mine ayi mfi abwi alodo anon?

Za ki fo y’abe mina ane dzam wonolo enyin dze

he ntie dzongolo wo mbombog, asu ye na adan sanan abwi?

Mfa mbod, dze fo miadan sanan etere?

Taman big bisaman ya mefub ane bia buguban:

a bine ha nguma ndzug zin tege non, biyie tege tin.

Ndo makad mina na, to Salomon emen a duma die ete,

andzi ki bod akwi ane dzia y’ete.

Zamba angaman hem bodo zeze bilog ya mefan nala:

a bine na: ana bitoa, okidi benga tum a ndoan,

ngaman hem ayi mina, amvaman ayi mina fok fe, a bod nyebe

one abod ba! Te a fe miakar sanan na: bindi dze?

Binyu dze? Bimbod dze? E mam mese mala,

behaiden basiman ayi mö.

Esia wan ya yob ayem mben na mibele meyanan mete mese.

Ayon ya yob endo tarigan dzen ayi soso woe,

eyon te hem e mama mese mehog mala bayi mina mo dasi.

Te a fe miabar sanan ayi okidi; okidi asana asu dié nyémen,

Amos ose wayean abim mindzug die.

 

--------------------------------------------------------------------------

 

Minsanan mi enyin :: Les difficultés de la vie

--------------------------------------------------------------------------

Voilà pourquoi je vous dis : Ne vous inquiétez pas au sujet

de la nourriture et de la boisson dont vous avez besoin pour vivre,

ou au sujet des vêtements dont vous avez besoin pour votre corps.

La vie est plus importante que la nourriture et

le corps plus important que les vêtements, n'est-ce pas ?

Regardez les oiseaux : ils ne sèment ni ne moissonnent,

ils n'amassent pas de récoltes dans des greniers,

mais votre Père qui est au ciel les nourrit !

Ne valez-vous pas beaucoup plus que les oiseaux ?

Qui d'entre vous parvient à prolonger un peu la durée

de sa vie par le souci qu'il se fait ?

Et pourquoi vous inquiétez-vous au sujet des vêtements ?

Observez comment poussent les fleurs des champs ,

elles ne travaillent pas, elles ne se font pas de vêtements .

Pourtant, je vous le dis, même Salomon, avec toute sa richesse, n'a pas

eu de vêtements aussi beaux qu'une seule de ces fleurs.

Dieu habille ainsi l'herbe des champs qui est là aujourd'hui et qui

demain sera jetée au feu : alors ne vous habillera-t-il pas à bien

plus forte raison vous-mêmes ? Comme votre confiance en lui est faible !

Ne vous inquiétez donc pas en disant : “Qu'allons-nous manger ?

qu'allons-nous boire ? qu'allons-nous mettre pour nous habiller ?

Ce sont les païens qui recherchent sans arrêt tout cela.

Mais votre Père qui est au ciel sait que vous en avez besoin.

Préoccupez-vous d'abord du Royaume de Dieu et de la vie juste qu'il demande,

et Dieu vous accordera aussi tout le reste.

Ne vous inquiétez donc pas du lendemain : le lendemain se souciera de lui-même.

A chaque jour suffit sa peine. »

Repost 0

Articles Récents

Liens